Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe des Confédérations de la FIFA

Les Kiwis annoncent la couleur

© Others

La Nouvelle-Zélande et les Iles Salomon ont réussi leur entrée en matière en Coupe des Nations de l'OFC en battant respectivement les Fidji (3-1) et le Vanuatu (1:0) en Papouasie-Nouvelle-Guinée. FIFA.com vous fait revivre les moments-clés de ces deux premières rencontres.

Les All Whites ont confirmé dès leur première prestation qu'ils étaient bien les favoris de cette Coupe des Nations de l'OFC. Il leur aura fallu seulement 16 minutes pour faire trembler les filets adverses. Le gardien fidjien Simione Tamanisau est à la parade sur une volée de Chris Woods, mais le ballon revient directement dans les pieds de Themi Tzimopoulos, qui n'a plus qu'à pousser au fond. Les Fidji ne se découragent pas et se portent l'attaque par leur attaquant vedette Roy Krishna. C'est cependant son coéquipier Avinesh Suwamy qui met le portier néo-zélandais Stefan Marinovic à contribution pour la première fois, sur un coup franc de 35 mètres.

Malgré de bonnes intentions, les hommes de Frank Farina font preuve de fébrilité en défense, voire de panique, comme sur le deuxième but néo-zélandais. Sur un centre de la droite, l'arrière-garde fidjienne met du temps à dégager et lorsqu'elle le fait, le ballon rebondit sur Rory Fallon et prend le chemin des filets pour la deuxième fois du match.

La formation entraînée par Anthony Hudson semble attendre tranquillement la pause, mais elle se fait surprendre par Setaraki Hughes, stoppé irrégulièrement dans la surface par Sam Brotherton. Le penalty est converti par Krishna, qui permet aux Fidji de revenir à une longueur. Malheureusement pour Krishna, qui évolue en club au Wellington Phoenix, il concédera lui-même un penalty à la 55ème minute pour un bras tendu. Chris Wood, des 11 mètres, redonne deux longueurs d'avance aux Kiwis.

Le match entre le Vanuatu et les Iles Salomon a été beaucoup plus équilibré. Les Vanuatuans se mettent les premiers en évidence, avec une belle frappe de Kensi Tangis des 25 mètres, bientôt imité par son coéquipier Bill Nichols, mais le gardien Phillip Mango s'interpose. Cette domination finit par réveiller les Salomonais. Benjamin Totori adresse une passe habile à Jerry Donga, qui pique le ballon au-dessus du gardien Seiloni Iaruel, et trouve le chemin des filets. Les Salomon domineront toute la fin de la première période.

Au retour des vestiaires, le Vanuatu reprend le contrôle des débats et passe tout près d'égaliser à deux reprises, par le capitaine Fenedy Masauvakalo, dont le coup franc frôle la lucarne, puis par Daniel Natou, dont la tentative trouve la barre transversale.

Les résultats
Nouvelle-Zélande 3:1 Fidji
Vanuatu 0:1 Iles Salomon

A venir
La première confrontation de la deuxième journée mettra aux prises ce dimanche 29 mai la Papouasie-Nouvelle-Guinée et la Nouvelle-Calédonie, finaliste de l'épreuve en 2012. Dans l'autre rencontre du jour, le tenant du trophée, Tahiti, sera opposé aux Samoa.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe des Confédérations de la FIFA

Première journée de la Coupe des Nations de l'OFC

28 mai 2016

Coupe du Monde de la FIFA™

Tahiti reprend le fil de son conte de fées

25 mai 2016

Coupe du Monde de la FIFA™

L'Océanie en ordre de marche

27 mai 2016