Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Pas de place pour tout le monde

Wesley Sneijder celebrates victory at the final whistle with Arjen Robben and Mark Van Bommel
© Getty Images

LE FILM DE LA JOURNEE -Si les larmes de joie ont coulé sur les joues des supporters néerlandais et uruguayens, c’est évidemment la consternation qui domine au Brésil et au Ghana. La vingtième journée de la Coupe du Monde de la FIFA 2010 a livré les noms des deux premiers demi-finalistes et le moins que l’on puisse dire, c’est que le spectacle était au rendez-vous. Si les Pays-Bas se sont imposés 2:1 dans le temps réglementaire face aux quintuples champions du monde, la Celeste a dû patienter jusqu’au terme de la séance de tirs au but pour décrocher sa qualification. Après un tel spectacle, on attend avec encore plus d’impatience les deux prochains quarts de finale !

Tous les espoirs du continent africain reposaient sur les Black Stars, qui auraient pu devenir les premiers Africains à disputer une demi-finale de Coupe du Monde de la FIFA. Les hommes de Rajevac ont sans doute cru avoir fait le plus difficile en voyant Sulley Muntari ouvrir le score dans le temps additionnel de la première mi-temps, sur une magnifique frappe de 35 mètres. C’était sans compter sur l’égalisation de Diego Forlan, qui allait remettre les deux équipes à égalité en debut de deuxième période. Par la suite, les Sud-américains ont multiplié les occasions, sans toutefois réussir à faire la différence.

Il a fallu attendre la prolongation pour voir les Ghanéens reprendre les choses en main. Courageux et volontaires, les coéquipiers de Gyan ont lutté sur tous les ballons et se sont même procuré une fantastique occasion d’emporter la décision dans les ultimes secondes de la partie, mais l’attaquant Rennais, en manquant son penalty, a fait basculer le sort de la rencontre. Le cauchemar des "Brésiliens de l’Afrique", comme on surnommait le Ghana dans les années 90, s’est prolongé tout au long de la séance de tirs au but. Après deux échecs successifs devant le portier uruguayen, ils ont finalement dû baisser pavillon.

La quatrième confrontation en Coupe du Monde de la FIFA entre le Brésil et les Pays-Bas a donné lieu à une rencontre moins dramatique, mais tout aussi passionnante. En s’imposant à Port Elizabeth, les Oranjes ne se sont pas contenté de remporter leur deuxième succès face à la Seleçao, après celui de 1974 (2:0). Les Néerlandais se sont également qualifiés pour la quatrième fois de leur histoire pour les demi-finales de l’épreuve suprême et peuvent encore espérer réussir la où Johann Cruyff et ses coéquipiers ont échoué il y a près de quarante ans.

Côté brésilien, on imagine aisément que Felipe Melo voudra effacer au plus vite cette rencontre de sa mémoire. Suspendu en huitième de finale, le milieu de terrain faisait son retour dans le onze de départ. Dans un premier temps, le joueur de la Juventus s’est distingué de fort belle manière, en contribuant à l’ouverture du score de Robinho à la dixième minute. Malheureusement, la suite s’est avérée beaucoup moins brillante. Auteur d'une déviation fatale sur l’égalisation néerlandaise de la 53ème minute, il n’a rien pu faire sur la tête victorieuse de Wesley Sneijder un quart d’heure plus tard. Mais le pire était encore à venir : quelques minutes plus tard, le Brésilien a quitté prématurément ses partenaires suite à un vilain geste sur Arjen Robben. Réduite à dix, la Seleçao n’a pas pu refaire son handicap. Les Brésiliens vont maintenant devoir patienter quatre ans avant de partir à la conquête d’une sixième couronne mondiale.

Les résultatsPays-Bas 2:1 Brésil
Uruguay 1:1, 4:1 t.a.b. Ghana

Le but du jourPays-Bas 2:1 Brésil, Wesley Sneijder (68')

Wesley Sneijder se souviendra sans doute encore longtemps de son quatrième but dans cette Coupe du Monde de la FIFA 2010. Sur un corner bien tiré par Arjen Robben, Dirk Kuyt dévie le ballon au premier poteau. Au milieu d’une forêt de joueurs brésiliens, la balle atterrit directement sur la tête du meneur de jeu néerlandais, qui n’a plus qu’à conclure, à trois mètres du but adverse. Pourtant, le jeu de tête n’est assurément pas la spécialité de ce milieu de terrain d’1m70. Premier surpris de la tournure des événements, le héros du jour s’est frappé le front à plusieurs reprises devant les caméras. "Le ballon est arrivé directement sur mon crâne. C’était un sentiment magique", dira Sneijder après coup.

Le fait du jourC’était le moment d’entrer dans la légende. Nous sommes dans le temps additionnel de la deuxième mi-temps de la prolongation du match entre l’Uruguay et le Ghana. Alors que les deux équipes sont toujours à égalité 1:1, les Africains bénéficient d’un penalty consécutif à une faute de main de Luis Suárez sur la ligne de but. Considéré comme un spécialiste dans cet exercice, Asamoah Gyan a déjà transformé ses deux premières tentatives. Cinq pas d’élan, un tir… et le ballon s’écrase sur la barre transversale. L’arbitre en profite pour siffler la fin du match. Le Ghana vient de laisser passer l’occasion de devenir la première équipe africaine à disputer une demi-finale de Coupe du Monde de la FIFA. Au lieu de ça, l’Uruguay triomphe à l’issue de la séance de tirs au but. En guise de consolation, Gyan convertit le premier penalty ghanéen de la séance mais le mal est fait : les Black Stars suivront les demi-finales à la télévision.

Entendu…"Nous ne sommes pas venus ici seulement pour disputer une demi-finale. Bien sûr, c’est génial d’être présent à ce niveau de la compétition. Mais aujourd’hui, nous avons éliminé un rival dans la course au titre. C’est maintenant que les choses sérieuses commencent." - Arjen Robben, attaquant des Pays-Bas

La stat24. Comme le nombre de matches sans défaite alignés par les Pays-Bas. Les Oranjes n’ont plus connu la défaite depuis le 6 septembre 2008. L’unique revers néerlandais est intervenu à l’occasion d’un amical contre l’Australie (1:2). C’est également la seule défaite enregistrée depuis l’arrivée aux commandes de Bert van Marwijk, il y a 26 matches de cela.

Parole de fans"Gyan a peut être manqué le penalty, mais sans lui le Ghana ne gagne pas contre la Serbie et ne fait pas match nul contre l'Australie... et il qualifie le Ghana contre les USA. Donc sans lui le Ghana serait éliminé. Il ne faudrait pas être trop dur avec lui. Dommage pour le Ghana." - TheIllest (France), utilisateur de FIFA.com

Donnez votre opinion !Cette génération néerlandaise a-t-elle le potentiel pour rejoindre dans l’histoire l’équipe des Johan Cruyff, Johan Neeskens et autres Rob Rensenbrink en se qualifiant pour une troisième finale de Coupe du Monde de la FIFA, après 1974 et 1978 ?

Explorer le sujet

Articles recommandés

Netherlands - Brazil

Coupe du Monde de la FIFA™

Netherlands - Brazil

02 juil. 2010

Uruguay - Ghana

Coupe du Monde de la FIFA™

Uruguay - Ghana

02 juil. 2010

Diego Forlan of Uruguay (C) celebrates scoring his side's first goal from a free kick with team mates

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Le Ghana offre l’Histoire à l’Uruguay (1:1, 4:2 t.a.b.)

02 juil. 2010