Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

12 juin - 13 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Les malvoyants profiteront pleinement de la Coupe du Monde

Marcos Lima, visually impaired, takes a tour of Maracana stadium during 2014 FIFA World Cup - Audio-Descriptive commentary
© Getty Images

"Pour qu'une personne malvoyante puisse vivre un match pleinement, elle doit comprendre précisément ce qui se passe sur le terrain et autour." C'est par ces mots que Joyce Cook, directrice générale du Centre pour l'accès au football en Europe (CAFE), a donné le coup d'envoi d'un projet innovant dans le cadre de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™.  

Mobilisés pour offrir une meilleure expérience dans les stades aux personnes aveugles ou atteintes de troubles de la vision, la FIFA et le COL proposeront sur quatre sites un service d'audio-description révolutionnaire. La formation des narrateurs volontaires a débuté ce 19 mars au stade Maracanã de Rio de Janeiro. 

L'audio-description s'apparente aux retransmissions radio, à ceci près que l'accent y est mis sur l'expérience vécue dans le stade. Le narrateur insiste donc sur un certain nombre d'informations visuelles importantes, comme le langage corporel, les expressions des visages, l'environnement, les touches, les tenues, les couleurs et tout autre renseignement utile pour mieux appréhender l'ambiance qui règne dans l'arène.

"Le service d'audio-description explique la façon dont les supporters se comportent, les détails amusants, les courses des arbitres… Toutes ces choses qui ne nous paraissent pas importantes, car elles sont sous nos yeux", rappelle Anderson Dias, président d'Urece Esporte e Cultura para Cegos, une ONG qui travaille avec la FIFA et le COL sur des projets spécialement destinés aux personnes malvoyantes.

"L'un des volontaires décrivait le but de Ronaldo en finale de la Coupe du Monde 2002. Il expliquait qu'Oliver Kahn était resté au sol, triste et abattu, tandis que Ronaldo rejoignait ses coéquipiers les bras grands ouverts. Ce sont des choses qu'on n'entend pas à la télévision ou à la radio", poursuit le double champion paralympique de football à 5, couronné à Athènes en 2004.

Quatre stades, seize volontaires

Vétéran de la finale de la Coupe du Monde 1982 en Espagne, l'arbitre Arnaldo Cézar Coelho a fait rire les convives en révélant qu'au cours de sa carrière, beaucoup de supporters l'ont soupçonné d'être aveugle. Enthousiasmé par l'audio-description, l'ancien homme en noir est venu rappeler aux volontaires l'importance de bien comprendre les réactions des arbitres.

"C'est une bonne chose que la FIFA se préoccupe des personnes malvoyantes. La présence d'un narrateur capable d'expliquer et de commenter toutes les émotions d'une Coupe du Monde constitue un progrès essentiel. Ma présence a pour but de permettre aux narrateurs de mieux comprendre les réactions des arbitres afin qu'à leur tour, ils puissent éclairer leurs auditeurs. C'est une excellente initiative. On n'avait encore jamais vu ça."

L'audio-description sera disponible en portugais dans quatre stades de la Coupe du Monde : Belo Horizonte (Estádio Mineirão), Brasília (Estádio Nacional de Brasília), Rio de Janeiro (Estádio do Maracanã) et São Paulo (Arena de São Paulo). Il y aura deux intervenants par match et la narration sera retransmise directement dans les écouteurs. Les personnes aveugles ou malvoyantes peuvent s'installer n'importe où dans le stade.  

Les 16 volontaires concernés, quatre par site, suivront une formation intensive spécialement conçue par le CAFE et Urece. Après avoir discuté avec Arnaldo Cézar Coelho, les futurs narrateurs se sont livrés à un exercice plus difficile qu'il n'y paraît : guider et être guidés par un compagnon dans les couloirs du Maracanã. Cette expérience leur a permis de mesurer la difficulté de visiter un lieu sans le voir, mais aussi la nécessité de décrire la totalité de son environnement à une personne aveugle.

Pour Natália Caldeira, une volontaire de 29 ans qui travaille avec des handicapés visuels depuis 2004, ce projet était l'occasion de participer à sa manière à la Coupe du Monde au Brésil. "C'est une fantastique opportunité. Je vais non seulement avoir la chance d'assister à un match de Coupe du Monde mais, en plus, je vais contribuer à rendre l'expérience de ces personnes beaucoup plus réelle. C'est une lourde responsabilité. Heureusement, nous avons encore plusieurs cours à suivre. Je suis sûre que nous serons au point le moment venu. En tout cas, je me sens prête."

Un projet, continuer

Au-delà de son caractère novateur, ce projet se distingue par sa volonté de s'inscrire sur le long terme. À l'issue de la Coupe du Monde 2014, les équipements installés dans les stades seront offerts à des associations locales, dans le cadre du programme d'héritage.

"L'héritage humain que nous laissons constitue la plus belle part de cette initiative. Désormais, ces volontaires sauront comment faire vivre un événement à des personnes aveugles ou malvoyantes", précise Paula Gabriela Freitas, responsable de l'équipe de développement durable de la FIFA au Brésil. "Les Brésiliens qui ont travaillé avec nous pourront à l'avenir proposer ce type de service lors de matches ou d'événements sportifs, mais aussi à l'occasion d'autres manifestations culturelles."  

Joyce Cook semble sur la même longueur d'ondes et affiche même des objectifs encore plus ambitieux. "Nous souhaitons voir tous les stades et toutes les enceintes sportives se doter d'un tel système. Ça doit devenir normal. Les aveugles et les personnes malvoyantes ont toute leur place dans les événements sportifs. Avec le service d'audio-description, ils peuvent profiter pleinement de cette expérience."  

Les personnes atteintes de déficiences visuelles représentent 12 % de la population mondiale : on recense 840 millions de malvoyants, dont 285 millions d'aveugles ou de personnes atteintes de graves troubles visuels. Pour le moment, rares sont les enceintes brésiliennes équipées de façon à proposer de tels services aux personnes aveugles ou malvoyantes qui souhaitent assister à des événements sportifs en direct, comme un match de football par exemple.

Conformément à la législation brésilienne, 1% de l'ensemble des billets pour la Coupe du Monde de la FIFA 2014 est réservé aux personnes handicapées, lesquelles peuvent demander un billet supplémentaire gratuit pour un accompagnateur. Les stades de la Coupe du Monde ont été conçus pour accueillir des personnes handicapées, à mobilité réduite ou obèses. Des places accessibles, des toilettes et des rampes seront mises à leur disposition. Des entrées réservées aux personnes handicapées seront installées à côté des entrées principales.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Valcke : "Nous donnerons ce diamant au monde"

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Valcke : "Nous donnerons ce diamant au monde"

13 mars 2014

Brésil 2014 : J-100 !

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Brésil 2014 : J-100 !

03 mars 2014

Programme de commentaire audio à Rio de Janeiro

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Programme de commentaire audio à Rio de Janeiro

20 mars 2014

Inauguration de l'Arena Amazônia  - 9 Mars 2014

Coupe du Monde de la FIFA™

Inauguration de l'Arena Amazônia - 9 Mars 2014

10 mars 2014

J-100 : Le Brésil marque le cap depuis Madrid

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

J-100 : Le Brésil marque le cap depuis Madrid

04 mars 2014

View of the construction site of Itaquerao football stadium which will host the opening football match of the Brazil 2014 FIFA World Cup, in Sao Paulo

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Dernière étape des inspections opérationnelles

19 mars 2014

General view of the Arena Amazonia during its inauguration match

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Inauguration de l'Arena Amazônia à Manaus

10 mars 2014