Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Griezmann-Mbappé, beau jeu et mots croisés

© Getty Images

De notre reporter d’équipe avec la France, Adrien Gingold

A deux jours de son entrée en lice contre l'Australie, la France se déclare prête. Malgré un certain manque d'expérience avec seulement sept joueurs ayant déjà vécu une grande compétition internationale, l'équipe tricolore se présente comme l’une des formations les plus attendues et spectaculaires de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018.

Principale attraction : son attaque, dont on attend un feu d'artifice. Le monde a les yeux rivés sur la paire formée par Kylian Mbappe et Antoine Griezmann. Ça tombe bien, les deux attaquants sont venus s’entretenir au micro de la FIFA.

Spectacle pour enfant

© Getty Images

France 1998, dont on fête les 20 ans, s'invite naturellement dans la conversation. Des étoiles dans les yeux, ils confient que cette épopée fut le principal déclic de leur envie de devenir footballeurs, chacun à leur manière… Mbappé, 19 ans, n’était même pas né. "C’est vrai, mais j’ai quand même regardé en vidéo tous leurs matches après les poules !", se marre-t-il.

Pour Griezmann, le souvenir est plus vif. Le natif de Mâcon, qui avait sept ans à l’époque, se rappelle des festivités. "Les deux buts de Zizou, des gens dans la rue avec le drapeau français". Et il compte aujourd'hui se servir des souvenirs d'une autre personne qui n'a rien oublié de cette épopée :  "Didier Deschamps, il l’a gagnée cette Coupe du Monde, donc il sait par où passer !".

Pogba, l'intermittent ?

© Getty Images

Quand on parle des Bleus d'aujourd'hui, le nom Paul Pogba ne reste jamais longtemps loin des débats. Personnage singulier, joueur spectaculaire et haut en couleurs, le milieu de terrain de de Manchester United ne laisse personne indifférent. Même ses détracteurs : "On en attend énormément de Paul", soulignait le joueur de l’Atlético de Madrid. "Des gestes techniques, des buts de loin… On attend de lui qu’il fasse lever les foules. Il n’y a pas de leader chez nous, mais quand Paul parle, tout le monde écoute".

L’atttaquant du Paris Saint-Germain, lui, insiste sur son charisme : "Paul est créatif. Sur le terrain, il a l’impact physique et la qualité de passe. C’est quelqu’un d’important. c’est un grand joueur et les grands joueurs sont toujours des patrons. Il emmène tout le monde sur sa route, et on a envie de le suivre ".

Le spectacle de la gagne

Chez les Bleus, annoncés comme favoris à la victoire finale, on ne se cache plus de vouloir soulever le trophée, spectacle ou pas. Avant cela, il faudra déjà battre l’Australie le 16 juin, à Kazan. Le nouveau numéro 10 français a disséqué le jeu des Socceroos en vidéo, qu’il compare aux Américains contre qui la France a bouclé sa préparation par un nul (1:1). "Je connais quelques-uns de leurs joueurs. Ils ne sont pas très connus mais c’est une belle nation à ne surtout pas négliger. Ce sont des outsiders, ils n’ont rien à perdre", annonce Mbappé.

Quant à Griezmann, il garde encore un goût amer de l'UEFA EURO 2016 et de la finale perdue contre le Portugal. La victoire en Russie est son objectif numéro un : "A l’EURO, on a failli être champions. Là, c’est vraiment le moment de concrétiser les quatre dernières années !", conclut-il.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 1998™

Classique : Brésil - France (1998)

12 juil. 2014

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Laurent Blanc parle de Paul Pogba

06 juin 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Silvestre : "Je suis un fan des Bleus avant tout"

11 juin 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Cinq capitaines à la loupe

10 juin 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Xabi Alonso : "Je ne vois pas d'équipe meilleure que l'Espagne"

09 juin 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

J-10, France et Angleterre entre de bonnes mains

04 juin 2018