Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Russie 2018

La Suisse prend le point dont elle avait besoin (2-2)

La Suisse devait faire au moins match nul pour s'ouvrir les portes des huitièmes de finale sans dépendre du résultat de l'autre match du groupe. Elle est parvenue à ses fins face au Costa Rica dans cette troisième et ultime journée du Groupe E, avec un nul 2-2 qui permet aux Centraméricains, déjà éliminés au coup d'envoi, d'ouvrir leur compteur dans la compétition aussi bien en termes de points que de buts.

Les Ticos débutent avec la volonté manifeste de quitter la compétition sur une bonne note après les deux défaites. Ils souhaitaient également ne pas partir de Russie avec l'étiquette de seule équipe à n'avoir pas marqué dans le tournoi. Au cours des 10 premières minutes, ces bonnes intentions se traduisent par deux tentatives qui touchent les montants.

La Suisse, comme lors de ses deux précédentes prestations, entame timidement. Mais peu à peu, elle maîtrise la pression costaricienne et prend le jeu à son compte, jusqu'à ouvrir le score à la 31ème minute par Blerim Dzemaili, qui reprend un long centre de Stephan Lichtsteiner remis de la tête par Breel Embolo.

En deuxième période, la Nati ne se montre pas plus inspirée, avec peu de créativité dans l'entrejeu et de trop rares incursions dans la surface de réparation de Keylor Navas. L'égalisation du Costa Rica intervient sur une belle tête de Kendall Waston. Les Suisses reprennent l'avantage plus en poussant qu'en produisant réellement du jeu et dans le temps additionnel, les Ticos reviennent une nouvelle fois au score (2-2) sur penalty, après que le ballon a touché la barre et rebondi sur le gardien.

Analyse des reporters d'équipe

Alan Schweingruber, avec la Suisse (Suivre : Twitter | Facebook)

Ce 2-2 n'est pas un mauvais résultat, mais la prestation de la Suisse n'a pas été bonne pour autant. Beaucoup de choses ont mal fonctionné aujourd'hui dans l'équipe de Vladimir Petkovic. Au début du match, la formation helvète a semblé dépourvue d'imagination et peu sûre de son football. Ensuite, après le 1-1, on l'a sentie désorientée. Lichtsteiner et Fabian Schaer, sanctionnés aujourd'hui, ne pourront pas jouer contre la Suède en huitième de finale.

Diego Picado, avec le Costa Rica (Suivre : Twitter | Facebook)

Le Costa Rica a démontré qu'il était capable d'être compétitif à ce niveau. Les Ticos ont été plus précis offensivement durant la deuxième période et le nul final est mérité. L'application tactique et le dévouement étaient présents lors des deux précédents matches, mais la précision et les occasions manquaient. Ce 2-2 laisse l'impression douce-amère que le Costa Rica aurait pu faire plus à Russie 2018.

Homme du Match Budweiser
La chance n'avait pas souri à Blerim Dzemaili au cours des deux premiers matches, mais contre le Costa Rica, il a inscrit son premier but dans la compétition et été proche d'en marquer un deuxième. Avec des coéquipiers en attaque plus timides que d'habitude, Dzemaili a été la rare bonne nouvelle côté helvète.

Le saviez-vous ?
Une tête puissante de Kendall Waston contre le Honduras avait qualifié le Costa Rica pour Russie 2018 et c'est encore sur un gros coup de tête qu'il a permis aux Ticos de marquer leur premier but dans la compétition. Waston a du même coup mis fin à 426 minutes de mutisme pour le Costa Rica devant le but adverse en Coupe du Monde, depuis la réalisation de Bryan Ruiz contre la Grèce à Brésil 2014.

À venir

Suède - Suisse, 3 juillet, Saint-Pétersbourg

Le Costa Rica est éliminé

Toutes nos Visual Stories

Lire également

Toutes nos Visual Stories

Suivez la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

sur Twitter | sur Facebook | sur Instagram

Explorer le sujet