Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Les défenses qui ont fait la différence

© AFP
  • Gros plan sur les meilleurs bilans défensifs des qualifications pour Russie 2018
  • Le Maroc n’a encaissé qu’un but en huit matches
  • L’Espagne et l’Angleterre affichent les meilleurs bilans d’Europe

Pendant la compétition préliminaire pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018, de nombreuses équipes se sont montrées intraitables devant leur ligne de but. FIFA.com revient sur les meilleurs bilans défensifs des qualifications pour l'épreuve mondiale en Russie.

AFRIQUE

Maroc

8 matches, 1 but encaissé / Un but encaissé tous les 8 matches
Le meilleur bilan défensif des 32 équipes qualifiées pour la Russie a été réalisé par les Lions de l’Atlas sous la houlette d’Hervé Renard. Leur gardien ne s’est incliné qu’à une seule occasion en huit journées, lors de la défaite 1:0 subie face à la Guinée équatoriale au deuxième tour des qualifications, en novembre 2015. Les Marocains ont ensuite traversé tout le troisième tour avec leur cage inviolée, soit neuf heures consécutives d’invincibilité.

Gardien de but
Munir : 720 minutes jouées, 1 but encaissé

Défenseur​
Medhi Benatia : 621 minutes, 1 but encaissé

© AFP

ASIE

RI Iran

18 matches, 5 buts encaissés / Un but encaissé tous les 3,6 matches

Le bilan iranien pourrait sembler moins impressionnant que celui du Maroc, mais il s’étale sur beaucoup plus de matches. Avec trois buts encaissés en deuxième phase dans le Groupe D, la formation de Carlos Queiroz a passé 18 heures et 41 minutes sans baisser pavillon, soit près de deux années sans voir trembler ses propres filets. La série s’est finalement terminée lors de son dernier match du troisième tour, dans le Groupe A, lorsque la Syrie a marqué à deux reprises.

Gardien de but

Ali Beiranvand : 1062 minutes jouées, 2 buts encaissés

Défenseur

Jalal Hosseini : 794 minutes jouées, 1 but encaissé

EUROPE

Angleterre

​10 matches, 3 buts encaissés / Un but encaissé tous les 3,3 matches
Les Trois Lions ont entamé leur campagne de qualification sur un mode hermétique. Après cinq matches bouclés sans voir trembler leurs filets, ils étaient, en juin 2017, l’une des deux dernières équipes à avoir préservé l’inviolabilité de leurs cages. Ils allaient ensuite baisser pavillon sur deux coups francs de Leigh Griffiths à Hampden Park, face à l’Écosse, avant de voir une superbe frappe du Slovaque Stanislav Lobotka franchir leur ligne de but à Wembley en septembre 2017.

Gardien de but
Joe Hart : 810 minutes disputées, 3 buts encaissés

Défenseur
John Stones : 630 minutes disputées, 0 but encaissé

© Getty Images

Espagne

10 matches, 3 buts encaissés / Un but tous les 3,3 matches

La Roja partage le meilleur bilan défensif d’Europe avec l’Angleterre, mais elle a cumulé un meilleur total de points que l’Angleterre (28, contre 26) et inscrit deux fois plus de buts (36, contre 18) sur la route de la Russie. L’ancien gardien Julen Lopetegui a placé entre les poteaux David de Gea, qui a signé six copies parfaites en neuf rencontres.

Gardien de but

David de Gea : 810 minutes disputées, 3 buts encaissés

Défenseur

Sergio Ramos : 710 minutes disputées, 3 buts encaissés

AMÉRIQUE DU NORD, CENTRALE ET CARAÏBES

Mexique

16 matches, 8 buts encaissés / Un but tous les 2 matches
El Tri a rejoint les qualifications de la CONCACAF au quatrième tour, mais il n’a encaissé qu’un but dans les six journées du Groupe A. Au tour suivant, qui correspond à l’Hexagonal final, sa défense a baissé pavillon à sept reprises, même si quatre de ces buts ont été signés pendant les trois matches disputés après l’obtention du billet pour Russie 2018.

Gardien
Guillermo Ochoa : 720 minutes disputées, 5 buts encaissés

Défenseur
Hector Moreno : 1125 minutes disputées, 5 buts encaissés

AMÉRIQUE DU SUD

Brésil

18 matches, 11 buts encaissés / Un but encaissé tous les 1,63 matches

La campagne de qualification de la Seleção pour la Russie peut se diviser en deux phases : avant et après Tite. Le bilan défensif aussi. Avant l’arrivée du technicien, le Brésil avait concédé huit buts en six matches. Une fois Tite en poste, les Auriverdes n’ont plus encaissé que trois buts en 12 rencontres. En extrapolant ce résultat sur toute la campagne, on aboutit à un bilan d’un but tous les quatre matches qui placerait le Brésil parmi les meilleures nations des 32 qui se rendront en Russie.

Gardien de but

Alisson : 1440 minutes disputées, 9 buts encaissés

Défenseur

Miranda : 1482 minutes, 10 buts encaissés

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Le Tiki-Taka offre la gloire à la Roja

08 mai 2018