Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022 - Tunisie

Kebaier voit déjà plus loin pour les Tunisiens

Head coach of Tunisia Mondher Kebaier
  • En quatre participations, la Tunisie n’a jamais passé la phase de groupes de la Coupe du Monde
  • Emmenés par une nouvelle génération, les Aigles de Carthage rêvent de franchir un cap
  • Le sélectionneur Mondher dévoile les ambitions de son équipe

Malgré les changements de sélectionneur, la Tunisie a réussi à se maintenir à un bon niveau ces dernières années. Pendant de longues périodes, les Aigles de Carthage ont occupé la tête de la section africaine du Classement mondial FIFA/Coca-Cola. Actuellement deuxièmes, derrière le Sénégal, les Tunisiens se sont qualifiés pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ et ont atteint les demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 2019 en Égypte.

Au lendemain de l’épreuve continentale, la Fédération tunisienne de football (FTF) a choisi de miser sur un encadrement technique aux accents locaux, emmené par Mondher Kebaier, pour les qualifications pour la CAN 2021 et, surtout, pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™. "Les débuts ont été un peu compliqués car nous avons eu un gros travail de mise à niveau à effectuer, notamment sur le plan physique", admet au micro de FIFA.com un Kebaier qui a pris ses fonctions de sélectionneur le 1er septembre 2019. "Nous avons tout de suite disputé des matches amicaux difficiles, contre la Mauritanie, la Côte d’Ivoire et le Cameroun. Ce programme chargé nous a placés dans les meilleures conditions pour aborder les qualifications pour le Championnat d’Afrique des Nations et la CAN. Nous avons déjà bouclé sept matches et je suis satisfait de voir l’énergie que nous avons déployée."

Les résultats depuis le début de l’ère Kebaier

  • 6 septembre 2019 : Tunisie 1-0 Mauritanie
  • 10 septembre 2019 : Côte d’Ivoire 1-0 Tunisie
  • 21 septembre 2019 : Tunisie 1-0 Libye
  • 12 octobre 2019 : Tunisie 0-0 Cameroun
  • 20 octobre 2019 : Libye 0-1 Tunisie
  • 15 novembre 2019 : Tunisie 4-1 Libye
  • 19 novembre 2019 : Guinée équatoriale 0-1 Tunisie
Head coach of Tunisia Mondher Kebaier

Le bon équilibre

La Tunisie peut s’appuyer sur un groupe solide, composé à la fois de pensionnaires du championnat national et d’expatriés européens, et sur un mélange de jeunes ambitieux et de vétérans expérimentés. "Il faut s’appuyer sur ce que nous avons déjà réalisé, pour ne pas repartir de zéro", explique Kebaier. "J’ai souhaité m’inspirer de ce que mes prédécesseurs avaient réussi car chacun d’entre eux a su apporter quelque chose à la sélection. Nous en avons aussi profité pour rappeler des internationaux qui étaient longtemps restés à l’écart, comme Aymen Abdennour. Ali Maaloul et Saif-Eddine Khaoui, qui n'ont pas pris part à la CAN, ont également rejoint le groupe. Ce sont tous d’excellents joueurs, comme ils l’ont prouvé contre la Libye puis face à la Guinée équatoriale. Quelques jeunes se sont fait remarquer dans le championnat de Tunisie et à l’étranger, comme Hamza Rafia, de la Juventus, et Saad Bguir. Je n’ai pas hésité à leur donner leur chance et ils ont donné entière satisfaction."

Toutefois, Kebaier ne s’en remet pas au seul talent individuel. "Notre force réside dans notre esprit d'équipe. On a pu s’en rendre compte lors de notre dernier match de qualification pour la CAN. Blessé à la main, Wahbi Khazri a continué à jouer et finalement, c’est lui qui a marqué. On pourrait en dire autant de Youssef Msakni, qui a répondu présent alors qu’il était malade et sous traitement médical. C’est cet état d’esprit qui fera la différence lors des prochaines échéances", annonce l'entraîneur.

Head coach of Tunisia Mondher Kebaier

La Coupe du Monde en ligne de mire

La Tunisie évolue dans le Groupe B des qualifications pour Qatar 2022, en compagnie de la Mauritanie, de la Guinée équatoriale et de la Zambie. Kebaier nous en dit plus sur ses rivaux : "Il va falloir faire preuve de beaucoup de solidarité et d’une grande volonté", annonce le sélectionneur d'une équipe qui a participé aux éditions 1998, 2002 et 2006 de l’épreuve mondiale, mais qui a, en revanche, manqué à l’appel en 2010 et 2014. Russie 2018 marquait un retour sur la scène mondiale, que Kebaier espère confirmer en 2022. "Nous visons la qualification pour Qatar 2022, évidemment. La Tunisie fait partie des habitués des grandes compétitions, que ce soit au niveau continental ou mondial. Nous nous devons donc d’être du voyage au Qatar."

Au delà d'une nouvelle patrticipation au tournoi mondial, Kebaier voit déjà plus loin : jusqu’à présent, aucun de ses prédécesseurs n’a réussi à franchir le premier tour. "Un jour ou l’autre, la Tunisie passera ce premier obstacle. J’espère que cette génération y parviendra. Nous abordons chaque échéance avec optimisme. Si nous sommes présents au Qatar, nous devrons nous battre pour atteindre cet objectif", conclut-il.

Preliminary qualifying draw (CAF)

Documents connexes

Explorer le sujet

Articles recommandés