Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

9 juin - 9 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2006™

L'Italie encore victorieuse à Berlin ?

Lorsque l'Italie entrera dans l'Olympiastadion de Berlin, dimanche soir, pour y disputer la finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006, ses joueurs sauront qu'ils marchent sur les traces de leurs illustres aînés.

En 1936, en finale des Jeux Olympiques de Berlin, l'Italie avait en effet battu l'Autriche 2-1 (après prolongations). La Squadra Azzurra était alors dirigée par le légendaire Vittorio Pozzo, seul entraîneur à avoir remporté deux Coupes du Monde de la FIFA consécutivement (1934 et 1938).

Les deux buts synonymes de médaille d'or avaient été inscrits par Annibale Frossi, un buteur qui portait des lunettes. Deux ans plus tard, Alfredo Foni, Pietro Rava et Ugo Locatelli remportaient un autre titre mondial lors de la Coupe du Monde de la FIFA, France 1938 (victoire 4-2 en finale contre la Hongrie). Le succès de l'Italie sur l'Allemagne mardi en demi-finale a brisé (au moins pour les quatre ans à venir) le rêve de Jürgen Klinsmann de rentrer dans l'histoire en remportant le trophée suprême en tant qu'entraîneur après l'avoir conquis sur le terrain.

Pour le moment, seuls deux grands noms ont réussi cet exploit : son compatriote Franz Beckenbauer (1974 – 1990) et le Brésilien Mario Zagallo (1958 et 1962 – 1970).

Le match pour la troisième place que disputera l'Allemagne samedi à Stuttgart (contre le Portugal ou la France) constituera la 92ème rencontre du pays en Coupe du Monde de la FIFA, égalant le record jusque là détenu par le Brésil. Mais si la Seleção a atteint ce chiffre en 18 participations, l'Allemagne y est parvenue en seulement 16 phases finales.

La Mannschaft détient un autre record : elle a remporté les quatre séances de tirs au but auxquelles elle a participé en Coupe du Monde de la FIFA (avec un seul penalty manqué). En revanche, elle n'est pas aussi bien placée (loin de là) dans la catégorie des victoires en prolongations. En effet, avec la défaite subie mardi face à l'Italie, l'Allemagne compte maintenant huit échecs en prolongations contre un seul succès (lors des quarts de finale de Mexique 1970, où elle avait battu l'Angleterre 3-2 après avoir été menée 2-0).

Explorer le sujet