Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

L'Espagne sauve sa première place, le Maroc l'honneur (2-2)

Au coup d’envoi, l’Espagne avait un objectif : garder la première place du Groupe B. Déjà éliminé, le Maroc avait, lui, un but : en marquer au moins dans cette compétition.

Le Maroc et Khalib Boutaïb étaient les premiers à remplir la part du contrat. L’attaquant profitait d’une mésentente entre le Madrilène Sergio Ramos et le Barcelonais Andrès Iniesta pour s’en aller battre David De Gea sorti à sa rencontre (14’). Vexée, la Roja ne mettait que cinq minutes à réagir. La passe du Blaugrana était cette fois parfaite. Elle trouvait à la conclusion un autre Merengue : Isco (19’).

On pensait alors la machine espagnole enclenchée mais c’était sans compter sur la volonté des Lions de l’Atlas… Boutaïb redonnait des sueurs froides à De Gea à l’issue d’un contre (25’).Diego Costa, à bout portant, ratait pour quelques centimètres un autre décalage d’Iniesta juste avant la mi-temps, et Nourredine Amrabat trouvait la barre à la 55ème minute.

L’Espagne tentait alors de resserrer le jeu et monopolisait un ballon qu’elle avait su conserver 75% du temps. Mais sur leur seule incursion de la seconde mi-temps, les hommes d’Hervé Renard reprenaient l’avantage par Youssef En-Nesiry, sur corner (81’). Le Maroc se rapprochait de l’exploit quand Iago Aspas a surgi dans le temps additionnel. Il égalisait d’une talonnade et permettait à l’Espagne de remplir l’autre partie du contrat : elle finissait première de sa poule.

Analyse des reporters d'équipe

Antía André pour l'Espagne [suivre : Twitter]
Pour son dernier match de poule, l'Espagne doit se contenter du partage des points, suite à l'égalisation de Iago Aspas dans les arrêts de jeu. Elle a pourtant eu bon nombre d'occasions de prendre l'avantage au cours de la partie. Dans le rayon des bonnes nouvelles, l'association Isco-Iniesta a fait des étincelles au milieu . Des erreurs défensives ont certes privé la Roja d'une victoire, mais pas de la première place du Groupe B.

Zineb El Houari [Suivre : Twitter]
C’est fait, le Maroc finit en beauté. Eliminé de sa 5ème Coupe du Monde, il sauve l'honneur de la plus belle des manières en accrochant les champions du monde 2010 grâce à des buts de Boutaïb et En Nesyri. Malgré le pressing infligé par l'Espagne depuis le début de la rencontre, l’équipe d'Hervé Renard n’a jamais cédé. Les Marocains se sont battus jusqu’à la fin. Le Maroc a échoué dans sa quête d'une qualification pour le 2eme tour mais il a gagné une équipe de guerriers.

Homme du Match Budweiser​
Auteur de l'égalisation espagnole en première période, Isco a illuminé de sa classe le match par ses changements de rythme, ses dribbles courts et la justesse de ses passes. Il a été l'Espagnol le plus dangereux de la partie.

La stat
23 - Elle n'est pas passée loin de la défaite ce soir... mais l'Espagne, grâce à ce nul, poursuit sa série d'invincibilité. Elle en est maintenant à 23 matches sans défaite. Aucune sélection ne fait mieux sur la planète football.

Au cœur de l'action
Jetez un coup d’œil à nos visual stories !

À venir
Russie - Espagne, huitième de finale, Moscou, le 1er juillet

Suivez la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018

sur Twitter | sur Facebook | sur Instagram

Explorer le sujet