Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022 - Kirghizistan

Murzaev moteur de la surprise kirghize

Kyrgyz Republic striker Mirlan Murzaev
© Others
  • La République kirghize réalise un parcours honorable en qualifications de la Coupe du Monde
  • Les Centrasiatiques sont juste derrière le Japon, leader du groupe
  • L'attaquant Mirlan Murzaev espère qualifier son équipe pour Qatar 2022

En temps normal, la République kirghize n'est pas du genre à oser rêver d'une place en Coupe du Monde de la FIFA™. Les Centrasiatiques, actuels 96èmes du Classement mondial FIFA/Coca, n'ont même jamais atteint le dernier tour de leurs qualifications continentales. Pourtant, après une bonne série au deuxième tour des qualifications asiatiques pour Qatar 2022, l'ancienne république soviétique nourrit de véritables espoirs.

Les Faucons blancs d'Aleksandr Krestinin ont décroché deux victoires et un nul en cinq sorties, ce qui leur permet d'être deuxièmes du Groupe F, cinq points derrière le Japon, mais devant le Tadjikistan à la différence de buts. Alors qu'il ne reste plus que trois journées à disputer - contre le Myanmar, la Mongolie et le Japon -, les Kirghizes espèrent participer au troisième tour pour la première fois de leur histoire, s'ils terminent parmi les cinq meilleurs deuxièmes des groupes.

"Notre équipe a bien joué dans cette campagne et s'est donnée à 100 % à chaque match", affirme l'attaquant vedette Mirlan Murzaev, 30 ans, à FIFA.com. "On a relevé les défis et on s'est améliorés match après match. On a perdu des rencontres importantes, mais on a encore la possibilité de passer au tour suivant. On va tout faire pour obtenir le plus grand nombre de points possibles sur les matches qui restent. Notre objectif reste d'atteindre la Coupe du Monde. Représenter la République kirghize à la Coupe du Monde, c'est notre rêve."

L'émergence en qualifications

La République kirghize a commencé à progresser lors des qualifications pour Russie 2018. Après un passé peu glorieux, elle a enregistré quatre victoires et deux nuls il y a quatre ans et a terminé troisième derrière l'Australie et la Jordanie. Malgré son élimination pour la compétition mondiale, cette troisième place - qui valait pour les qualifications pour la Coupe d'Asie de l'AFC 2019 - lui a permis de se qualifier pour la phase suivante des qualifications continentales.

Murzaev s'est alors montré décisif en faisant trembler les filets à deux reprises, contre Macao et l'Inde, aidant son équipe à se qualifier pour sa toute première phase finale de Coupe d'Asie. "C'était une vraie fête nationale dans notre pays", se souvient le buteur kirghize à propos de la soirée mémorable ayant scellé la qualification pour les Émirats Arabes Unis en 2019. "Nous n'avions jamais ressenti une telle joie auparavant, que ce soit les supporters ou les joueurs. J'étais content de marquer les buts et je dois remercier mes coéquipiers de m'avoir aidé."

Lors du tournoi, Murzaev et ses coéquipiers n'ont pas fléchi et sont allés jusqu'aux huitièmes de finale où ils se sont inclinés de justesse 3-2 contre les EAU après prolongation. Murzaev inscrivait l'égalisation en milieu de première période. "C'était un énorme exploit de disputer notre première Coupe d'Asie", ajoute Murzaev. "On a beaucoup donné pour se préparer et on a joué en bloc. Ce n'était pas facile, mais il y a tellement de fierté et d'émotions quand vous représentez votre pays dans une compétition de si haut niveau. Quant à mon but contre les EAU, j'ai du mal à exprimer mes sentiments encore aujourd'hui. C'est un but que je pourrai montrer un jour à mes enfants."

Krestinin, source d'inspiration

Après ces prestations réussies en Coupe d'Asie, l'équipe a débuté les qualifications pour Qatar 2022 avec l'envie de créer l'exploit. Malgré une première défaite 1-0 contre ses voisins du Tadjikistan, la République kirghize a facilement disposé du Myanmar 7-0 avant de battre la Mongolie 2-1, grâce à un but décisif de Murzaev. Il préfère pourtant chanter les louanges de son sélectionneur qui, selon lui, a réussi à instiller un esprit compétitif à ses joueurs depuis son arrivée à la tête de la sélection en 2014.

"Krestinin a fait tout ce qu'il a pu pour transformer l'équipe et faire de nous une équipe solide", explique Murzaev à propos du sélectionneur russe de 41 ans. "Sous sa direction, il y a une excellente ambiance au sein de l'équipe. Je le remercie pour tout ce qu'il a fait pour nous. Nous avons une meilleure équipe et un meilleur staff", conclut-il. "Nous pouvons atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés grâce à nos efforts collectifs. On mouille le maillot et on ne baisse jamais les bras. Il faut croire en ses forces et il faut croire en la victoire quel que soit l'adversaire", conclut-il.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Arslanmyrat Amanow of Turkmenistan celebrating after scoring

Qatar 2022 - Turkménistan

Amanow et les Chevaux Noirs montent en régime

28 avr. 2020

 Eldor Shomurodov of Uzbekistan (14) celebrates with Javokhir Sidikov (22).

Qatar 2022 - Ouzbékistan

Shomurodov, artisan du rêve ouzbek

29 mars 2020

Myanmar captain Zaw Min Tun poses for a photo

Qatar 2022 - Myanmar

Zaw et le Myanmar redressent la barre

15 mars 2020