Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

L’été doré du football français 

© Getty Images

Jusqu’à présent, 1998 était l’année référence dans l’histoire du football français, avec en point d’orgue la victoire en Coupe du Monde de la FIFA à domicile. Vingt ans après, le football tricolore peut arborer une deuxième étoile sur son traditionnel maillot bleu grâce au sacre des joueurs de Didier Deschamps à Russie 2018.

Et si l’année 2018 surpassait 1998 dans le cœur des amateurs de football tricolore ? En tout cas, outre le titre mondial à Moscou, les événements récents ont permis à la Fédération Française de Football de vivre un été de rêve. Gros plan sur les succès qui ont placé le football français sur le toit du monde et au centre de la planète football.

1 - Deuxième étoile dans le ciel bleu

Le 15 juillet 2018, aux alentours de 21h00, heure locale, le ciel de Moscou se déchire et des trombes d’eau s’abattent sur la pelouse du Stade Loujniki. Mais un autre déluge surpasse ce que déversent les nuages : celui des cris de joie et des émotions des joueurs français lorsque Hugo Lloris soulève le trophée après une victoire éclatante contre la Croatie (4-2). Raphaël Varane, Antoine Griezmann, Paul Pogba et autres Ngolé Kanté ou Olivier Giroud rejoignent dans l’histoire Zinédine Zidane, Fabien Barthez, Laurent Blanc et - surtout - leur sélectionneur Didier Deschamps, auteur du même geste que Lloris en 1998.

Kylian Mbappé n’était pas encore né, mais 20 ans après, il marque le tournoi de son empreinte, inscrit un but en finale et est récompensé du Prix du Meilleur Jeune Joueur du tournoi. "On a gagné et c’est que le début, on va savourer pendant quatre ans !", annonce pour sa part le défenseur Benjamin Pavard, auteur du But du Tournoi.

2 - Organisation de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Le pays est à peine sur le point de cesser les célébrations de ce titre historique que le coup d’envoi d’une nouvelle Coupe du Monde est donné. Où ça ? Sur le sol français ! La Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA se tient en Bretagne. Les quatre villes hôtes - Concarneau, Dinan-Léhon, Saint-Malo et Vannes - revêtent leurs habits de gala pour accueillir 16 équipes et leurs supporters.

Sans doute inspirées par leurs aînés, les Bleuettes entament la compétition du bon pied et se qualifient facilement pour les demi-finales.

3 - Qualification pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

Au même moment, les Bleuets s’invitent à la fête du football français en atteignant les demi-finales de l’UEFA EURO U-19 2018 en Finlande. Certes, les joueurs de Bernard Diomède - tiens, tiens, un autre champion du monde 1998… - se sont inclinés dans le dernier carré contre l’Italie, mais ce parcours leur ouvre les portes de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019, qui se tiendra en Pologne. "La satisfaction est d’avoir atteint les demi-finales et de s’être qualifié pour le Mondial, alors que de grandes nations comme l’Espagne, l’Allemagne, l’Angleterre, la Belgique ou les Pays-Bas n’y seront pas", admet Diomède.

4 - Compte à rebours : un an avant France 2019

L’an prochain, justement, la France est déjà assurée de vivre une autre année mémorable avec l’organisation de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Mais dès l’été 2018, la compétition phare du football féminin a déjà commencé à prendre forme. Lors des derniers mois, la FIFA et le Comité Organisateur Local ont en effet révélé la Mascotte Officielle, un poussin nommé Ettie, fille de Footix, la mascotte France 1998,lancé le Programme des Volontaires, et élaboré le calendrier des matches de la phase finale.

Lire également

Tout sur France 2019 !

5 - Retour au sommet

Enfin, dernière bonne nouvelle en date pour le football français, la première position au Classement Mondial FIFA/Coca-Cola suite à la publication de l’édition d’août 2018. Les Bleus reviennent au sommet de la hiérarchie mondiale pour la première fois depuis 2002. "Ce classement est extrêmement valorisant au regard du travail que nous avons accompli ces dernières années", a commenté le sélectionneur Didier Deschamps sur le site de la Fédération.

"Cette première place récompense donc une progression constante. Nous l’avons décrochée avec un groupe extrêmement jeune, puisque quatorze des vingt-trois champions du monde n’avaient jamais disputé de compétition internationale majeure avant de se rendre en Russie", a-t-il ajouté, avant de préciser que comme toutes les médailles, celle-ci a un revers : "Maintenant, nous savons ce qui nous attend. L’équipe de France était très attendue partout où elle jouait et elle le sera encore davantage."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Découvrez ettie™, mascotte officielle de France 20...

12 mai 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Découvrez les villes hôtes de France 2019 !

19 sept. 2017

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

La pose des champions

16 juil. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Bons baisers de Russie

14 juil. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Le rêve bleu, épisode 2

15 juil. 2018