Coupe du Monde de la FIFA, Italie 1934™

Coupe du Monde de la FIFA, Italie 1934™

27 mai - 10 juin

C'est arrivé un...

25 mars 1934 : L'Italie essuie les plâtres

The Italian team is pictured with their coach Vittorio Pozzo before the 1934 FIFA World Cup semi-final against Austria.
© FIFA.com

De nos jours, le voyage du pays hôte de la Coupe du Monde de la FIFA™ commence par le Match d'Ouverture, mais il n'en a pas toujours été ainsi. Le dimanche 25 mars 1934, l'Italie a disputé un match unique en son genre : pour la première fois, le pays organisateur de l'épreuve a dû valider son billet pour la phase finale.

Quatre ans plus tôt, l'Europe traversait une crise économique sans précédent. Seulement 13 nations s'étaient rendues en Uruguay sur invitation. Toutefois, le succès rencontré par l'édition inaugurale a piqué l'intérêt de nombreux pays. Les organisateurs ont donc été contraints de mettre en place un tournoi préliminaire, afin de sélectionner 16 concurrents parmi les 32 candidats.

Les qualifications ont débuté en juin 1933 et se sont prolongées jusqu'au match entre les États-Unis et le Mexique, trois jours seulement avant le coup d'envoi de la phase finale, programmé le 27 mai. Deux mois auparavant, le pays hôte lui-même a dû gagner sa place sur le terrain, à l'occasion d'une confrontation épique face à la Grèce.

Meazza aligné, Rocco blessé

Les deux équipes abordent cette rencontre dans des dynamiques très différentes. Les Italiens restent sur une défaite en amical contre l'Autriche, tandis que les Grecs ont dominé la Bulgarie en février. Pourtant, la Squadra Azzurra est donnée largement favorite. Elle a enchaîné sept matches sans défaite en 1933. À l'inverse, la sélection hellène vient d'enregistrer son premier succès depuis décembre 1930, mettant un terme à une série de 11 matches sans victoire.

Ce jour-là, 20 000 supporters chauffés à blanc garnissent les tribunes du stade San Siro. Afin de mettre toutes les chances de son côté, Vittorio Pozzo a choisi de titulariser d'entrée le redoutable attaquant Giuseppe Meazza. Ses exploits sous le maillot italien lui vaudront plus tard de donner son nom au stade milanais. Plusieurs autres titulaires contribueront à écrire l'une des plus belles pages de l'histoire du football italien. Six joueurs alignés contre la Grèce disputeront en effet la finale de la Coupe du Monde à Rome, 77 jours plus tard.

Les Italiens prennent d'entrée le jeu à leur compte et plantent la première banderille après 40 minutes. L'international d'origine brésilienne Anfilogino Guarisi ouvre le score, avant que Meazza ne double la mise juste avant le repos. À la mi-temps, les hommes d'Apostolos Nikolaidis se retrouvent dans une situation pratiquement désespérée. Au retour des vestiaires, Nereo Rocco laisse sa place à Giovanni Ferrari, le milieu de terrain de la Juventus. De nos jours, le fait passerait pratiquement inaperçu, mais les remplacements n'ont été officiellement intégrés aux Lois du Jeu qu'à partir des années 50. La sortie de Rocco est donc due à une grave blessure. Cet épisode est d'autant plus marquant que cette mi-temps constitue la seule et unique apparition de Rocco sous les couleurs italiennes.

**

Une décision importante**

En deuxième mi-temps, Ferrari signe le troisième but de son équipe. Quelques minutes plus tard, Meazza ajoute une quatrième réalisation. Comble de malheur pour les visiteurs, Daniil Danelian manque un penalty. Le match retour aurait théoriquement dû se tenir à Athènes. Mais, découragés par la correction reçue à Milan, les Grecs ont préféré jeter l'éponge.

Deux buteurs de cette rencontre historique seront appelés à jouer un rôle essentiel au sein de l'équipe de Pozzo. Ferrari marquera contre les États-Unis lors du match d'ouverture et signera le but de l'égalisation contre l'Espagne en quart de finale. Meazza fera également mouche face aux États-Unis et inscrira le but de la victoire dans le match à rejouer contre la Roja.

Suite à cet épisode, la FIFA décide que le pays hôte de la Coupe du Monde sera désormais qualifié d'office, à commencer par la France en 1938. Bien entendu, les héros de cette tragédie grecque ont poursuivi leur odyssée quatre ans plus tard, Meazza portant le brassard tout au long d'un tournoi conclu par la victoire de l'Italie sur la Hongrie.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Italy win the 1934 FIFA World Cup

Coupe du Monde de la FIFA 1934™

Le sacre et la gloire de l’Italie

29 avr. 2010

Members of the Italian football team embracing each other

Coupe du Monde de la FIFA 1938™

Double dose de bonheur italien

03 juin 2010

Coupe du Monde de la FIFA, Italie 1934™

Coupe du Monde de la FIFA™

Coupe du Monde de la FIFA, Italie 1934™

18 déc. 2012

Match de légende : Italie - Hongrie, CM 1938

Coupe du Monde de la FIFA™

Match de légende : Italie - Hongrie, CM 1938

01 juin 2010

Marcos Coll : "J'ai marqué contre Lev Yashin"

Coupe du Monde de la FIFA 1962™

Marcos Coll : "J'ai marqué contre Lev Yashin"

04 mars 2014