Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022 - Irak

Safaa Hadi, un Lion chez les Tsars

Iraq national team midfielder Safaa Hadi in action
© Others
  • Safaa Hadi est le premier Irakien à évoluer en Premier League russe
  • Pion essentiel dans le bon parcours de l’Irak dans les qualifications pour Qatar 2022
  • L’international de 21 ans veut profiter pleinement de cette nouvelle expérience

Le mois de février 2020 marque un tournant dans la vie de l’élégant milieu de terrain irakien Safaa Hadi. C’est à cette époque qu’il signe un contrat de deux ans et demi avec Krylia Sovetov Samara, devenant par la même occasion le premier Irakien à évoluer en Premier League russe.

Après avoir fait ses classes à Ammo Baba Academy, l’un des plus prestigieux centres de formation de Baghdad, Hadi effectue ses premiers pas en tant que titulaire à Amant Baghdad SC. Il porte ensuite les couleurs d’Al-Minaa SC, d’Al-Zawra’a SC et d’Al Shorta SC. Son ascension le conduit à intégrer l’équipe d’Irak pour la Coupe d’Asie de l’AFC 2019 puis à participer aux qualifications asiatiques pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™.

Dans un entretien exclusif accordé à FIFA.com, l’international de 21 ans évoque son transfert en Russie et les difficultés liées à cette première expérience professionnelle à l’étranger. Malgré ces obstacles, Hadi semble bien décidé à poursuivre sa carrière dans le pays hôte de l’épreuve suprême 2018.

"C’est normal de rencontrer quelques difficultés au début d'une nouvelle aventure. La Russie est un pays très différent de ce que j’ai connu, en termes de société et de langue", nous explique l’intéressé depuis sa résidence à Samara.

"J’ai dû m’adapter à une nouvelle vie et à une nouvelle situation. C’est la première fois que je vis loin de ma famille, à l’étranger. J’ai connu des moments compliqués. Mais avec de la détermination et de l’ambition, j’ai réussi à surmonter la plupart de ces épreuves. Je commence à parler russe et je sais comment me comporter en société, même s'il me reste encore beaucoup à apprendre."

Une joie immense

Malgré ces épreuves et un temps de jeu limité à quatre petites minutes au mois de mars, le numéro 7 semble apprécier cette nouvelle expérience. L’idée de s’entraîner et de jouer sur des terrains foulés par les plus grands footballeurs de la planète en 2018 n’est évidemment pas étrangère à son enthousiasme.

"Au niveau de l’organisation et des stades, la Coupe du Monde 2018 fera date. Après cet événement, tout le monde en Russie ne parlait plus que de football. Organiser un tournoi de cette magnitude et pouvoir accueillir des supporters des quatre coins du monde a fait beaucoup de bien à la Russie", souligne Hadi.

"La Premier League existe depuis longtemps ici, mais la Coupe du Monde a vraiment permis au football russe de franchir un palier. Les stades sont vraiment très beaux et, personnellement, je suis fier d’avoir l'occasion de jouer sur des terrains qui ont vu défiler les meilleurs joueurs du monde il y a deux ans."

Prêt pour la reprise

Les débuts de Hadi dans son nouveau club ont cependant connu un coup d’arrêt brutal. Vingt-quatre heures après sa première apparition sous ses nouvelles couleurs, toutes les activités sportives étaient suspendues dans le pays, en raison de l’épidémie de Covid-19.

"L’arrêt du football m’a beaucoup touché. Malgré ce coup dur, je fréquente tous les jours les installations du club. Nous sommes bloqués dans un hôtel qui se trouve sur la propriété du club, en attendant que le championnat reprenne."

"J’espère avoir l’occasion de faire mes preuves quand la compétition redémarrera. Je veux démontrer que je peux apporter quelque chose à Krylia, l’un des meilleurs clubs du championnat de Russie. La reprise va m’ouvrir beaucoup de portes, grâce notamment à la présence de grands clubs comme le Zénith Saint-Pétersbourg, le Spartak Moscou et d’autres."

Son séjour forcé au club aura au moins eu un effet positif : Hadi a rencontré Ksenia Polyakova, ancienne championne du monde de gymnastique rythmique. Ensemble, ils ont réalisé une vidéo pour sensibiliser le public aux bienfaits de l’exercice physique à la maison.

"Cette collaboration était quelque chose de complètement nouveau pour moi", précise Hadi. "Je suis heureux d’avoir eu cette opportunité. J’en ai retiré beaucoup de choses positives, qui m'ont aidé durant cette période difficile."

Un rêve à portée de main

Hadi a joué un rôle important dans les bons résultats enregistrés par l’Irak depuis le début du deuxième tour des qualifications de l’AFC pour Qatar 2022. Les Lions de Mésopotamie occupent actuellement la première place d’un Groupe C particulièrement relevé, où figure également la RI Iran.

"Nous avons obtenu de bons résultats et nous sommes en tête. Ce n’est pas un hasard. Au sein de cette équipe, des jeunes côtoient des internationaux expérimentés. Ce mélange nous a permis de signer quelques résultats exceptionnels", sourit-il.

"Tout le pays rêve d'une qualification pour la Coupe du Monde. C’est la première fois que la phase finale va avoir lieu dans un pays arabe. Géographiquement, le Qatar et l’Irak sont très proches. J’espère que nous pourrons réaliser ce rêve, avec l’aide de tous les Irakiens. Si nous y parvenons, ce ne sera pas uniquement grâce à Safaa Hadi ou aux autres internationaux. Nos concitoyens méritent de connaître le bonheur d’une participation à la Coupe du Monde", conclut Hadi.

Safaa Hadi in action against Yemen
© Others

Explorer le sujet

Articles recommandés