Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

12 juin - 13 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Giroud-Koscielny, la reconstruction au son des canons

Laurent Koscielny of Arsenal celebrates wth Olivier Giroud (L) as he scores their first goal
© Getty Images

Pour reconstruire sur des ruines, on fait en général appel à des architectes, des maçons et des charpentiers. En plein chantier après ses déconvenues récentes dans les grandes compétitions internationales, la France fait les choses à l’envers puisque deux Canonniers mettent participent aux travaux.

Brillants sous les couleurs d’Arsenal, Olivier Giroud et Laurent Koscielny sont désormais des piliers des Bleus qui, à la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, ont la lourde tâche de faire oublier leur sortie par la toute petite porte lors de l’édition précédente. "Nous sommes en phase de reconstruction car l’équipe est toujours associée à Knysna et à la manière dont elle a quitté la compétition il y a quatre ans", regrette Giroud au micro de la FIFA à propos de l’élimination au premier tour et l’image laissée par les Tricolores en Afrique du Sud. "Les Français n’ont toujours pas oublié et nous allons essayer de montrer que nous pouvons porter haut les couleurs de la France pour cette Coupe du Monde."

Car c’est bien là la première mission que se sont fixé les joueurs de Didier Deschamps, avant même de penser aux performances : changer l’image qui colle au maillot bleu depuis les multiples erreurs commises en Afrique du Sud. "Nous ne parlons pas du tout de ce qui s’est passé là-bas entre nous", assure l’ancien Montpelliérain. "La plupart des joueurs n’y étaient pas, et nous préférons regarder devant nous plutôt que revenir en arrière. Ce que nous avons fait depuis quelques mois est très encourageant. Il y a eu une vague d’affection pour notre équipe, ce qui a évidemment été aidé par les bons résultats et la qualification contre l’Ukraine."

Deux blessés sur le chantier
L’Ukraine, parlez-en à Laurent Koscielny. Exclu à l’aller lors de la défaite 0:2, il a vu des tribunes ses coéquipiers renverser la vapeur (3:0) au retour pour lui offrir la possibilité de disputer sa première Coupe du Monde. "C’est un nouveau départ", juge le défenseur, déjà coéquipier de Giroud à Tours, en deuxième division, en 2008/09. "L’équipe se sent bien, sur et en dehors du terrain, sur les derniers matches. Il faut continuer à jouer de la même manière et garder cet état d’esprit, cette ambiance et jouer les uns pour les autres. Pour aller loin, il faut avancer ensemble."

Malheureusement, les travaux de rénovation de la maison bleue ont fait deux victimes, Clément Grenier et Franck Ribéry ayant dû renoncer au voyage sur blessure. "Franck avait des problèmes de dos depuis des semaines et ne s’était pas beaucoup entraîné avec nous. C’était quelque chose de prévisible", admet Giroud, qui refuse pourtant de dramatiser. "Mais nous devons laisser ça de côté, ça a déjà été suffisamment difficile pour lui. Il ne sera malheureusement pas avec nous, mais nous ferons tout pour qu’il soit fier de nous."

"C’est toujours très difficile de perdre des coéquipiers, particulièrement parce que Franck est notre meilleur joueur", confirme Koscielny, jugeant l’attaquant du Bayern Munich indispensable à la vie de groupe. "Il est très important dans le vestiaire et parle beaucoup avec tout le monde. Sa joie de vivre est vitale pour nous. Mais d’autres joueurs ont intégré le groupe et l’atmosphère est restée très bonne, même si nous devons digérer ces deux absences. Désormais, nous voulons aller le plus loin possible spécialement pour eux."

Fondations solides
Outre dans le vestiaire, c’est également tactiquement que l’absence de Ribéry oblige à échafauder de nouveaux plans. C’est d’ailleurs ce qu’a fait le sélectionneur lors des matches de préparation en testant plusieurs formules. "Avec Loïc Rémy, Mathieu Valbuena ou Karim Benzema, nous avons de nombreuses combinaisons possibles en attaque", juge Giroud, auteur d’un doublé contre la Norvège (4:0) et buteur contre la Jamaïque (8:0). "Il y a une bonne compréhension entre nous, nous avons des approches complémentaires, c’est très intéressant pour l’équipe. C’est une force d’avoir tant de diversité en attaque", ajoute-t-il en référence à un secteur qui compte également Antoine Griezmann, Moussa Sissoko, ou Rémy Cabella.

Autant d’outils qui seront utiles face au Honduras, premier ouvrage sur le métier des Bleus dans le Groupe E, et qui s’annonce comme un mur à abattre. "Nous savons que ce sera compliqué, qu’ils jouent un football très physique et qu’il y aura des contacts rudes", annonce Koscielny. "Mais nous avons beaucoup de qualités. Nous sommes peut-être plus techniques, mais nous sommes aussi capables de répondre physiquement."

Les fondations sont solides, c’est bien l’essentiel pour reconstruire sur de bonnes bases.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Le saviez-vous : le foot en France

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Le saviez-vous : le foot en France

13 mai 2014

Brésil 2014 : La France à la loupe

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Brésil 2014 : La France à la loupe

13 mai 2014

France-Jamaïque en images

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

France-Jamaïque en images

08 juin 2014

France - Norvège en images

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

France - Norvège en images

27 mai 2014

Italy's coach Cesare Prandelli (R) looks towards his players

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

L'Italie change de priorités et de mentalité

10 juin 2014

Sweden's Zlatan Ibrahimovic reacts

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Absents de marque

06 juin 2014

Edinson Cavani of Uruguay celebrates scoring his team's first goal to make the score 1-1 with team-mate Luis Suarez

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Pistolero, Bieber, Pulga : petits noms et grands destins

05 juin 2014

Fernando Muslera of Uruguay organises his defence

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Muslera : "Le costume de favori ne va pas à l'Uruguay"

08 juin 2014

Switzerland's Stephan Lichtsteiner celebrates after scoring

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Lichtsteiner, imperméable et imprévisible

07 juin 2014