Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

12 juin - 13 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

La FIFA et la CBF annoncent un nouveau plan quadriennal pour le Fonds d’héritage de Brésil 2014

© Others
  • La supervision et la conformité du projet ainsi que les rapports à fournir sont régis par un nouveau contrat
  • Un premier paiement de 25 millions de dollars (US) marquera le lancement des activités prévues en 2019
  • Les communautés des états qui n’ont pas accueilli de matches de la compétition bénéficieront également de projets de développement et d’héritage

La FIFA et la Fédération Brésilienne de Football (CBF) se sont exprimées aujourd’hui au sujet du Fonds d’héritage de la Coupe du Monde de la FIFA™, confirmant le début d’un programme de quatre ans qui représentera au total un investissement de 100 millions de dollars (US), dont bénéficieront des projets de développement et d’héritage dans tout le pays.

Couvrant cinq domaines prioritaires, les projets menés dans le cadre de ce fonds d’héritage bénéficieront aux populations des vingt-sept états du Brésil, dont quinze villes qui n’ont pas accueilli de match lors de l’avant-dernière édition de la Coupe du Monde de la FIFA™.

Le nouveau contrat signé en ce sens prévoit un versement initial de 25 millions de dollars pour permettre la mise en œuvre des projets proposés pour l’année 2019. Ce montant s’ajoute aux 9 millions que la FIFA a déjà versés dans le cadre de projets d’héritage lancés en 2014 et 2015.

Les projets que soutient le Fonds d’héritage de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™ reprennent ainsi après que la CBF a soumis un vaste plan stratégique à la FIFA en novembre dernier et que les deux organisations ont signé un nouveau contrat d’objectifs détaillant un large éventail de mesures de supervision, de rapport et de conformité.

Six autres versements seront effectués d’ici à juillet 2022, sous réserve du respect des plans annuels prévus par la feuille de route, ainsi que des résultats des audits centraux de la FIFA et des divers rapports que la CBF devra régulièrement soumettre à la FIFA. Les rapports et audits financiers seront régis par les dispositions du contrat d’objectifs et du Règlement du programme Forward de la FIFA.

En plus de l’auditeur statutaire que ce règlement impose à ses associations membres, la CBF devra également solliciter une société d’audit spécialisée et indépendante pour superviser les procédures internes d’approbation des projets relatifs au fonds d’héritage mis en place par la CBF et ensuite validés par la FIFA.

"Après plusieurs mois d’une intense collaboration avec l’administration de la CBF, la FIFA est heureuse d’avoir pu améliorer la structure et le programme d’héritage ; les résultats obtenus nous permettent de tenir notre promesse vis-à-vis du Brésil pour la spectaculaire Coupe du Monde qu’il a organisée, mais aussi de laisser une empreinte réellement durable dans tout le pays, qui bénéficiera à toutes ses communautés" a souligné le Secrétaire Général adjoint (football) de la FIFA Zvonimir Boban, au sujet de ce Fonds d’héritage de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™.

Rogério Caboclo, directeur exécutif et président élu de la CBF, a pour sa part ajouté : "Nous sommes heureux des progrès réalisés et de ce nouveau contrat sur le fonds d’héritage 2014. Cela nous permettra d’effectuer un important investissement pour développer le football brésilien. Nos priorités sont la construction de centres d’entraînement dans les états qui n’ont pas accueilli de matches en 2014, mais aussi le football de base et le football féminin, ou encore la médecine du sport et la responsabilité sociale."

Articles recommandés