Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Pluie de buts sur les Samoa

Pas moins de 34 buts ont été marqués dès le premier jour des Jeux du Pacifique Sud, qui servent de compétition préliminaire à la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010. Tandis que la Nouvelle-Calédonie et Vanuatu accouchaient de leur victoire dans la douleur, Fidji et les Iles Salomon nous gratifiaient d'un festival offensif.

Sur les dix équipes en lice, huit faisaient leurs débuts dans ce tournoi, qui se poursuivra jusqu'au 7 septembre. Pour sa deuxième participation dans la compétition, la Nouvelle-Calédonie s'est distinguée en remportant le derby francophone qui l'opposait à Tahiti (1:0) au Toleafoa JS Blatter Complex de la banlieue d'Apia, la capitale des Samoa. Elle signe ainsi la première victoire de la longue campagne qualificative conduisant à Afrique du Sud 2010.

Cinq minutes seulement après le début de cette rencontre était donné le coup d'envoi du match opposant les Samoa américaines aux Iles Salomon sur le second terrain du très beau complexe construit par la FIFA dans le cadre du programme Goal. Un peu plus tard, Fidji étrillait Tuvalu 16:0, notamment grâce à Osea Vakatalesau, auteur d'un sextuplé. Dans le même temps, les hôtes Samoans étaient battus 0:4 par Vanuatu.

C'est le capitaine néo-calédonien, Osea Vakatalesau, qui a inscrit le premier but de ces éliminatoires. A la 9 ème minute, il a converti un penalty à la suite d'une faute sur Iamel Kabeu de la défense tahitienne, prise de vitesse . A la 40 ème, le milieu néo-calédonien Jose Hmae a été expulsé par l'arbitre néo-zélandais pour une brutalité commise sur un adversaire. Amoindrie, son équipe a malgré tout réussi à tenir le score jusqu'au coup de sifflet final.

''Nous sommes très satisfaits de ce résultat, déclarait l'entraîneur néo-calédonien, Didier Chambaron, à l'issue de la rencontre. Tout le travail réalisé en amont a payé et nous avons fait preuve de sérieux''.

Les Salomon dans un fauteuil, Ott entre dans l'histoire
Les îles Salomon ont inscrit 12 buts face aux Samoa américaines et Commins Menapi a signé le premier triplé de cette compétition préliminaire, avant de faire passer son compteur à quatre au cours d'un match de routine pour son équipe.

Benjamin Totori et Stanley Waita ont marqué chacun deux buts. A la pause, les Salomon menaient 5:0, le match se concluant sur le score de 12:1.''Nous avons une équipe qui marque.C'est ce que nous voulons'', déclarait après le match Airon Andrioli, l'entraîneur brésilien des Iles Salomon.

Au cours de la seconde période de cette rencontre, Ramin Ott a inscrit sur penalty le tout premier but de l'histoire des Samoa américaines en éliminatoires d'une Coupe du Monde de la FIFA. ''Je suis comblé par ce but historique, mais pour l'entraîneur que je suis, une défaite aussi lourde est difficile à digérer'', se plaignait le technicien anglais David Brand, responsable de l'équipe sévèrement défaite.

Les Samoa américaines, détentrices du triste record de la plus sévère défaite (31:0 contre l'Australie en phase préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA 2002), ont malgré tout le sentiment d'avoir progressé. D'autant qu'il s'agissait d'une première dans une équipe senior pour leur jeune gardien de 17 ans.

Cahill dans le mille pour les Samoa
Simple membre associé de la FIFA, Tuvalu a sans doute réalisé qu'il allait passer un mauvais moment quand, à la 12 ème seconde, son gardien a dû effectuer son premier sauvetage contre Fidji, vainqueur sur ses terres de l'édition 2003. Effectivement, les buts n'ont pas tardé à pleuvoir, comme pour répondre à l'averse qui est venue rafraîchir cette chaude journée.

Le talentueux attaquant de Fidji, Roy Krishna, a ouvert le score après six minutes de jeu. Dix-huit minutes plus tard, il en était à son troisième but. Avant la pause, son coéquipier Pita Rabo en avait inscrit un de plus que lui. Les Fidjiens ont ainsi regagné les vestiaires avec dix buts d'avance et l'espoir d'un record australien à leur portée. A la reprise, Vakatalesau a marqué cinq buts, faisant passer son compteur à six. Mais Fidji s'est montrée de moins en moins percutant à mesure que la partie se déroulait, ratant une myriade d'occasions, au grand soulagement du gardien Jay Timo, littéralement assiégé.

Pendant ce temps, Vanuatu, aux prises avec le pays organisateur, a trouvé le moyen de marquer à des moments clés du match et remporter la partie sur le score quelque peu flatteur de 4:0 (buts de Richard Iwai, Jean Nako Naprapol, Moise Poida et Seule Soromon).

Quant aux Samoans, ils étaient conduits par le capitaine Chris Cahill, frère aîné du milieu d'Everton Tim Cahill, qui a brillé sous les couleurs australiennes à la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006. Les autres participants, Iles Cook et Tonga, disputeront leur premier match lundi.

Groupe A - Première journée

MJGNPBPBCPts
FIDJI11001603
NOUVELLE-CALEDONIE1101103
ILES COOK0000000
TAHITI1001010
TUVALU10010160

*Groupe B - Première journée
*

MJGNPBPBCPts
ILES SALOMON11001213
VANUATU1100403
TONGA0000000
SAMOA1001040
SAMOA AMERICAINES10011120

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Deuxième journée et première victoire des Samoa

28 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Iles Cook : Jerks fier de ses petits poucets

29 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Un nouveau départ pour la Nouvelle-Calédonie

25 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Fidji : la qualification avant tout

25 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Samoa américaines : Brand veut tourner la page

25 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Afrique 2010 : l'aventure commence

25 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

L'Océanie lance les éliminatoires pour Afrique du Sud 2010

21 août 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Premier qualifié pour les demi-finales

30 août 2007