Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022 - Venezuela

La Vinotinto joue la carte jeunes

Wuilker Farinez of Venezuela celebrates
© Getty Images
  • La Vinotinto aspire à disputer sa première Coupe du Monde de la FIFA
  • Certains vice-champions du monde U-20 se sont affirmés
  • D’autres voudront s’inviter aux qualifications pour Qatar 2022

Quand le Venezuela a pris la deuxième place de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017™, la fierté a vite fait place à l’espoir.

L’équation était simple : à moyen terme, cette génération devait fournir des joueurs capables d’aider le Venezuela à réaliser son rêve : disputer sa première Coupe du Monde de la FIFA™. Sur les agendas, un rendez-vous était coché : les qualifications pour Qatar 2022.

FIFA.com se penche sur les joueurs qui ont brillé en République de Corée et ont gagné, ou cherchent à gagner, leur place dans l’équipe qui disputera les qualifications mondialistes.

Wuilker Fariñez

  • Poste: gardien | Âge: 22 ans | Club: Lens🇫🇷
  • Nombre de sélections: 22

Il avait déjà fait ses débuts avec les A avant la compétition sud-coréenne, mais ses prestations en Asie lui ont offert une exposition renforcée. Depuis qu’il a pris possession des cages de la Vinotinto en mars 2017, lors d’une rencontre comptant pour la campagne qualificative précédente, il ne les a plus quittées. Il doit son statut de titulaire indiscutable à ses prestations, comme lors de sa très belle Copa América 2019, mais aussi à la confiance qu’il diffuse malgré son jeune âge.

Avec une campagne de qualification mondialiste et trois participations à la Copa América à son actif, le portier lensois jouera un rôle clé dans la compétition préliminaire Qatar 2022. "L’objectif, c’est la qualification pour la Coupe du Monde", annonce-t-il.

Ronald Hernandez of Venezuela kicks the ball 
© Getty Images

Ronald Hernández

  • Poste: latéral droit | Âge : 22 ans | Club: Aberdeen🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿
  • Nombre de sélections: 15

Hernández s’est fait remarquer en République de Corée par ses qualités défensives, sa qualité technique, son sang-froid balle au pied et sa capacité à se projeter vers l’avant. Autant de qualités qui lui ont permis de briller en Norvège puis en Écosse, et lui ont ouvert les portes des A.

Il a fait ses débuts en octobre 2017, lors de la dernière journée des qualifications pour Russie 2018. Depuis, il est devenu un titulaire indéboulonnable. Il s’est affirmé comme l’un des acteurs majeurs de la Copa América 2019, où il est devenu un pion essentiel du dispositif défensif, mais aussi du jeu de transition et des phases offensives.

Yangel Herrera of Venezuela looks at the ball
© Getty Images

Yangel Herrera

  • Poste: milieu récupérateur | Âge: 22 ans | Club: Grenade🇪🇸
  • Nombre de sélections: 18 (2 buts)

Son caractère bien trempé, sa capacité à gérer le tempo et sa lecture du jeu lui ont valu de débuter en équipe nationale en 2016, à 18 ans seulement. Sa trajectoire a été à ce point fulgurante que Pep Guardiola l’a fait venir à Manchester City en 2017, même s’il l’a envoyé en prêt.

Loin d’être désorienté par ce changement de cap, il a fait partie des acteurs majeurs de la Vinotinto en République de Corée, où il a également fait étalage de ses qualités dans le jeu aérien. Résultat : il a reçu le Ballon de Bronze adidas.

Titulaire avec les A depuis lors, il forme avec Tomás Rincón un tandem essentiel au bon fonctionnement de l’entrejeu vénézuélien. Dans son rôle de rampe de lancement, il pourrait bien être l’une des révélations de la campagne qualificative.

Lionel Messi fights for the ball with Yeferson Soteldo
© Getty Images

Yeferson Soteldo

  • Poste: milieu offensif | Âge: 23 ans | Club: Santos🇧🇷
  • Nombre de sélections: 15 (1 but)

Soteldo est à classer dans la catégorie des pépites. Technique, rapide et intrépide dans les duels, il évoluait déjà à l’étranger et avait déjà disputé trois matches dans les qualifications pour Russie 2018 au moment du rendez-vous sud-coréen. À cette occasion, il a prouvé que malgré son petit gabarit, il a tout d’un grand.

Très en vue au Brésil depuis 2019, il a réalisé une Copa América convaincante aux yeux du sélectionneur national, José Peseiro. "Il m’a demandé si on pouvait jouer la qualification pour la Coupe du Monde et je lui ai répondu que non, que l’on visait la première place".

Mais aussi…

Adalberto Peñaranda

  • Attaquant, 23 ans, Watford🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿, 16 sélections

En 2016, année de ses débuts avec les A, il a été élu Meilleur jeune joueur de la Copa América, a disputé deux matches de la campagne qualificative pour la Russie et a signé deux buts en sept matches pour les vice-champions du monde U-20. Hélas, son ascension a été contrariée par des blessures. S’il parvient à s’affirmer en Angleterre, il constituera une alternative valable sur le front de l’attaque lors des qualifications.

Sergio Córdova

  • Attaquant, 21 ans, FC Augsbourg, 8 sélections

Il a terminé meilleur réalisateur vénézuélien de République de Corée 2017 avec 4 buts, dont le plus beau but de la compétition. Suite à quoi, il a pris la direction du championnat allemand et fait ses débuts avec les A, disputant quatre rencontres des qualifications pour Russie 2018. Après avoir manqué la Copa América 2019 sur blessure, il espère que ses performances et son rythme dans le championnat allemand vont lui offrir une nouvelle chance.

Jan Carlos Hurtado

  • Attaquant, 20 ans, Boca Juniors, 3 sélections

Trois matches et un but en terres sud-coréennes ont suffi pour lui ouvrir les portes du championnat argentin, d’abord à Gimnasia y Esgrima de La Plata puis à Boca Juniors. Entretemps, il a fait son baptême du feu en A. S’il n’a pas pris part à la Copa América 2019, sa force de pénétration pourrait lui valoir du temps de jeu en qualifications.

Nahuel Ferraresi

  • Défenseur central, 21 ans, Porto B🇵🇹, 3 matches

Recruté début 2017 par Manchester City, il a été un pilier défensif des vice-champions du monde U-20 en République de Corée, où il s’est aussi fendu d’un but. Bien qu’il n’ait pas pris part à la campagne qualificative précédente, son profil fait de lui une alternative précieuse au cours du long chemin menant au Qatar.

Ronaldo Lucena

  • Milieu offensif, 23 ans, Nacional🇨🇴, 3 matches

Ses prestations en République de Corée, où il a été l’un des grands artisans du beau parcours des Caribéens, lui ont valu un transfert dans le championnat colombien. Il a aussi été appelé chez les A, même s’il n’a pas été retenu pour la Copa América 2019. S’il parvient à s’installer en club, il pourrait devenir une option crédible.

Explorer le sujet

Articles recommandés