Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022

21 novembre - 18 décembre

Coupe du Monde de la FIFA 2022™

Cinq nouvelles étoiles pour le Brésil

© Getty Images
  • Cinq joueurs de 21 et 22 ans connaissent leur première sélection
  • Parmi eux un artiste, "le nouveau Xavi" et le "Petit Oignon"
  • L'arrivée en sélection a fait paniquer le plus timide d’entre eux

Le Brésil a débuté la Coupe Du Monde de la FIFA, Russie 2018™ dans le rôle du favori, pour chuter finalement face à la Belgique en quart de finale Mais les raisons d’espérer ne manquent pas.

Alisson (25 ans), Ederson (25 ans), Marquinhos (24 ans), Casemiro (26 ans), Fred (25 ans), Philippe Coutinho (26 ans), Neymar (26 ans), Roberto Firmino (26 ans) et Gabriel Jesus (21 ans) ont encore de belles années devant eux. Parallèlement, Tite a initié un nouveau cycle en prévision du rendez-vous mondial de Qatar 2022, en convoquant cinq étoiles montantes du football brésilien. Alors que la Seleção se prépare à affronter les États-Unis et le Salvador en amical, FIFA.com présente ces cinq pépites.

Arthur

Âge : 22 ans
Position : Milieu défensif
Club : FC Barcelone

"Il m’a vraiment surpris", commente Lionel Messi, habituellement avare en louanges, au sujet d’Arthur. “Il ressemble beaucoup à Xavi.”

Le Brésilien, qui a aidé Grêmio à conquérir la Copa Libertadores en 2017, a rejoint le FC Barcelone récemment, dans le cadre d’un transfert qui pourrait s’élever à 41 millions d’euros. Il n’a pas tardé à impressionner son nouvel entraîneur, Ernesto Valverde : "Il est intelligent, très à l’aise avec le ballon et c'est un excellent passeur. Il nous rappelle Xavi.” À en croire ce dernier, "Arthur possède l’ADN du Barça."

Andreas Pereira

Âge : 22 ans
Position : Milieu de terrain
Club : Manchester United

"Trois des demi-finalistes possèdent un milieu de terrain central - De Bruyne, Modric et Pogba - qui aiment recevoir le ballon devant la défense, le porter puis faire la bonne passe”, note Junior, l’emblématique défenseur latéral des années 80. "C'est quelque chose qui a manqué au Brésil." Pereira serait-il à même de pallier cette faiblesse ?

Né en Belgique, où son père Marcos a joué attaquant à Malines, Andreas Pereira a brillé dans le rôle de milieu offensif durant la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015 et à l’occasion d’un prêt à Valence pendant la saison 2017/18. Toutefois, José Mourinho a préféré l’utiliser comme milieu défensif lors de la récente tournée de Manchester United aux États-Unis et en début de saison, qualifiant les performances de son jeune joueur de "phénoménales". Pereira, international belge en catégories de jeunes, l'admet lui-même : "C’est là que je me sens le mieux."

Lucas Paqueta

Âge : 21 ans
Position : Milieu offensif
Club : Flamengo

Talonnade, virgule ou coup du sombrero, gestes techniques dignes de jeux vidéos : Lucas Paquta sait tout faire, au point d'être considéré comme le dernier artiste brésilien du ballon rond en date.

Paqueta est également connu pour tourmenter ses adversaires, distiller de délicieuses passes en profondeur et des frappes en feuille morte. Quant à savoir s’il aura le courage de défier Neymar au coup franc, c’est une autre histoire.

Richarlison

Âge : 21 ans
Position : Ailier gauche
Club : Everton

Quand une blessure a contraint Pedro à déclarer forfait avec le Brésil, son ami Richarlison a pris son téléphone pour exprimer sa compassion. À peine le temps de raccrocher et il recevait un appel d’Edu Gaspar, coordinateur de la Seleção, lui annonçant qu’il remplaçait son camarade !

Richarlison est un attaquant brésilien atypique. Bien que rapide et technique, il est aussi puissant, engagé, bon de la tête et capable de marquer des buts de raccroc. Watford l’a engagé pour 12,5 millions d'euros en juillet 2017, avant de le vendre à Everton 11 mois plus tard pour un montant avoisinant les 55 millions. Ce chiffre a suscité quelques moues dubitatives, mais ses deux premières apparitions en bleu, avec trois buts à la clé, ont eu tôt fait de les effacer.

© Getty Images

Everton

Âge : 22 ans
Position : Ailier gauche
Club : Grêmio

Malgré une timidité maladive en dehors du terrain - "ma timidité m’a presque coûté une carrière de footballeur" - Cebolinha (petit oignon) s’est présenté de la plus belle des manières au public international. En demi-finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2017, il est sorti du banc pour inscrire un but superbe et offrir à Grêmio un face-à-face avec le Real Madrid. Cumulant vitesse, technique et instinct de buteur, il a signé dix réalisations lors de ses 18 dernières apparitions avec Grêmio.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Résumé : Brésil 1-2 Belgique

06 juil. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Résumé : Brésil 2-0 Mexique

02 juil. 2018