Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Groupe C : L'Angleterre et les États-Unis dans la douleur

US midfielder Landon Donovan celebrates his goal with teammate striker Edson Buddle
© AFP

England

Algeria

Slovenia

Yankees

Ce titre du tabloïd anglais The Sun, qui a fait le tour du monde, résumait l'idée très répandue selon laquelle les Anglais allaient survoler ce Groupe C. Lors du tirage, les États-Unis avaient eux aussi affiché une certaine satisfaction, dans un registre certes plus sobre que la manchette du Sun, mais animés de la tranquille certitude qu'ils accompagneraient les hommes de Fabio Capello en huitième de finale. Bien sûr, les deux équipes se sont effectivement qualifiées, mais ce fut tout sauf facile.

Pour mesurer à quel point ce groupe a été disputé, il suffit de revoir les images du coup de sifflet final d'Angleterre - Slovénie à Port Elizabeth. Pour tout le monde, l'Angleterre venait de remporter la première place du groupe devant la Slovénie. C'était compter sans le but inscrit par Landon Donovan à la 91e minute de l'autre match, synonyme de victoire et de première place pour les États-Unis, vainqueurs de leur groupe pour la première fois depuis Uruguay 1930.

Classement final1. États-Unis, 5 points
2. Angleterre, 5 points
3. Slovénie, 4 points
4. Algérie, 1 point

La RétroÉtats-Unis :* *Au nom de leur improbable série de retournements de situation, les Américains ont mérité cette première place dans le Groupe C, ne serait-ce que pour leurs nerfs d'acier tout au long de ce premier tour. Menés au score par l'Angleterre au bout de 4 minutes, les États-Unis ont semblé avoir besoin d'être secoués à chaque match pour pouvoir imposer leur jeu. Les nuls arrachés à l'Angleterre puis à la Slovénie ont préparé les hommes de Bob Bradley à l'incroyable dénouement de ce troisième match. Comme dans un film à grand spectacle, Donovan a attendu les cinq dernières minutes pour sauver la patrie et l'envoyer en huitièmes de finale.

Angleterre : L'inévitable engouement d'avant-tournoi mis à part, l'histoire montre que l'Angleterre survole rarement la phase de poule en Coupe du Monde de la FIFA. Afrique du Sud 2010 ne déroge pas à la règle : les deux buts marqués par les Anglais en trois matches racontent mieux que toutes les explications l'histoire d'une campagne frustrante qui aurait pu s'achever en désastre si Jermain Defoe n'avait jailli de sa boîte pour terrasser la Slovénie. Malgré un Wayne Rooney en petite forme, l'Angleterre a montré par instants une partie de son potentiel lors de ce dernier match. Avec les joueurs de talent dont Capello dispose, tout est possible.

*Slovénie : *En football, le rêve des uns est souvent le cauchemar des autres. Il n'en a pas été autrement pour la Slovénie : la joie des États-Unis a éclaté aux dépens du profond chagrin des joueurs de Matjaz Kek. Pour les Slovènes, qui se voyaient déjà en huitièmes de finale, le dénouement est cruel. Malgré un jeu séduisant et une première victoire historique en Coupe du Monde de la FIFA, les protégés de Kek n'ont pas réussi à se qualifier.

*Algérie : *Les *Fennecs *ont beau quitter l'Afrique du Sud avec la cuillère de bois du Groupe C en poche, ils n'ont à aucun moment été dépassés par l'enjeu. Bien organisés et faisant preuve d'un engagement à toute épreuve, les Algériens se sont avérés exceptionnellement difficiles à battre. Ils ont tenu la dragée haute à l'Angleterre avec un nul 0:0 et n'ont encaissé que deux buts en trois matches. Leur échec vient du secteur offensif, également défaillant à Mexique 1986, puisqu'ils n'ont pas inscrit le moindre but durant cette Coupe du Monde de la FIFA.

Les moments clés
Une première historique pour la Slovénie

"Ce qui compte, ce n'est pas la taille du chien dans le combat, mais la taille du combat dans le chien". Ce vieux dicton aurait fait une parfaite devise pour la Slovénie en Afrique du Sud 2010, tant la plus petite nation engagée dans la compétition a fait forte impression. Après une première Coupe du Monde de la FIFA en 2002 qui a tourné au naufrage avec trois défaites, la Slovénie a fait mieux dès le premier match en battant l'Algérie grâce à son capitaine Robert Koren.

Un vent de rébellion
Après les piètres performances de l'Angleterre face aux États-Unis et à l'Algérie, qui lui ont valu une pluie de critiques, il flotte des relents de rebellion au camp d'entraînement des Three Lions. John Terry insinue en conférence de presse qu'il va dire à Capello ses quatre vérités. La discussion a eu lieu, mais c'est surtout l'Italien qui a parlé. On ne sait ce qu'il a dit, mais John Terry a livré une performance inspirée à la tête d'une équipe d'Angleterre en léger regain de forme.

Les Fennecs ont tenu bon
Bien qu'on ait surtout parlé, comme il fallait s'y attendre, des défaillances de l'Angleterre après le nul 0:0 contre l'Algérie, pour les Fennecs, il a sonné comme un triomphe. Partant d'une base défensive particulièrement solide, les Algériens ont tranquillement tenu tête à leurs prestigieux rivaux, en prélude à une longue nuit de fête chez leurs supporters.

Le conte de fées de Donovan
C'est désormais la fin de match référence pour toute l'équipe et il faudra un grand exploit, comme un but de dernière minute en finale, pour retrouver pareilles émotions. Après 91 minutes de frustration, alors que le rêve américain leur glissait peu à peu des doigts, Donovan s'est trouvé à l'origine et à la conclusion d'une superbe action, conclue par un but qui restera à coup sûr dans les annales du football étasunien.

La stat8.Comme le nombre de matches internationaux consécutifs sans marquer de but pour Wayne Rooney. Le buteur anglais connaît actuellement sa plus longue période d'inefficacité offensive en sélection.

Le mot de la fin
"Les gens qui me connaissent savent que j'ai travaillé dur pour pouvoir vivre ce moment et c'est tout simplement incroyable. Je sais que les gens à la maison nous regardent et on n'est pas près de s'arrêter ! Nous incarnons ce que c'est d'être Américain. On croit en nous" - Landon Donovan, attaquant des États-Unis d'Amérique

Explorer le sujet

Articles recommandés