Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Les Diables Rouges rejoignent les Bleus (1-2)

La Seleçao prend le jeu à son compte dès les premiers échanges et se montre dangereuse par Thiago Silva, qui trouve involontairement le poteau. Cette situation semble convenir aux Diables Rouges, qui misent sur le contre pour menacer le but brésilien.

Les Belges prennent même l’avantage sur corner lorsque le malheureux Fernandinho, titularisé en lieu et place de Casemiro, propulse le ballon de l'épaule dans ses propres filets. Le deuxième but belge rappelle le contre assassin face au Japon. Cette fois, c’est Kevin de Bruyne qui se charge de conclure un mouvement rapide parti de la surface belge.

Au retour des vestiaires, les Sud-Américains repartent à l’assaut du but adverse, obligeant les Belges à reculer de plus en plus. Mais sur chaque attaque brésilienne, il se trouve toujours la jambe d’un défenseur ou une parade de Thibaut Courtois pour empêcher le ballon de rentrer.

Paulinho manque une énorme occasion lorsque le gardien belge repousse une frappe dans ses pieds, mais le milieu de terrain est pris de vitesse sur l’action. Entré en cours de jeu, Renato Augusto se montre plus réaliste. Bien servi sur un centre de Coutinho, il reprend de la tête pour réduire l’écart. L’intensité monte encore d'un cran dans le dernier quart d’heure. Toutefois, Courtois et ses coéquipiers tiennent bon jusqu’au bout. Pour la deuxième fois de son histoire, la Belgique accède aux demi-finales de la Coupe du Monde.

Analyse du reporter d’équipe

Giancarlo Giampietro, Brésil [Suivre : Twitter | Facebook
​​​La Belgique a pris l’avantage grâce à un savant mélange de réussite et de talent offensif. En deuxième mi-temps, les Brésiliens ont su garder leur sang-froid pour dérouler leur jeu et étouffer les Belges. Malheureusement, la Seleçao n’a pas réussi à traduire sa domination au tableau d’affichage. Qui plus est, Thibaut Courtois était dans un grand soir.

Simon Massart, Belgique [Suivre : Twitter | Facebook
Tout au long du match, on a senti que la victoire ne pouvait pas échapper à la Belgique. Tous les ingrédients étaient réunis. Courtois a fait un match quasi parfait. Qui plus est, le Belges ont eu de la chance dans les moments importants. Les Diables Rouges ont trouvé face à eux un Neymar peu en réussite et une sélection brésilienne d’une fébrilité inhabituelle dans le dernier geste. Les Belges n’ont pas oublié l’élimination face à ces mêmes Brésiliens en huitième de finale de Corée/Japon 2002. La victoire de ce soir n’en est que plus belle.

Homme du Match Budweiser

Kevin De Bruyne a tiré le corner sur lequel les Brésiliens ont marqué contre leur camp. Il a lui-même doublé la mise quelques minutes plus tard. Le meneur de jeu belge a aussi brillé par son volume de jeu et son abattage défensif.

La stat

100 – Kevin De Bruyne est devenu le 100ème joueur à marquer dans cette Coupe du Monde (hors buts contre son camp). Le record, établi il y a quatre ans au Brésil, est de 116 buteurs différents sur une seule édition.

À venir

10 juillet à Saint-Pétersbourg : France - Belgique

Lire également

Toutes nos Visual Stories

Suivez la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™
sur Twitter | sur Facebook | sur Instagram

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Les Bleus dans le dernier carré aux dépens de l'Uruguay (0-2)

06 juil. 2018