Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Les Bleus assurent l'essentiel (2:1)

France's midfielder Dimitri Payet celebrates after scoring a goal
© AFP

La France a souffert face à la Suède ce 11 novembre au Stade de France. Elle a été bousculée, menée au score, mais elle l’a finalement emporté 2:1 au prix d’un sursaut d’orgueil. Ce succès permet aux Bleus de prendre seuls la tête du Groupe A dans les qualifications européennes pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018, et de préserver leur invincibilité après quatre journées.

L’entame française était bonne. Les Tricolores monopolisaient le cuir et se créaient de belles occasions comme cette frappe déclenchée à l’angle de la surface de réparation suédoise par Dimitri Payet que Robin Olsen stoppait parfaitement (14’).  De leur côté, les Scandinaves montaient doucement en régime mais ils n’en étaient pas moins dangereux. D’un joli tacle, Laurent Koscielny sauvait les meubles devant John Guidetti (23’). Le match s’équilibrait, et les deux équipes regagnaient les vestiaires dos à dos après 45 minutes.

Le score évoluait dix minutes après le début du deuxième acte. Emil Forsberg frappait un coup franc plein axe, à près de 30 mètres du but d’Hugo Lloris. La trajectoire flottante du ballon trompait le gardien Bleu, immobile sur sa ligne (0:1, 54’). Loin d’assommer les hommes de Didier Deschamps, ce but les piquait au vif. Quatre minutes s’étaient écoulées depuis l’ouverture du score quand Payet botta un coup de pied arrêté côté gauche. Raphaël Varane surgissait de la tête, son ballon ricochait contre le crâne de Paul Pogba qui égalisait un peu malgré lui (1:1, 58’). Dans un fauteuil, Payet enfilait ensuite le costume de buteur, bien servi par Antoine Griezmann (1:2, 65’).

Restait aux Bleus de gérer leur courte avance, ce qu’ils firent péniblement. L’attaquant suédois des Girondins de Bordeaux Isaac Kiese Thelin ratait le cadre pour quelques centimètres en fin de match (86’). La France avait assuré l’essentiel : trois précieux points sur la route de la Russie et une place de leader de la poule A.

C'était dur, mais le travail est fait ! Cette 1re place, elle est à nous et elle doit le rester! #FRASUE #FiersdetreBleus #CM2018 pic.twitter.com/nUlXXk2k19

— Equipe de France (@equipedefrance) 11 novembre 2016

Explorer le sujet

Articles recommandés