Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

12 juin - 13 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Mawejje porte les Grues aux nues

Tonny Mawejje of Uganda
© Others

Tonny Mawejje a tenu jusqu'ici un rôle-clé dans la campagne de qualification de l'Ouganda pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Le joueur d'IBV, en Islande, a frappé à deux reprises lors des deux rencontres disputées par les Grues en juin dernier. Il a d'abord marqué le seul but du match contre le Liberia avant de récidiver contre l'Angola, alors que les deux équipes étaient encore à égalité (1:1).

Ces deux succès à domicile ont permis aux Ougandais de revenir dans la course à la qualification. Ils ne comptent désormais qu'un seul point de retard sur le favori du Groupe J, le Sénégal, où ils se rendront lors du dernier match décisif. Une victoire leur permettrait de décrocher leur billet pour la phase finale des qualifications de la zone Afrique. "Le moral est au beau fixe dans le groupe. Tout le monde attend ce match avec impatience. Nous avons l'occasion d'envoyer un message au monde entier, de montrer qu'il y a des joueurs de talent en Ouganda", confie au micro de FIFA.comTonny Mawejje, qui a participé aux trois dernières campagnes de qualification de son pays pour la Coupe du Monde.

L'Ouganda n'avait récolté que deux points lors de ses trois premiers matches. Le milieu de terrain de 26 ans n'est pourtant pas surpris de voir aujourd'hui son équipe en position de figurer parmi les dix à sortir en tête de leur groupe : "Nous jouons chaque match avec l'ambition de le gagner et nous sommes convaincus d'avoir un jour la chance de pouvoir disputer la Coupe du Monde", annonce-t-il.

Repérer les nouveaux talents
L'Ouganda avait déjà effectué un beau parcours lors des qualifications pour l'Afrique du Sud 2010 et les deux dernières Coupes d'Afrique des Nations de la CAF. Le pays n'a jamais disputé la Coupe du Monde de la FIFA™ et n'a plus atteint la phase finale de la CAN depuis 1978, mais sa montée en puissance sur la route du Brésil 2014 laisse penser que cette campagne pourrait être la bonne.

"La Fédération est pour beaucoup dans ces bons résultats", assure Mawejje. "Un gros travail a été effectué pour repérer de nouveaux talents dans les écoles et les clubs. Ces jeunes joueurs sont ensuite formés dans des académies et tout le football ougandais en bénéficie. Il faut que ce système puisse s'inscrire dans la durée. Je suis confiant pour l'avenir. Nous avons été écartés pendant des années des grandes compétitions internationales, mais nous nous en rapprochons aujourd'hui. Une qualification pour la phase finale de la zone Afrique montrerait à tout le monde qu'il y a un gros potentiel en Ouganda."

Vers une destination inconnue
Né à Masaka, Tonny Mawejje a fait ses débuts à Masaka Local Council FC, avant de rejoindre Kampala City Council FC. Il a ensuite porté le maillot de deux autres équipes du championnat ougandais, jusqu'en 2009 et son transfert à l'IBV, en Islande. "Le capitaine de notre sélection, Andrew Mwesigwa, jouait là-bas à l'époque et il a convaincu l'entraîneur de venir passer ses vacances en Ouganda", raconte-t-il. "Ce dernier m'a vu jouer pour l'équipe nationale lors d'un tournoi régional, la Coupe CECAFA. C'est comme ça que tout a commencé."

Le milieu de terrain, dont toute la famille est basée en Ouganda, reconnaît pourtant qu'il n'a pas été évident de s'installer tout seul en Islande : "C'est un autre monde quand on arrive d'Afrique", admet-il. "J'ai eu un peu de mal à m'y faire au départ. Il faisait vraiment très froid ! Je m'y suis habitué. C'est ma cinquième saison ici et j'ai pris mes habitudes. Je ne suis plus trop dépaysé. Je ne parle pas encore islandais, mais j'arrive un peu à le comprendre".

Un de ses compatriotes, Aziz Kemba, l'a récemment rejoint au club, portant ainsi à quatre le nombre d'Ougandais à avoir défendu les couleurs de l'IBV. Mais la star de l'équipe est un certain David James, l'ancien gardien de l'Angleterre. "C'est un honneur pour moi d'évoluer à ses côtés", raconte Mawejje, qui espère profiter de l'expérience pour encore progresser. "C'est un joueur très expérimenté. J'ai beaucoup à apprendre de lui. J'aimerais franchir encore un palier et avoir la chance de jouer dans une grande équipe. L'Islande est un tremplin vers d'autres horizons. Ma chance viendra, il faut être patient."

D'ici là, le milieu de terrain a encore beaucoup à donner à l'IBV et aux Grues ougandaises, qu'il espère voir s'envoler vers une destination encore inconnue : la Coupe du Monde de la FIFATM.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Tout juste un an avant le grand moment !

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Tout juste un an avant le grand moment !

12 juin 2013

Le Maracanã prêt pour accueillir le monde

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Le Maracanã prêt pour accueillir le monde

09 août 2013

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ - Tous les détails sur la billeterie

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ - Tous les...

22 août 2013

Brett Holman of Australia is challenged by Andre Ayew of Ghana

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Ayew soigne les blessures avec le futur

26 juil. 2013

Gervais Yao Kouassi, know as Gervinho (L), and Wilfried Bonnie of Ivory Coast celebrate

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Les Éléphants mènent la charge

16 juin 2013