Coupe du Monde de la FIFA, France 1998™

Coupe du Monde de la FIFA, France 1998™

10 juin - 12 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 1998™

L'histoire derrière les records : Matthäus

FUSSBALL: WM 1990 FINALE GER
© Getty Images
* **25 matches disputés en Coupe du Monde de la FIFA™, 5 participations à la compétition** * **Champion du monde en 1990, vice-champion en 1982 et en 1986** * **"J'ai derrière moi** **une formidable carrière, j'en suis fier", estime Lothar Matthäus** Avec sa capacité physique et sa volonté de vaincre, Lothar Matthäus a incarné durant son parcours ce que l'on considérait comme les qualités typiquement allemandes. En 1990 à Rome, il a brandi le trophée mondial à l'issue de l'une des quatre Coupes du Monde de la FIFA™ remportées par l'Allemagne, qui a marqué le moment fort de sa carrière. Le joueur ** L'ancien milieu de terrain a atteint presque tous les objectifs possibles. Avec 150 sélections, il est l'Allemand le plus capé de l'histoire. Outre son triomphe sur la scène mondiale en 1990, il a décroché de nombreux titres en 20 ans de carrière. Il a notamment été sacré champion d'Europe en 1980, deux fois vice-champion du monde, en 1982 et 1986,et a remporté huit championnats en Allemagne et en Italie pour le compte du Bayern Munich et de l'Inter Milan. Promu capitaine honoraire de la *Nationalmannschaft*, il a en outre été élu Joueur Mondial de la FIFA en 1991, ce qui fait de lui le seul Allemand à avoir reçu cette distinction. **Le record** Matthäus a disputé en tout 25 matches de Coupe du Monde de la FIFA™, un record dans l'histoire du tournoi. Il a pris part à toutes les éditions de la compétition entre 1982 et 1998. Ils ne sont que trois à avoir ainsi disputé cinq fois l'épreuve mondiale. Les autres sont le gardien de but mexicain Antonio Carbajal - de 1950 à 1966 -, et le portier italien Gianluigi Buffon, de 1998 à 2014. "J'ai derrière moi une formidable carrière, j'en suis fier. C'est bien sûr fantastique quand, grâce aux atouts et à la qualité de son équipe, on décroche des records sur le plan individuel. Ce n'est pas facile de battre de tels records, car cela dépend aussi de l'équipe", confie Matthäus à **FIFA.com**. "Buffon pourrait disputer sa sixième Coupe du Monde. Il a vraiment l'esprit sportif, il est toujours fair-play sur le terrain. On ne peut que lui souhaiter d'établir en Russie un record pour l'éternité." **Les souvenirs** Les premiers souvenirs de Matthäus liés à une phase finale de Coupe du Monde de la FIFA™ remontent à 1966. À cinq ans, il a suivi le tournoi disputé en Angleterre sur une télévision en noir et blanc et vibré avec la RFA, qui ne devait s'incliner qu'en finale après prolongation face au pays hôte (2:4). Seize ans plus tard, Matthäus foulait lui-même les pelouses de la compétition. *Coupe du Monde de la FIFA, Espagne 1982™ (vice-champion)* "J'étais la cinquième roue du carrosse. J'étais en très bonne forme et je voulais me mettre en avant à tous les entraînements. Mais les joueurs plus âgés avaient davantage d'influence. En plus, je venais du Borussia Mönchengladbach, qui, à l'époque, n'avait pas le même prestige que Cologne ou le Bayern. C'était difficile d'avoir une chance lorsqu'on était un jeune joueur. L'équipe n'a globalement pas bien joué, mais elle est arrivée en finale, ce qui est tout de même une réussite en soi. Nous nous sommes améliorés de match en match pendant cette Coupe du Monde. C'était pour moi une belle expérience, mais pas plus." *Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1986™ (vice-champion)* "C'était un grand moment. Le Mexique ou l'Italie sont des pays férus de football, où l'on peut ressentir depuis le terrain l'atmosphère qui règne dans les stades pleins à craquer, cela vous donne des ailes. C'était une formidable Coupe du Monde et le temps fort de ma carrière en dehors de 1990. Nous avons joué parfois par 40 degrés et nous sommes allés jusqu'en finale avec une équipe plutôt moyenne. Nous ne faisions pas partie des favoris. Le titre aurait peut-être même été trop pour nous." *Coupe du Monde de la FIFA, Italie 1990™ (vainqueur)* "Remporter le titre a bien sûr été le moment le plus fort en émotions. À cette période, je vivais et je jouais en Italie, c'était donc presque une Coupe du Monde à domicile. Nous avons joué les premiers matches dans mon chez-moi italien, le stade San Siro de Milan. Nous n'avions pas seulement les fans allemands pour nous, mais aussi les fans italiens. En finale, il y avait aussi un joueur de l'AS Rome dans nos rangs, Rudi Völler. L'Italie ayant été éliminée par l'Argentine, le stade tout entier était en notre faveur. On parle toujours du 'conte d'été' de 2006, mais pour moi, c'est la Coupe du Monde 1990 qui a été un 'conte d'été' - et avec un *happy end* qui plus est." *Coupe du Monde de la FIFA, États-Unis 1994™ (quarts de finale)* "Aux États-Unis, nous avions une équipe qui aurait pu défendre ce titre. Mais il y avait trop de meneurs sur le terrain et il est possible que Berti Vogts ait été un peu dépassé. Il avait quelques difficultés à gérer les joueurs. Il n'avait pas apporté de sérénité ni de décontraction au groupe et avait laissé trop de liberté aux joueurs. L'accent n'était plus mis sur le football. Je n'ai rien contre Berti Vogts, mais il n'avait pas tout à fait la situation en main." *Coupe du Monde de la FIFA, France 1998™ (quarts de finale)* "En 1998, nous étions un groupe hétéroclite. Nous ne formions pas une vraie équipe sur le terrain. Il nous manquait la cohésion que nous avions en 1986 ou en 1990. Nous jouions, mais nous n'avions pas le sentiment d'appartenance à une équipe sur la pelouse, le sentiment qu'ensemble, nous pourrions réaliser de plus grandes choses. Nous nous satisfaisions de trop peu. C'est face à la Croatie que nous avons disputé notre meilleur match - ça paraît étrange aujourd'hui - et pourtant, nous avons joué toute la deuxième mi-temps à dix. Nous voulions aller loin, mais cela n'a pas suffi."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Brazil celebrate as Cafu lfts the trophy after the Germany v Brazil, World Cup Final.

Coupe du Monde de la FIFA 2002™

L'histoire derrière les records : Cafu

10 avr. 2017

Oleg Salenko scores his fifth goal against Cameroon at USA 1994.

Coupe du Monde de la FIFA 1994™

L’histoire derrière les records : Salenko

28 mars 2017

Sir Geoff Hurst

Coupe du Monde de la FIFA 1966™

L'histoire derrière les records : Hurst

13 févr. 2017

Archie Thompson of Australia after setting a world record in 2001

Coupe du Monde de la FIFA 2002™

L'histoire derrière les records : Archie Thompson

19 déc. 2016

Lothar Matthaus  visite un orphelinat

Coupe du Monde de la FIFA™

Lothar Matthaus visite un orphelinat

22 déc. 2015

Lothar Matthäus (Allemagne)

FIFA Ballon d'Or

Lothar Matthäus (Allemagne)

07 nov. 2012