Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

12 juin - 13 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

La Celeste fière et sans excuses

Uruguay players acknowledge the fans after being defeated by Colombia in the the 2014 FIFA World Cup Brazil
© Getty Images

"Tous la tête haute, c’est compris ? Tous !"... La grosse voix de Diego Lugano inonde les couloirs du Maracanã et se mêle à celle des 22 autres joueur de l'Uruguay qui gagnent les vestiaires. L’élimination aux mains de la Colombie en huitième de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ est actée, mais la Tota, même s’il a perdu sa place dans le onze et cédé le brassard de capitaine, reste le leader qui préside aux sentiments de tout le groupe : il n’y a pas d’excuses, mais de la fierté.

"Nous sommes toujours fiers, bien évidemment", indique aimablement à la FIFA Álvaro Pereira, déjà changé et prêt à affronter les centaines de journalistes de la zone mixte. "Parce qu’il n’y pas dans ce groupe un seul joueur qui n’ait pas tout donné pour ce maillot. Il est là le message que l’on veut transmettre à ceux qui nous succèderont", ajoute le joueur de 28 ans, titulaire lors de trois des quatre matches de son équipe.

Un but qui change tout
Edinson Cavani partage le sentiment de son coéquipier. "Nous sommes tristes de cette élimination, car ça n’est jamais agréable de perdre… Mais il y a de la fierté, parce que nous avons tout donné. Il ne faut pas oublier les moments difficiles que nous avons traversés, notamment cette défaite contre le Costa Rica où nous avons démontré que nous étions présents. Nous avons été à la hauteur de l’événement", conclut l’attaquant du Paris Saint-Germain, buteur sur penalty face aux Ticos, mais qui a disputé toutes les minutes sans inscrire le moindre but dans le jeu,.

Aucun des deux joueurs ne trouve de prétexte au revers subi ce 28 juin face à la Colombie, un pays que l’Uruguay avait battu lors de leur dernier choc, en septembre 2013, dans le cadre des qualifications mondialistes. Et tous deux s’accordent à désigner le merveilleux but de James Rodríguez comme le point d’inflexion de la rencontre. "C’est vrai que la semaine n’a pas été facile, mais nous n’avons pas d’excuses : les Colombiens méritent leur victoire. Nous savions qu’ils avaient un bon contrôle du ballon et c’est pourquoi nous avons essayé de les presser haut. Nous y parvenions assez bien jusqu’à ce superbe but qui a tout changé. Après la pause, nous avons essayé de repartir mais le deuxième but nous a assommés définitivement",explique Pereira, qui disputait son 60ème match sous le maillot celeste.

Et Cavani, qui avait ouvert le score lors de ce succès 2:0 sur les Cafeteros à Montevideo, d'ajouter : "Nous savions que la Colombie était une grande équipe et elle l’a encore démontré. Ce n’est pas pour rien qu’elle est déjà parmi les huit derniers. Nous étions en train de réaliser un bon match et nous les contrôlions bien, mais le premier but a tout changé. Ensuite, ils ont très bien joué avec cet avantage".

Et après ?Pereira et Cavani ont été des artisans majeurs du fructueux mandat d’Oscar Tabárez à la tête de l’Uruguay, qui aura été marqué par la quatrième place à Afrique du Sud 2010 et le titre à la Copa América 2011. Les deux hommes sont donc bien placés pour évoquer l’avenir de la Celeste, mais pour l’instant, Pereira n’a ni le cœur ni la tête à se projeter : "Je ne peux pas parler du futur parce que le présent, c’est notre élimination de la Coupe du Monde. C’est tout frais. Il faudra définir certaines choses. On y pensera le moment venu", s’excuse-t-il.

Cavani, en revanche, tient à rester sur une dernière note positive : "Ce groupe travaille ensemble depuis de nombreuses années, il a réussi de grandes choses ensemble. Maintenant, ça va dépendre du sélectionneur, de la fédération et d’un éventuel changement. Aujourd’hui, on peut dire qu’on a une bonne base, qui est formée de grands joueurs, mais surtout de grands hommes. Quand on part avec ça, c’est déjà plus facile de continuer à construire des choses".

Explorer le sujet

Articles recommandés

Colombie - Uruguay en images

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Colombie - Uruguay en images

28 juin 2014

Head coach Jose Pekerman of Colombia gestures

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Pekerman : "Nous pouvons changer l'histoire"

28 juin 2014

Christian Stuani of Uruguay goes up for a header against Leighton Baines of England

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Stuani et la Celeste en terrain conquis

27 juin 2014