Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

12 juin - 13 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

L'éternel Mondragon dépasse le Vieux Lion

Goalkeeper Faryd Mondragon of Colombia acknowledges the fans
© Getty Images

En temps normal, la sortie d’un gardien sur blessure n’est pas de bon augure pour une équipe. Pourtant, lorsque le quatrième arbitre a brandi le numéro de David Ospina alors que la Colombie menait 3:1 face au Japon, la fièvre est montée d’un cran. En remplaçant le portier de l'OGC Nice, Faryd Mondragon est devenu le joueur le plus âgé à participer à une Coupe du Monde de la FIFA™.

La qualification des hommes de José Pekerman pour les huitièmes de finale vient égaler la meilleure performance des *Cafeteros *dans l’épreuve suprême, réussie à Italie 1990. Quant à Mondragon, il a fait tomber le record d’ancienneté établi par un certain Roger Milla à États-Unis 1994. Après avoir donné l’accolade à l’actuel titulaire, il est allé prendre place dans les cages, sûrement pour la dernière fois de sa carrière.

Aujourd’hui âgé de 43 ans et quatre jours, Mondragon côtoyait les Carlos Valderrama et autres Freddy Rincon lors de sa première Coupe du Monde, en 1994. La Colombie n’était pas parvenue à rééditer sa performance italienne. Quatre ans plus tard, à France 1998, rebelote. L’Angleterre avait barré la route des Sud-Américains. Seize ans plus tard, Mondragon est toujours de l’aventure. Rayonnant de fierté et se régalant des applaudissements qui pleuvent des tribunes, il accède aux huitièmes avec son équipe.

Depuis qu’il a réalisé une ultime intervention qui a permis aux siens de tenir le score de 4:1, il n’a pas quitté son immense sourire. "C’est un honneur pour moi d’être ici. En m’emparant de ce record, je deviens la personne qui incarne le football colombien et l’histoire du football colombien", estime-t-il au micro de la FIFA. Lorsqu’il s’est approché de la ligne de touche et que le quatrième arbitre a brandi son numéro, le stade est entré en éruption. "C’était incroyable. Je pense que tout le monde attendait ce moment. J’aimerais dire un grand merci à Jose Pekerman, à toute l’équipe et à mes amis. Grâce à eux, mon rêve est devenu réalité."

Figure emblématique d’une équipe dont plusieurs vedettes pourraient être ses enfants, Mondragon constitue une véritable source de motivation et de fierté auprès de laquelle tous les Cafeteros sont ravis de s’entraîner. "Cela couronne tous les efforts qu’il a faits pendant sa carrière et je suis ravi que ce record arrive aujourd’hui", indique Carlos Carbonero à la FIFA. "C’est merveilleux pour le football colombien d’avoir quelqu’un comme Faryd. Pas que pour le football colombien, d’ailleurs, mais pour le football mondial. C’est un grand monsieur et je suis ravi qu’il soit colombien."

Trait d'union entre deux générations
Après avoir effacé Roger Milla des tablettes, Mondragon estime son équipe capable d’améliorer sa meilleure performance en Coupe du Monde. "De par notre jeu et nos résultats, nous sommes déjà en train d’écrire l’histoire", assure-t-il. Et il n’a pas tort. Avec neuf buts inscrits, les *Cafeteros *réalisent d’ores-et-déjà leur Coupe du Monde la plus offensive. "Les neuf points avec lesquels nous bouclons cette phase de poules nous permettent d’envisager la suite en toute confiance", ajoute le portier.

Invité à comparer le groupe actuel à la génération dorée des années 1990, le globe-trotter ayant évolué dans sept pays et 11 clubs estime que l’expérience acquise à l’étranger rend l’équipe actuelle encore plus forte. "L’avantage que nous avons, c’est que 95 % des joueurs actuels évoluent en Europe. Ils possèdent donc l’expérience individuelle et la maturité nécessaires pour affronter le plus haut niveau", juge-t-il. "Lors de la Coupe du Monde 1994, 95 % du groupe jouait en Colombie."

Le seul point commun entre ses deux générations ? Faryd Mondragon, présent dans les deux campagnes, et désormais doyen de l’histoire de la Coupe du Monde.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Rencontre avec Faryd Mondragon

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Rencontre avec Faryd Mondragon

21 juin 2014