Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Groupe H : Ça passe pour les deux Rojas

PRETORIA, SOUTH AFRICA - JUNE 25: Fernando Torres of Spain tackles Waldo Ponce of Chile during the 2
© Getty Images

Le groupe le plus hispanophone de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 promettait un parcours de santé aux champions d'Europe. Pourtant, les hommes de Vicente del Bosque ont souffert davantage que prévu pour tenir leur rang. Au final, la Roja espagnole et la Roja chilienne se sont adjugé les deux tickets qualificatifs, aux dépens de la Suisse et du Honduras.

Classement final1. Espagne, 6 points, +2.
2. Chili, 6 points, +1.
3. Suisse, 4 points.
4. Honduras, 1 point.

La RétroEspagne* :* Elle se préparait à une traversée tranquille dans cette phase de groupes mais sa première sortie en mer s'est soldée par un naufrage. Le revers inattendu contre la Suisse a constitué une grosse avarie pour l'embarcation du commandant del Bosque, mais son équipage a su redresser la barre contre le Honduras. Face aux Catrachos, l'armada espagnole a enfin concrétisé ses multiples abordages. Toutefois, avant la dernière journée, l'incapacité espagnole à concrétiser pleinement sa supériorité dans la possession et dans le jeu continuait de poser problème. Contre le Chili, les champions d'Europe ont retrouvé leur talent et leur réussite pour s'octroyer une pole position qui leur était promise avant le début des hostilités.

Chili : Cela faisait 48 ans que le Chili n'avait plus gagné de match dans la Coupe du Monde de la FIFA. En Afrique du Sud, il a remporté ses deux premières rencontres. Le duel contre l'Espagne, abordé avec le billet quasiment en poche, a confirmé que l'équipe andine est taillée pour faire de grandes choses, même si elle s'est inclinée ce jour-là. Le miracle a un nom : Marcelo Bielsa. El Loco a construit une équipe offensive, athlétique et capable d'appliquer un pressing oppressant à tous ses adversaires. Fort de ces atouts, le Chili cherchera à prendre sa revanche contre le Brésil, qui l'avait éliminé lors de sa dernière participation à la Coupe du Monde de la FIFA, en huitièmes de finale de France 1998.

Suisse : après avoir créé la sensation en se payant le scalp de l'Espagne lors de son entrée en lice, cette formation helvétique axée autour d'une solide défense suscitait beaucoup d'attentes. Hélas pour elle, elle s'est montrée trop maladroite à la finition, sauf sur un contre rondement mené contre les Espagnols. Avec un but marqué et un seul encaissé, les Confédérés quittent donc la compétition avec quatre points dans les valises.

Honduras : L'équipe censée être la plus faible de cette poule a finalement barré la route des huitièmes aux Suisses, qu'elle a tenus en échec 0:0. La Bicolor a compliqué la tâche au Chili, qui ne lui a mis qu'un but, et bien résisté à la domination du fantastique milieu de terrain espagnol. Il ne lui aura finalement manqué qu'une chose dans cette compétition : la finition. Cette carence s'est manifestée de façon la plus criante lors de la dernière journée, où elle a dilapidé plusieurs occasions en or.

Les moments clésVilla dans l'Histoire
*Avec trois réalisations dans la phase de groupes, David Villa a pris la tête du classement des buteurs d'Afrique du Sud 2010 (ex-æquo avec l'Argentin Gonzalo Higuaín et le Slovaque Robert Vittek) mais il est également devenu le réalisateur espagnol le plus prolifique en Coupe du Monde de la FIFA. *El
* Guaje* ne compte pas s'arrêter là puisqu'il vise les 44 unités de Raúl, recordman de buts en équipe d'Espagne.

*Retour réussi
*Après 12 ans d'absence en Coupe du Monde de la FIFA, le Chili a retrouvé l'épreuve suprême par la grande porte. En signant deux victoires, il a également mis fin à 48 ans sans succès dans la compétition.

Une victoire historique
*"La victoire contre l'Espagne est éternelle, rien ne pourra l'effacer. Tout le monde va en garder un souvenir inoubliable." Voilà comment le sélectionneur suisse Ottmar Hitzfeld parle de l'exploit des siens. Après 19 matches entre les deux pays, la *Nati
a décroché sa première victoire.

La tête haute
*Beaucoup d'observateurs leur avaient collé l'étiquette de petits poucets, mais les Honduriens n'ont pas démérité. Les *Catrachos
quittent la compétition sans avoir encaissé de gros revers face à des adversaires à la carte de visite plus prestigieuse (les champions d'Europe et les deuxièmes des qualifications sud-américaines). Contre les Suisses, les Centraméricains ont pris un point, mais ils en auraient mérité trois s'ils s'étaient montrés plus précis dans le dernier geste.

La stat559. C'est le nouveau record d'invincibilité d'une sélection en Coupe du Monde de la FIFA. La Suisse a dépassé l'Italie lors de son deuxième match à Afrique du Sud, contre le Chili.

Le mot de la fin"Ils sont nombreux à ressentir la sensation du travail accompli. Mais ce n'est pas notre cas. Nous célébrons le fait d'être encore en course et nous allons faire tout notre possible pour continuer." Marcelo Bielsa, sélectionneur du Chili.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Spain - Switzerland

Coupe du Monde de la FIFA™

Spain - Switzerland

16 juin 2010

Die Bilder zum Spiel Chile - Spanien

Coupe du Monde de la FIFA™

Die Bilder zum Spiel Chile - Spanien

25 juin 2010