Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

12 juin - 13 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Höwedes en état de grâce

Benedikt Hoewedes of Germany takes on fluids
© Getty Images

Tout réussit à Benedikt Höwedes. Sa place de titulaire sur le flanc gauche de la défense de l'Allemagne avait été remise en question peu de temps avant le début de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™. Sa supposée lenteur face à des joueurs plus mobiles suscitait des interrogations. Trois matches et 270 minutes plus tard, le défenseur de Schalke 04 a prouvé qu'il était le bon choix. 

"Ce débat ne m'a absolument pas choqué, d'autant que je ne joue pas à mon poste habituel en équipe nationale", estime le joueur de 26 ans au micro de FIFA.com après avoir bouclé son troisième match complet. "Mais le sélectionneur voulait aligner quatre centraux en défense. J'ai toujours dit que j'étais plus à l'aise en défense centrale. Mais si je suis plus utile au groupe en position excentrée et que le succès est au rendez-vous, ça me convient parfaitement. J'ai bien fait mon travail dans les trois matches auxquels j'ai participé. Je ne pense pas qu'il y ait encore matière à me critiquer."
*
*
Effectivement, le travail a été bien fait. Les Américains n'ont pas cadré un seul tir de toute la rencontre contre les Allemands. À l'autre bout du terrain, Per Mertesacker a contraint Tim Howard à une parade désespérée sur un coup de tête rageur. En embuscade, Thomas Müller a pu inscrire son quatrième but du tournoi. "Nous n'avons peut-être pas fait notre meilleur match, mais nous sommes en huitièmes de finale. C'est le plus important", estime Höwedes, passeur décisif pour but historique de Miroslav Klose, son 15ème en Coupe du Monde - un record -, lors du deuxième match.  

Prendre ses responsabilités
Formé au poste de milieu de terrain défensif avant de se reconvertir en défense, Höwedes a d'abord sur le côté droit puis aujourd'hui à gauche, l'inverse de son capitaine Philipp Lahm. Aussi efficace dans les duels qu'à l'aise pour effectuer la première relance, le capitaine de Schalke 04, qui a fait toute sa carrière dans le club de Gelsenkirchen, n'a eu aucun mal à trouver sa place en sélection. "Ici, il y a beaucoup de joueurs expérimentés qui n'hésitent pas à prendre leurs responsabilités. C'est aussi mon cas", assure-t-il. "Bien entendu, l'ambiance est différente de celle que je connais à Schalke. Mais nous avons tous le même objectif."  

Celui-ci ne fait guère de doute : tout le monde rêve d'être présent au Maracanã de Rio de Janeiro le 13 juillet prochain, pour la finale de la Coupe du Monde. "Quand l'hymne retentit, je ferme les yeux, j'écoute et je profite du moment", conclut le défenseur qui espère répéter l'expérience à quatre reprises avant de quitter le Brésil.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Etats-Unis - Allemagne en images

Coupe du Monde de la FIFA™

Etats-Unis - Allemagne en images

26 juin 2014