Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Russie 2018

La Nati contrarie la Serbie (1-2)

Un billet pour les huitièmes de finale était promis à la Serbie en cas de victoire face à la Suisse. La récompense donnait des ailes aux Aigles Blancs plus incisifs en début de match. Après avoir mis au supplice Yann Sommer d’une première tête, Aleksandar Mitrovic battait d’une seconde le gardien de la Nati dès la 5ème minute.

Les Serbes avaient fait le plus dur, mais ils en voulaient plus. Sous l’impulsion d’un Dusan Tadic insaisissable côté droit, ils tentaient de faire le break sans toutefois y parvenir. Les Suisses, eux, faisaient le dos rond, cherchant patiemment à construire des actions qui peinaient à aboutir sur de véritables occasions. Blerim Dzemaili s’offrait la seule balle de but hélvète à la demi-heure de jeu, mais Vladimir Stojkovic la stoppait.

La pause donnait des idées aux Suisses bien plus entreprenants en début de deuxième mi-temps. Non seulement ils égalisaient d’un superbe tir des 18 mètres signé Granit Xhaka (52’), mais ils étaient aussi tout près de prendre l’avantage cinq minutes plus tard, la barre transversale repoussant la tentative de Xherdan Shaqiri. En réalité le petit Suisse, 1m69, gardait le meilleur pour la fin. Il gagnait son duel avec Stojkovic, et mettait son pays dans une position idéale avant d'affronter le Costa Rica le 27 juin.

Analyse des reporters d'équipe

Sonja Nikcevic avec la Serbie [Suivre : Twitter | Facebook]

Comme prévu, ce match a été compliqué pour la Serbie. Les hommes de Mladen Krstajic ont certes de la présence physique, mais on ne peut pas dire qu’ils comptent parmi les plus rapides de la compétition et c’est ce qui leur a coûté la victoire. Leur manque de rythme a parfaitement été exploité par la Suisse qui a su exploiter les qualités du rapide Shaqiri. La Serbie a tout de même montré qu’elle avait de beaux atouts, notamment Mitrovic et son jeu de tête. Ce sont des choses sur lesquelles elle pourra s’appuyer en vu du dernier match de poule face au Brésil.

Alan Schweingruber, Suisse [Suivre : Twitter | Facebook]

La victoire a été longue à se dessiner avec ce but tardif de Shaqiri. Les Serbes ont eu beaucoup de mal à contenir le virevoltant milieu offensif de la Nati, dont les efforts ont finalement été récompensés à l’ultime minute du temps réglementaire. Dès lors, la Suisse se tourne vers le Costa Rica. La question est de savoir si Vladimir Petkovic fera confiance au même onze avec lequel il a commencé ces deux premiers matches, sachant que Haris Seferovic a notamment souffert devant en premier mi-temps.

Homme du Match Budweiser​

Percutant, rapide, infatigable, insaisissable, Xherdan Shaqiri a été un poison pour la défense serbe. Il a raté de peu le break en voyant sa magnifique frappe enroulée flirter avec les montants. Pour son match plein, justice lui a été rendue à la dernière minute dans son duel avec Vladimir Stojkovic remporté.

La stat

9 - A l’occasion de ce Serbie-Suisse, le capitaine de la Nati Stefan Lichtsteiner est devenu le joueur ayant participé au plus grand nombre de matches de Coupe du Monde. Il dépasse son compatriote Charles Antenen qui détenait ce record depuis 1962.

À venir

Serbie-Brésil, 27 juin, Moscou
Suisse-Costa-Rica, 27 juin, Nijni-Novgorod

Votre opinion

Fans de la Serbie | Fans de la Suisse

*Suivez la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 *

Sur Twitter | Sur Facebook | Sur Instagram

Explorer le sujet

Articles recommandés