Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Iles Cook : Jerks fier de ses petits poucets

Même s'il ne se fait guère d'illusions quant aux chances de son équipe, Tim Jerks n'en démord pas : les Îles Cook illustrent bien ce qu'il y a de mieux dans le football. Le technicien australien avait toujours su que sa formation saurait répondre présent lors des Jeux du Pacifique Sud qui se déroulent actuellement. Après tout, les Îles Cook ont une population de seulement 15 000 habitants et la sélection nationale n'occupe que le 198e rang au Classement mondial FIFA/Coca-Cola.

Dans la mesure où le championnat national ne compte que sept clubs, qui s'affrontent pendant seulement 20 semaines par saison, il n'était pas surprenant que les Îles Cook aient perdu pied contre Fidji lors de leur premier match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA, à Apia (Samoa). Bien que déçu du résultat - une défaite 0:4 - Jerks n'a pas tardé à ajouter qu'il était "extrêmement satisfait" par l'attitude combative de ses joueurs. "Ils ont bien joué tant sur le plan collectif qu'individuel, a déclaré l'Australien. Ils ont fait preuve d'envie et de discipline. C'est incroyable qu'un pays aussi minuscule fasse aussi bonne figure contre Fidji."

Jerks ajoute que si les Îles Cook n'ont pratiquement aucune chance de passer la première phase des éliminatoires pour la Zone océanienne, les petits pays ont quand même quelque chose à apporter au monde du football. "Nous n'avions que 18 joueurs lors du camp d'entraînement à l'approche des éliminatoires. Nous n'avons disputé aucun match, pas même amical. Pour beaucoup, ce match était le premier au niveau international. Dans ces conditions, il faut travailler sur les joueurs, l'organisation et la discipline. Mes joueurs ont relevé ce défi et voilà pourquoi j'étais si fier", a confié le sélectionneur à FIFA.com.

*"Une rencontre passionnante à suivre" * Comme l'explique Jerks, diriger la sélection d'un pays aussi petit que les Îles Cook n'a rien de démoralisant. "S'il y a un créneau qui me correspond, c'est certainement celui des petites sélections. Nous échangeons beaucoup, pour construire un état d'esprit et essayer de comprendre la culture du jeu. Même si nous concédons une défaite ou un nul, les joueurs doivent en tirer quelque chose", ajoute-t-il.

"Nous ne nous faisons guère d'illusions. En tant qu'entraîneur, je préfère travailler avec des joueurs comme les nôtres qui donnent tout ce qu'ils ont. Leur motivation est grande et ils progressent de façon évidente. Tout ce qui compte pour eux, c'est de rentrer à la maison avec le sentiment d'avoir donné le maximum."

Les Îles Cook, démocratie parlementaire indépendante en libre association avec la Nouvelle Zélande, possède une sélection fière et humble. Ses joueurs déclarent aborder chaque match en fixant des objectifs précis, même si les chances de victoire sont maigres. "Physiquement, nous cherchons à fatiguer nos adversaires. Mentalement, nous nous disons que si nous encaissons un but, nous pouvons continuer à jouer", explique Jerks.

Les Îles Cook doivent encore en découdre avec Tahiti et la Nouvelle Calédonie au sein de leur poule, mais leur véritable "finale" de Coupe du Monde de la FIFA aura lieu contre Tuvalu, le seul pays inférieur aux Îles Cook en superficie lors du tournoi d'Apia. Fort d'une expérience précédente sur le banc de Tuvalu, Jerks aura sûrement quelques tuyaux à donner à ses joueurs. "Cette rencontre va vraiment être passionnante à suivre", promet-il.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Deuxième journée et première victoire des Samoa

28 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Concentration et inspiration pour les îles Salomon

27 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Fidji : la qualification avant tout

25 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Samoa américaines : Brand veut tourner la page

25 août 2007