Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Russie 2018

Les Bleus dans le dernier carré aux dépens de l'Uruguay (0-2)

Douze ans après sa dernière accession au dernier carré, la France retrouve les demi-finales de la Coupe du Monde de la FIFA grâce à sa victoire 2-0 face à un Uruguay combatif mais trop amoindri par le forfait sur blessure d’Edinson Cavani.

Les Charrúas réussissent pourtant leur entame, la frappe croisée de Cristhian Stuani, remplaçant du Matador, manquant de peu le cadre. Derrière, la Celeste fait preuve de son sérieux habituel en fermant méticuleusement tous les espaces.

Maîtresse de la possession de la balle, la France combine bien jusqu’à la surface adverse, mais elle ne parvient pas à inquiéter les Uruguayens dans les zones décisives. C’est finalement sur un coup de pied arrêté, domaine dans lequel la Celeste excelle pourtant, que les Bleus vont débloquer la situation. Servi par Antoine Griezmann, Raphaël Varane ouvre le score d’une impeccable tête décroisée. Sur une situation comparable de l’autre côté du terrain, peu avant la pause, Martín Cáceres pense égaliser, mais son coup de tête est miraculeusement sorti par Hugo Lloris** au prix de l’une des plus belles parades de la compétition.

Au retour des vestiaires, Óscar Tabárez tente de susciter une réaction chez les siens en faisant entrer deux joueurs offensifs, Maxi López et Cristian Rodríguez. Peine perdue puisqu’une erreur du gardien Fernando Muslera, trompé par une frappe flottante d’Antoine Griezmann, enterre définitivement les espoirs charrúas.

Analyse des reporters d’équipe

Florencia Simoes, avec l’Uruguay (Suivre : Twitter | Facebook)

Tout ce que les Uruguayens avaient évité lors de leurs matches précédents, ils l’ont subi face à la France. Malgré la domination des Bleus, la Celeste s’est procuré plusieurs occasions mais elle s’est heurtée à un Lloris des grands jours. En seconde période, les changements effectués par Tabárez dans l’entrejeu pour donner du rythme à son équipe n’ont pas eu l’effet escompté. Mais l’Uruguay peut quitter cette Coupe du Monde la tête haute suite à une belle performance d’ensemble.

Adrien Gingold, avec la France (Suivre : Twitter | Facebook)

Pour ce qui est de l’intensité, le match a été fidèle aux attentes. Avant et après les buts, de la première à la dernière minute, la tension a été à son comble. Ce sont finalement des mains qui ont fait la différence : celles de Lloris, qui ont sauvé la France, et celles de Muslera, qui ont condamné l’Uruguay. Les Bleus ont réalisé un admirable travail défensif, empêchant la Celeste de trouver des espaces pour inverser le cours de la rencontre.

Homme du Match Budweiser

Antoine Griezmann a encore prouvé qu’il fait bien partie des meilleurs joueurs de la planète. Patron de l’attaque française, le joueur de l’Atlético de Madrid n’a jamais rechigné à se proposer mais il a surtout joué un rôle décisif sur les deux buts des siens. Sur le premier, il dépose le ballon sur la tête de Varane et sur le deuxième, sa frappe flottante pousse Muslera à la faute.

La stat

Il aura fallu attendre 279 minutes de jeu entre la France et l’Uruguay en Coupe du Monde pour revoir un but entre ces deux équipes. 52 ans séparent le but de Julio César Cortez en 1966, lors du succès 2-1 de la Celeste, de celui signé par Varane. Entre-temps, les deux équipes se sont quittées dos à dos 0-0 lors des phases de groupes des éditions 2002 et 2010.

À venir

France - Vainqueur de Brésil-Belgique, 10 juillet, Saint-Pétersbourg

Toutes nos Visual Stories

Lire également

Toutes nos Visual Stories

Suivez la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 sur Twitter | sur Facebook | sur Instagram

Explorer le sujet