Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022 - Zone Asie

L'Asie revient dans la partie

Photo from the Russia 2018 qualifier between Vietnam and Thailand
© Others

Les meilleures équipes asiatiques débutent le deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™, dont le coup d'envoi sera donné le 5 septembre. Ce tour regroupe 40 des meilleures sélections du continent, dont les 6 pays qui se sont qualifiés à l'issue du premier tour en juin.

Pour la première journée, 32 équipes seront sur la ligne de départ tandis que 8 autres, y compris les 5 représentants de l'Asie à Russie 2018 (RI Iran, Japon, Australie, République de Corée et Arabie saoudite) n'entreront en lice que pour la deuxième journée.

Programme de la Journée 1 :

(5 septembre)

Groupe A : Guam - Maldives, Philippines - Syrie
Groupe B : Chinese Taipei - Jordanie, Koweït - Népal
Groupe C : Bahreïn - Irak, Cambodge - Hongkong
Groupe D : Singapour - Yémen, Palestine - Ouzbékistan
Groupe E : Inde - Oman, Qatar - Afghanistan
Groupe F : Mongolie - Myanmar, Tadjikistan - Kirghizistan
Groupe G : Thaïlande - Viêt-Nam, Indonésie - Malaisie
Groupe H : Sri Lanka - Turkménistan, RDP Corée - Liban

L'affiche

Thaïlande - Viêt-Nam

Ce match du Groupe G suscite les passions dans toute l'Asie du Sud-est et au-delà en raison de la rivalité de longue date entre les deux équipes. Sous la houlette de son nouveau sélectionneur, le Japonais Akira Nishino, la Thaïlande aborde ce match avec la faveur des statistiques. Sur 22 confrontations toutes compétitions confondues, son bilan face au Viêt-Nam est de 15 victoires, 4 nuls et 3 défaites.

Dans les qualifications pour Russie 2018, les Éléphants de guerre avaient battu le Viêt-Nam à deux reprises. Les visiteurs emmenés par Park Hangseo auront quand même quelques arguments à faire valoir, à commencer par leur victoire 1-0 sur leurs hôtes du jour, en juin dernier dans la King's Cup.

Dans les rangs thaïlandais, en l'absence du buteur attitré Teerasil Dangda et d'Adisak Kraisorn, c'est au jeune Supachai Jaided que reviendra la responsabilité de trouver la faille. L'entrejeu sera animé par Chanathip Songkrasin, qui évolue au Japon. Le fer de lance de l'attaque vietnamienne est Nguyen Cong Phuong, auteur de deux buts qui avaient aidé le Viêt-Nam atteindre les quarts de finale de la Coupe d'Asie de l'AFC 2019 et qui joue actuellement en Belgique.

Dans l'autre match du groupe, la Malaisie comptera sur le talent offensif de sa vedette Safawi Rasid pour s'imposer en Indonésie.

Les autres matches

Groupe A. La Syrie se rend aux Philippines dans l'espoir de reproduire le type de performance qui lui avait permis d'atteindre pour la première fois de son histoire le quatrième tour des éliminatoires asiatiques, lors des éliminatoires de Russie 2018. Après avoir surpris le Turkménistan et l'Inde au même stade de la compétition dans les qualifications pour la dernière Coupe du Monde, Guam reçoit les Maldives.

Groupe B. La Jordanie va à Chinese Taipei avec l'objectif de prendre trois points. Le Koweït, quant à lui, accueille le Népal dans le but de prolonger sa série en cours. Cependant, les hôtes devront se méfier de la bonne forme d'un adversaire contre lequel il a concédé le match nul, récemment en amical.

Groupe C. L'Irak arrive à Bahreïn dans l'espoir d'élargir son cercle vertueux face aux hôtes, après avoir gagné 14 et perdu seulement 5 de ses dernières confrontations - toutes compétitions confondues - contre son adversaire du jour. Mais attention : les Bahreïnis sont eux aussi dans une spirale positive après avoir battu les Irakiens en finale du récent Championnat de la Fédération d'Asie de l'Ouest de Football. Dans l'autre rencontre de la poule, Hongkong cherchera à s'imposer une sixième fois en autant de tête-à-têtes avec le Cambodge.

Groupe D. Vainqueur de son adversaire du jour à domicile et à l'extérieur lors des éliminatoires pour Allemagne 2006, l'Ouzbékistan affronte la Palestine dans le but de consolider cette statistique. L'autre match opposera Singapour au Yémen.

Groupe E. Le Qatar, champion d'Asie en titre, accueille l'Afghanistan en comptant débuter sa campagne par une victoire. L'Inde, à domicile, s'inspirera de l'expérience de son capitaine Sunil Chhetri, 35 ans, pour tenter de battre Oman.

Groupe F. La Mongolie, qui a battu Brunei sur deux manches pour atteindre le deuxième tour pour la première fois de son histoire, espère poursuivre son parcours. Pour les joueurs entraînés par Michael Weiss, cela commencerait par une victoire à la maison contre Myanmar. L'autre rencontre mettra aux prises deux équipes d'Asie centrale. Le Tadjikistan espère s'imposer chez lui contre le Kirghizistan.

Groupe H. Le Sri Lanka n'aura pas la tâche facile à l'extérieur contre le Turkménistan, contre qui il avait perdu à l'extérieur et concédé le nul à domicile dans les qualifications pour Allemagne 2006. Le Liban peut quant à lui envisager sereinement son duel avec la RDP Corée, contre qui il n'a plus perdu depuis l'an 2000.

Articles recommandés