Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Russie 2018

La Belgique est lancée (3-0)

  • La Belgique commence par une victoire
  • Le Panama a bien résisté en première période
  • Mertens et Lukaku ont débloqué la situation​

Le scenario semblait écrit à l'avance. Le Panama solide et solidaire a dressé un mur devant la Belgique contre lequel les individualités belges ont buté sans cesse pendant toute la première période. En panne d'imagination, les Diables Rouges se sont tout de même procuré les meilleures situations, comme sur ce bon travail de Kevin de Bruyne anéanti par Roman Torres, capitaine panaméen (22').

Romelu Lukaku, Eden Hazard, Dries Mertens : tous sont rentrés bredouilles et frustrés au vestiaire… Mais ce dernier a visiblement fait le plein d'inspiration à la pause. Le Napolitain a déridé les supporters belges en les gratifiant d'une somptueuse volée qui lobait Jaime Penedo (47', 1-0).Une ouverture du score qui a libéré les esprits et les espaces, dont Lukaku a profité pour inscrire un doublé, d'abord une tête sur un superbe service signé de Bruyne (69', 2-0), puis d'une pichenette après une accélération de Hazard (75', 3-0). La Belgique peut souffler, sa Coupe du Monde est bien lancée. Quant au Panama, il devra montrer un autre visage contre l'Angleterre et la Tunisie.

Analyse du reporter d'équipe

Simon Massart, Belgique [Suivre : Twitter | Facebook]
Les individualités ont su prendre le relais quand le collectif ne répondait pas présent. La Belgique a pris le contrôle des opérations sans jamais trouver son meilleur football. Gagner facilement sans bien jouer, c'est souvent la marque des grands...

Samuel McCollin, Panama [Suivre : Twitter | Facebook]
Le Panama a perdu un match à deux visages. Après une première mi-temps prometteuse, l'équipe a sombré après la pause dans son marquage individuel et la Belgique a su en profiter dès la reprise, ce qui a tout fait basculer. Le manque de précision n'a pas permis au Panama d'avoir sa chance.

Homme du Match Budweiser

Romelu Lukaku a donné des allures confortables à un match qui ne l'a pas été. Sa puissance devant a fini par faire la différence et il est le premier Belge à marquer un doublé en Coupe du Monde depuis Marc Wilmots contre le Mexique en 1998.

La stat

2 - Ça faisait depuis la victoire 3-1 contre l'Uruguay en 1990 que les Diables Rouges n'avaient pas gagné en Coupe du Monde par au moins deux buts d'écart. La Belgique n'est pas une adepte des scores fleuves en Coupe du Monde, mais la nouvelle tendance des qualifications s'est confirmée ce lundi.

A venir



Belgique - Tunisie, Groupe G, 23 juin, Moscou
Angleterre - Panama, Groupe G, 24 juin, Nijni-Novgorod

Explorer le sujet

Articles recommandés

Classique : Belgique - Russie (2002)

Coupe du Monde de la FIFA 2002™

Classique : Belgique - Russie (2002)

21 juin 2014

Classique : Argentine - Belgique (1986)

Coupe du Monde de la FIFA 1986™

Classique : Argentine - Belgique (1986)

02 juil. 2014