Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Interview VIP

Player manie le club et le cuir

Gary Player
© Getty Images
  • Gary Player est l’un des plus grands golfeurs de tous les temps
  • Il admire Pelé, Lionel Messi, Ansu Fati et Kylian Mbappé
  • Il salue le talent de golfeur de Gareth Bale et d’Alan Shearer

Le deuxième trimestre de l’année 1958 marque un tournant pour deux sportifs qui inscriront leurs noms en lettres d’or dans la légende. Un Brésilien de 17 ans nommé Pelé crève l'écran lors de la sixième édition de la Coupe du Monde de la FIFA™. Pendant ce temps, un jeune Sud-Africain remporte son premier titre sur le PGA Tour.

Gary Player deviendra le premier golfeur non-américain et l’un des cinq hommes au monde - avec Gene Sarazen, Ben Hogan, Jack Nicklaus et Tiger Woods - à remporter le grand chelem. Considéré comme le deuxième meilleur golfeur de tous les temps par le Guardian et Golf Asia, le Chevalier Noir ne saurait se résumer à ses exploits sur le green. Philanthrope, magnat de l’immobilier, concepteur de parcours de golf, auteur prolifique et M. Fitness, il a récolté des dizaines de millions pour les enfants pauvres du monde entier. À 77 ans, il est devenu le doyen des athlètes ayant posé nus pour le fameux *Body Issue* d’*ESPN The Magazine*.

Ce grand passionné de football de 84 ans a répondue aux questions de FIFA.com à l’occasion du dixième anniversaire d’Afrique du Sud 2010.

M. Player, comment avez-vous découvert le football et qui étaient vos idoles lorsque vous étiez jeune ?

J’ai commencé à m’intéresser au football à l’école. Je n’étais pas maladroit, ce qui m’a permis d’intégrer l’équipe première. Plus tard, grâce au golf, je me suis lié d’amitié avec George Graham, le légendaire entraîneur d’Arsenal. Nous assistions souvent aux matches ensemble. Je suis toujours supporter des Gunners et je pense qu’Arsène Wenger sera reconnu un jour comme l’un des plus grands. Bien entendu, j’admire aussi énormément le Brésilien Pelé, mais j’apprécie aussi des joueurs comme George Best, Kenny Dalglish, Paolo Rossi, Gigi Buffon, Paolo Maldini, Roberto Baggio, Michel Platini, Zinédine Zidane, Ruud Gullit, Johan Cruyff, Franz Beckenbauer, sans oublier mon grand favori, Lionel Messi.

Quel footballeur étiez-vous ?

À l’école du Roi Edward VII de Johannesburg, je jouais principalement en défense centrale. Je n’étais pas très grand, mais j’étais vif et très enthousiaste.

Les Bafana Bafana ont rejoint la FIFA en 1992. Quatre ans plus tard, ils ont remporté la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF dès leur première participation. Quels souvenirs gardez-vous de ce tournoi ?

L’équipe de 1996 tient une place à part dans mon cœur. Je me rappelle encore du Zambien Kalusha Bwalya, qui avait marqué cinq buts magnifiques en Afrique du Sud. Je revois Nelson Mandela soulever le trophée. Mon ami Lucas Radebe a aussi contribué à cet exploit. Tout le pays a vécu des moments magiques.

L’Afrique du Sud a réalisé des performances honorables lors de France 1998 et de Corée/Japon 2002. En Asie, elle est même passée tout près d’une qualification pour la seconde phase. Lucas Radebe, Mark Fish, Eric Tinkler, "Shoes" Moshoeu, Doctor Khumalo, Shaun Bartlett, Phil Masinga, Benni McCarthy : comment jugez-vous cette génération ?

Pour moi, cette équipe aurait mérité d’aller beaucoup plus loin. Individuellement, tous ces joueurs étaient éblouissants. Peut-être attendions-nous un peu trop de leur part.

La Coupe du Monde a posé ses valises en Afrique du Sud en 2010. Qu’avez-vous pensé de cette première édition africaine et comment vos compatriotes l’ont-ils vécue ?

C’était incroyable. Quelle aventure ! J’ai assisté à de nombreux matches en compagnie de ma famille. Nous étions là pour la finale. Je n’avais jamais vu le peuple sud-africain s’unir comme il l’a fait pendant ce tournoi. Malheureusement, je ne l’ai plus revu ainsi depuis. L’ambiance était fabuleuse et je trouve que nous avons été des hôtes magnifiques.

En dehors des Bafana Bafana, qui vous a laissé les plus beaux souvenirs en Coupe du Monde ?

La victoire aux tirs au but de l’Italie sur la France, en finale de la Coupe du Monde 2006, reste l’un de mes moments préférés.

Vous avez vu beaucoup de grands joueurs. Selon vous, qui est le plus grand d’entre tous ?

Difficile de choisir entre Pelé et Messi...

Vous avez brillé au haut niveau très jeune. D’après vous, qui est le meilleur jeune joueur du monde à l’heure actuelle ?

Ansu Fati réalise des choses incroyables à Barcelone et il n’a que 17 ans, mais je choirais tout de même Kylian Mbappé.

Quel joueur vous a procuré le plus d’émotions au fil des ans ?

Cristiano Ronaldo est un monstre. J’adore le voir en action.

Quels sont vos clubs préférés ?

Arsenal en Premier League. Le Bayern Munich en Bundesliga. Barcelone en Espagne. La Juventus en Italie.

onnaissez-vous des footballeurs qui sont aussi d’excellents golfeurs ?

Gareth Bale fait partie de meilleurs. Kenny Dalglish est sans doute le partenaire le plus drôle et Alan Shearer le joueur le plus complet.

À quel footballeur ressemblez-vous ?

Franchement, je ne vois pas. Je suis content d’avoir choisi le golf, mais je m’identifie volontiers à Andrés Iniesta.

Explorer le sujet

Articles recommandés