Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

12 juin - 13 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Memphis a le sens du rythme

Memphis Depay of the Netherlands controls the ball as Ryan McGowan of Australia  gives chase
© Getty Images

Memphis. Le nom lui-même est rock’n’roll. Rien d’étonnant donc à ce que celui qui le porte sur le dos son maillot ait le sens du rythme. Le jeune Memphis Depay l’a dans le sang et ne s’est pas privé de le montrer dès qu’il a foulé la pelouse du Beira-Rio de Porto Alegre. Entré en toute fin de première période, il a ouvert la voie de la victoire aux Pays-Bas face à l’Australie, en signant une passe décisive et un but, celui de la victoire (3:2).

"Qui ne rêve pas d’un scénario comme ça ?", admet-il au micro de FIFA.com à peine le match terminé. "Jouer et marquer en Coupe du Monde, tout le monde en rêve. Mais comme tous les rêves, on ne sait jamais s'il va se réaliser, et quand. C’est encore plus beau quand ça arrive par surprise." Même si en l’occurrence, la surprise est mauvaise : la blessure de Bruno Martins Indi a obligé Louis van Gaal à changer ses plans et à offrir à Memphis ses premières minutes dans l’épreuve.

Alors que l’Australie tient les Bataves et leur 3-5-2 en échec, le sélectionneur néerlandais lance l’attaquant du PSV sur l’aile gauche en lieu et place du malheureux défenseur et repasse à une défense à quatre. "J’etais vraiment très triste pour lui en le voyant sortir sur civière. J’espère que ce n’est pas trop grave", confie Memphis, qui range son sourire quelques instants avant de le ressortir lorsqu’on lui apprend que son coéquipier souffre d’une commotion, qui le tiendra immobilisé au moins huit jours, mais sans gravité. "On espère qu’il va vite se remettre, et même si personne n’aime entrer dans un match dans ces conditions, ça m’a donné l’occasion de montrer ce que je savais faire. "

A bonne école
Et du haut de ses 20 ans, il sait apparemment faire beaucoup de choses. Courir - et vite ! -, centrer, dribbler, passer et marquer : la panoplie de l’attaquant complet, acquise en allant à bonne école. "Quand on a Robin van Persie et Arjen Robben dans son équipe, il n’y a pas de meilleurs professeurs pour progresser", assure Memphis, qui aurait aussi pu jouer avec le Ghana, le pays de son père. "Il n’y a qu’à voir aux entraînements, comment ils s’appliquent sur chaque tir, chaque passe, chaque combinaison. La vitesse de Robben et le contrôle de balle de Van Persie, ce sont des les meilleurs exemples pour apprendre."

Comme pour remercier ses bienfaiteurs, il a décidé de les sortir d’un mauvais pas. D’abord en offrant la balle de l’égalisation à 2:2 à son capitaine, l buteur de Manchester United, puis en se chargeant lui-même d’assurer la victoire d’une puissante frappe de 20 mètres. "C’est un but important, mais j’en ai mis des plus beaux !", rigole-t-il sans s’embarrasser de fausse modestie. "Mais marquer en Coupe du Monde, ça rend les buts encore plus beaux..."

En revanche, il se montre beaucoup plus impressionné quand on lui apprend que ce but fait de lui le plus jeune buteur néerlandais de l’histoire de la Coupe du Monde, effaçant le record de précocité de Boudewijn Zenden lors de France 1998. "C’est évidemment une immense fierté de marcher sur les pas des anciens buteurs. Une passe décisive, un but, et un record. Je ne pouvais pas rêver de meilleurs débuts", savoure-t-il. 

La suite s’annonce prometteuse également. Avec six points en deux matches, les Oranjes sont pratiquement en huitième de finale et espèrent garder ce rythme le plus longtemps possible. Et le rythme, à Memphis, on en connait un rayon…

Explorer le sujet

Articles recommandés

Head coach Louis van Gaal of the Netherlands reacts

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

AUS-NED : Les déclarations

18 juin 2014

Arjen Robben of the Netherlands celebrates

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Les Pays-Bas au forceps (2:3)

18 juin 2014

Marouane Fellaini of Belgium (R) celebrates scoring his team's first goal with head coach Marc Wilmots

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Fellaini prend les devants depuis le banc

17 juin 2014

Chilean national team footballer Arturo Vidal

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Vidal : "On a retrouvé notre mental"

17 juin 2014