Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Forlán et Müller distingués

© Getty Images

Les dés sont jetés. A l'issue de la finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2010, on connaît désormais les noms des grands vainqueurs de cette première édition africaine. L'Espagne est entrée dans la légende en remportant la première couronne mondiale de son histoire. Alors que le rideau tombe sur l'épreuve suprême, l'heure est venue de distribuer les traditionnelles récompenses individuelles. Dans ce domaine, Diego Forlán n'est pas le moins bien loti, puisqu'il repart avec le titre de Meilleur Joueur du Tournoi.

Ballon d'Or adidas : Diego Forlán(Uruguay)Diego Forlán a donc été élu meilleur joueur de cette Coupe du Monde de la FIFA 2010. Les journalistes accrédités ont finalement préféré l'attaquant uruguayen au Néerlandais Wesley Sneijder et à l'Espagnol David Villa. Il faut dire que le joueur de l'Atlético de Madrid a très largement contribué au bon parcours de son équipe en Afrique du Sud. Auteur de cinq buts tout au long de la compétition, il a ramené pratiquement à lui seul la *Celeste *en demi-finale de l'épreuve suprême, quarante ans après sa dernière apparition à ce niveau. Au cours des dernières semaines, il s'est véritablement imposé comme le grand animateur et le maître à jouer de son équipe. Si les Sud-américains ont chuté aux portes de la finale, battus de justesse par les Pays-Bas (2:3), ils n'ont certainement pas à rougir de leur performance dans ce tournoi. Forlán encore moins que les autres, puisqu'il remporte avec brio le Ballon d'Or adidas.Ballon d'Argent adidas :Wesley Sneijder (Pays-Bas)Ballon de Bronze adidas :David Villa (Espagne)

Soulier d'Or adidas : Thomas Müller (Allemagne) - cinq buts, trois passes décisives
En marquant lors de la finale pour la troisième place contre l'Uruguay, Thomas Müller a pris la tête du classement du Soulier d'Or adidas. L'attaquant du Bayern Munich a inscrit sont cinquième but de la compétition face à la *Celeste, *lequel vient s'ajouter aux trois passes décisives réussies au cours des semaines précédentes. Il devance ainsi l'Espagnol David Villa et le Néerlandais Wesley Sneijder, eux aussi buteurs à cinq reprises. La course est restée serrée jusqu'au bout mais l'Allemand décroche finalement le titre à la faveur d'un plus grand nombre de passes décisives.Soulier d'Argent adidas : David Villa (cinq buts, une passe décisive)Soulier de Bonze adidas : Wesley Sneijder (cinq buts, une passe décisive)

Gant d'Or adidas : Iker Casillas (Espagne)Le gardien de l'équipe d'Espagne n'a encaissé que deux buts en Afrique du Sud. Après la défaite de la Roja lors de son entrée en lice, contre la Suisse, Casillas a su surmonter la pression et les critiques dont il était la cible. Il a ensuite aligné des prestations de haut vol qui ont mené son pays à la finale dont il rêvait depuis toujours. En quarts de finale, contre le Paraguay, le portier madrilène s'est avéré décisif sur le penalty exécuté par Óscar Cardozo puis sur deux face-à-face en fin de match. En demi-finales, il s'est de nouveau distingué en repoussant deux tentatives très dangereuses de Piotr Trochowski et de Toni Kroos. À 29 ans, Casillas a joué un rôle capital dans l'équipe qui s'est offert le titre mondial à coups de victoires étriquées (cinq succès par la plus étroite des marges). Pour sa troisième Coupe du Monde de la FIFA, San Iker a atteint la maturité, tout en conservant son sang froid et son agilité. Le capitaine est un modèle de professionnalisme, de concentration et de solidité mentale.

Meilleur Jeune Joueur Hyundai : Thomas Müller (Allemagne)L'espoir allemand a été l'une des révélations de cette Coupe du Monde de la FIFA 2010. Auteur de cinq buts et de trois passes décisives, le Munichois n'a jamais manqué l'occasion de faire le spectacle, sur le terrain comme en dehors. Au terme de sa première saison chez les professionnels, le jeune homme a su se faire une place dans le cœur des supporters… et dans l'estime des membres du Groupe d'Etude Technique (TSG) de la FIFA, qui voit en lui le meilleur jeune d'Afrique du Sud 2010. Ses nombreux admirateurs n'ont qu'un seul regret : ce carton jaune récolté en quarts de finale contre l'Argentine qui l'a privé du match contre l'Espagne. Pour sa deuxième édition, ce prestigieux trophée récompense à nouveau un footballeur allemand, quatre ans après le triomphe de Lukas Podolski. Sans doute faut-il y voir une reconnaissance de l'excellent travail de formation effectué par les clubs de Bundesliga.

Prix du fair-play de la FIFA : Espagne
L'Espagne n'est pas seulement la meilleure équipe de ce tournoi, elle est aussi la plus correcte. Les joueurs de Vicente del Bosque n'ont pris que huit cartons jaunes. Rien d'étonnant à retrouver la *Roja *en tête de ce classement, puisqu'elle s'était déjà distinguée en matière de fair-play il y a quatre ans, aux côtés du Brésil.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Prix d'Afrique du Sud 2010 - Les vainqueurs

11 juil. 2010