Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

9 juin - 9 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2006™

Klose : "Ramener un titre en Allemagne !"

Miroslav Klose n'est pas un grand bavard. Le plus souvent, il préfère laisser ses buts parler pour lui. Pourtant, si l'attaquant vedette de la sélection allemande est plutôt du genre discret, il n'en reste pas moins un grand compétiteur.

Deux jours après la cruelle défaite concédée face à l'Italie en demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2006, Klose a une nouvelle fois fait apprécier son sens de la formule. Interrogé sur le match de samedi contre le Portugal, il s'est exclamé : "J'ai bien l'intention de ramener au moins un titre en Allemagne !" Le buteur du Werder de Brême ne fait pas mystère de ses ambitions. Klose pense évidemment au Soulier d'Or adidas, qui récompense le meilleur buteur de la compétition. Et avec cinq unités à son compteur personnel, l'international allemand a de bonnes raisons de se montrer optimiste. "Bien entendu, je rêve d'être sacré meilleur buteur de la Coupe du Monde de la FIFA."

Klose comme en 2002

Comme en 2002, Klose a entamé la compétition tambour battant. En Corée et au Japon, le buteur allemand avait réussi un triplé lors de l'écrasante victoire 8-0 de l'Allemagne face à l'Arabie Saoudite. Par la suite, l'attaquant d'origine polonaise avait ajouté deux autres réalisations face à l'Irlande (1-1) puis au Cameroun (2-0). Malheureusement, la suite allait s'avérer plus délicate pour lui et, au terme du tournoi, Klose avait finalement dû laisser le titre de Soulier d'Or au Brésilien Ronaldo, auteur de huit buts. Cette année, il a marqué à quatre reprises lors de la première phase, avant d'ajouter un cinquième but lors du quart de finale remporté 5 tirs au but à 3 contre l'Argentine.

Une réussite devant le but qui lui permet de compter une confortable avance sur ses principaux rivaux. Alors qu'il ne leur reste plus qu'un match à jouer, le Français Thierry Henry et l'Allemand Lukas Podolski sont toujours bloqués à trois buts. Pour devancer Mirek, l'un des deux devrait donc réussir un triplé ce week-end.

Incertain pour la petite finale

Malheureusement, le numéro onze allemand risque d'avoir du mal à creuser l'écart sur ses poursuivants. En effet, l'Allemagne pourrait bien devoir se passer de la technique individuelle et du jeu de tête de son attaquant fétiche, qui se ressent toujours d'une blessure au mollet. Sa participation à la finale pour la troisième place contre le Portugal est donc sérieusement compromise. "Evidemment, j'aimerais être sur le terrain, mais si je ne suis pas en condition, ça n'a aucun intérêt."

Toutefois, s'il venait à disputer la "petite finale", Klose tiendrait là une formidable occasion de franchir un autre palier. En effet, il ne lui manque plus qu'un but pour rejoindre son entraîneur, Jürgen Klinsmann, au classement des buteurs allemands en Coupe du Monde de la FIFA. "Il a toutes les qualités pour me dépasser", confie l'actuel sélectionneur national.

Mirek dans la cour des grands

Désormais, Miroslav Klose a tout pour devenir un attaquant de classe mondiale. Les critiques lui ont souvent reproché de ne pas répondre présent dans les grandes occasions. En marquant contre l'Argentine en quarts de finale, le buteur allemand a démontré qu'il avait franchi un palier. Certes, Klose est parfois trop discret, mais ce tempérament réservé ne l'empêche pas de se montrer d'une adresse redoutable devant le but. Et même s'il ne l'avoue pas, il pense sans doute déjà à l'édition 2010 en Afrique du Sud.

Là, si la chance lui sourit de nouveau, Klose pourrait effacer des tablettes Ronaldo et ses 15 buts pour devenir le meilleur buteur de l'histoire de la Coupe du Monde de la FIFA.

"Ceux qui me connaissent savent que je ne compte pas m'arrêter là", assure l'attaquant allemand. Non, décidément, Miroslav Klose n'aime pas les longs discours.

Explorer le sujet