Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Russie 2018 - France

Le rêve bleu, épisode 2

Paul Pogba of France celebrates victory with mother Yeo and brothers Mathias and Florentin
© Getty Images
  • Les Français sont champions du monde
  • Scènes de liesse dans les coulisses du stade
  • La belle histoire se poursuit 20 ans après

Après leur victoire en finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, les Bleus sont restés longtemps sur le terrain savourer des minutes au goût d’éternité. L’histoire s’est bien terminée. Cette génération de surdoués a su tenir bon contre d’excellent Croates et échapper au piège d’une finale qu’elle ne maitrisait pas totalement… en marquant tout de même quatre buts !

Les joueurs sortent en criant, en chantant. On dirait presque qu’ils ne savent pas vraiment comment extérioriser autant de joie d’un coup. Et pourtant, selon Benjamin Pavard, "la fête n’a pas encore commencé. On a gagné et c’est que le début, on va savourer pendant quatre ans !"

Fou et inexplicable

Les héros commencent à recevoir les messages de leurs proches, à découvrir les images de liesse en direct depuis la France. Ils ne tiennent pas en place. Paul Pogba, intenable : "Quoi ? Je suis fou ? Mais oui je suis fou, j’ai marqué en finale !" Les Bleus se congratulent, se déshabillent, se rhabillent, se baladent en caleçon ou en chaussettes. Il a plu à torrent pendant la cérémonie de clôture, cela a ajouté au charme et à l’inexplicable de cette joie à laquelle personne n’est préparé.

Benjamin Mendy of France celebrates with his teammates during the press conference
© Getty Images

Personne, sauf le sélectionneur Didier Deschamps qui sait toujours mettre les mots sur les émotions : "C’est magnifique, c’est l’apothéose : la France est sur le toit du monde ! C’est vraiment fabuleux. Bravo à mon équipe, à mon staff. On a passé 55 jours ensemble…" Celui qui est désormais pour l’éternité le troisième homme à avoir gagné la Coupe du Monde en tant que joueur et en tant qu’entraineur, après Mario Zagallo et Franz Beckenbauer, est très ému. "Ce qui me touche, c’est le bonheur de mes joueurs. Ils l’ont fait, je suis fier d’eux."

Extase commune

Le sélectionneur part en conférence de presse. C’est le moment que les joueurs choisiront pour tous se précipiter vers lui, l’asperger de bière et de champagne dans une extase commune. Ca y est, ils trouvent le moyen de sortir ce mois et demi de stress, de travail, de vie commune, de tension.

Le groupe a bien vécu, le groupe a vaincu. Contrairement à 1998, ces Bleus savent l’effet d’une victoire en Coupe du Monde de la FIFA car celle de leurs aînés avait changé leur vie. Le 15 juillet 2018, ils ont écrit leur propre histoire.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Antoine Griezmann of France and The President of France, Emmanuel Macron, celebrate with the World Cup Trophy

Russie 2018 - France

Griezmann, la France qui gagne

15 juil. 2018

Thomas Meunier of Belgium celebrates with team mate Nacer Chadli

McDonald’s FIFA World Cup™ Fantasy

Derniers coups d’éclat pour Meunier et Pogba

15 juil. 2018

 Luka Modric of Croatia and Kylian Mbappe of France pose respectively with their the adidas Golden Ball and with the FIFA Young Player award

Russie 2018

Consolation en or pour Modric

15 juil. 2018

Belgium v France: Paul Pogba of France celebrates

Russie 2018 - France

C’est la lutte finale pour Pogba

14 juil. 2018

Une Coupe du Monde inoubliable

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Une Coupe du Monde inoubliable

15 juil. 2018

Résumé : France 4-2 Croatie

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Résumé : France 4-2 Croatie

15 juil. 2018