Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022

Le Qatar en pleine progression avec de grandes ambitions

© Getty Images
  • Le Qatar entre dans l'histoire en gagnant la Coupe d'Asie de l'AFC
  • Il a gagné plus de matches à l'édition 2019 que lors de ses 9 tournois précédents
  • Le Qatar a de grandes ambitions avant ses débuts en Coupe du Monde en 2022

Il y a quatre ans, le Qatar n'avait pas obtenu le moindre point ni la moindre victoire en Coupe d'Asie de l'AFC. Mais après leur sacre continental, l'avenir s'annonce radieux pour les hôtes de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™.

Le Qatar n'avait jusque-là jamais remporté un match à élimination directe en Coupe d'Asie. À Émirats Arabes Unis 2019, Al Annabi s'est imposé dans chacune des sept rencontres qu'il a disputées. Avant cela, il n'avait signé que six victoires en 39 ans d'histoire dans la compétition des nations en Asie. Imaginer le Qatar s'adjuger la Coupe d'Asie 2019 relevait donc il y a encore un mois de la folie.

Les préjugés ont commencé à être fragilisés par l'entrée en matière du Qatar sous la forme d'un large succès, avec six buts marqués, contre la RDP Corée. Al Annabi terminera finalement en tête du Groupe E, après avoir battu l'Arabie Saoudite.

Dans la phase à élimination directe, les Qataris s'offriront ensuite l'Irak, vainqueur de l'édition 2007, puis la République de Corée. En demi-finale, ils dominent les Émirats Arabes Unis sur un score sans appel de 4-0. En finale, ils battent pour la troisième fois dans la compétition un participant à Russie 2018. Cette fois, c'est le Japon qui s'incline 3-1 devant un Qatar qui boucle ainsi une campagne spectaculaire et riche en buts.

Une réussite qui ne vient pas de nulle part

L'équipe de Felix Sanchez a été une révélation. Bien organisé et pragmatique lorsqu'il le fallait, le Qatar a également montré tout au long de la compétition qu'il savait gérer la possession de balle. Des milieux de terrain à l'aise balle au pied, des attaquants efficaces : en l'espace d'un mois, de nouveaux noms se sont révélés en Asie, avec en tête de file le buteur Almoez Ali, qui a établi le nouveau record de buts marqués dans le tournoi, et son coéquipier Akram Afif, roi de la passe décisive.

Mais cette réussite ne s'est pas construite du jour au lendemain. Beaucoup de jeunes joueurs d'Al Annabi sont diplômés de l'Aspire Academy, qui a produit la génération vainqueur du Championnat U-19 de l'AFC 2014, et troisième du Championnat U-23 de l'AFC l'an dernier.

Étant donné que le Qatar ne va pas participer aux qualifications pour la prochaine Coupe du Monde, Émirats Arabes Unis 2019 revêtait une importance capitale pour le petit pays du Golfe qui accueillera le monde dans trois ans. À noter que les deux finalistes, le Qatar et le Japon, seront invités à la prochaine édition de la Copa América, un peu plus tard dans l'année.

Le triomphe du Qatar en chiffres

  • Almoez Ali a battu le record de l'histoire de la compétition en inscrivant neuf buts en sept matches
  • Le Qatar n'avait pas gagné une rencontre de Coupe d'Asie à l'extérieur depuis 35 ans
  • Le Qatar est le premier vainqueur de la Coupe d'Asie qui n'a jamais participé à la Coupe du Monde, depuis le Japon en 1992
  • Meilleur gardien du tournoi, Saad Al Sheeb a tenu 609 minutes sans encaisser le moindre but
  • C'est la première fois qu'une équipe ne concède aucun but au cours de ses six premiers matches dans le tournoi
  • Akram Afif a battu un record en donnant dix passes décisives, créant par ailleurs 26 occasions de but

Entendu…

"Nous avons fait entrer le Qatar dans l'histoire et nous en sommes fiers. Cela prouve qu'avec beaucoup de travail, de la détermination et un esprit d'équipe, il est possible d'obtenir de très bons résultats. Mais ce n'est qu'une étape et il faut continuer de faire évoluer l'équipe afin qu'elle soit prête pour bien figurer en Copa América et représenter le Qatar en 2022." - Felix Sanchez, sélectionneur du Qatar

"Je pense que tout le monde au Qatar a eu confiance en nous dès le début. Nous avons fait honneur à cette confiance et nous rapportons la coupe à Doha."- Hasan Al Haydos, capitaine

"Nous travaillons sur l'objectif de la Coupe du Monde 2022 et nous avons bien commencé en gagnant la Coupe d'Asie. La Copa América est quelque chose de différent et elle sera riche d'enseignements pour nous et nous aidera à être plus performants en 2022." - Almoez Ali, attaquant

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe d'Asie des Nations de l'AFC

Le Qatar bouleverse la hiérarchie d'Asie

04 févr. 2019

Coupe d’Asie des Nations 2019

La gloire pour le Qatar

01 févr. 2019

Coupe d'Asie de l'AFC

Le Qatar entre dans l'histoire en frappant fort

30 janv. 2019