Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Russie 2018

Pogba, Neymar, Renard et les autres : souvenirs de Coupe du Monde

Neymar (L) and Gabriel Jesus look on during a training session of the Brazilian national football team.
© Getty Images
  • Les joueurs et sélectionneurs partagent leurs souvenirs de Coupe du Monde
  • Neymar, Kane, Pogba et Son reviennent sur leur enfance
  • Gabriel Jesus évoque sa tradition de Coupe du Monde

Avant d'être appelés à briller à la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018, certains joueurs et sélectionneurs comme Neymar, Harry Kane, Son Heungmin et Javier Hernandez étaient de simples passionnés de football.

Certains moments de la compétition mondiale resteront gravés à jamais dans leur mémoire. Les bons, comme les mauvais.  FIFA.com a recueilli leurs souvenirs de Coupe du Monde.

Luka Modrić

Milieu de terrain de la Croatie

"J'avais 13 ans pendant France 1998. J'ai regardé le tournoi avec des amis et ma famille à Zadar. Chaque victoire nous apportait un peu plus de bonheur à chaque fois. La Croatie se faisait une vraiment très belle publicité et le monde entier savait enfin qui nous étions. Je me souviens avoir commencé à rêver d'atteindre ce niveau un jour dans ma vie. C'était phénoménal."

Thiago Alcantara

Milieu de terrain de l'Espagne

"Mon premier souvenir, c'est la Coupe du Monde 1994 que mon père (le Brésilien Mazinho) a gagnée. Je n'avais que trois ans et même si je ne me souviens pas des matches, je me souviens parfaitement quand il est rentré chez nous, la fête qu'il y a eu et toute la famille présente. Je m'en souviens très bien. Je me souviens bien évidemment aussi de la finale 2010 entre l'Espagne et les Pays-Bas, et le but d'Andrés Iniesta. C'est le moment le plus important de l'histoire du football espagnol. On était rassemblés avec les U-19 à l'époque. Quand Andrés a marqué, cinq extincteurs on été allumés, et de l'huile et les couteaux ont volé ! La télé a fini par terre aussi."

Alireza Jahanbakhsh

Milieu de terrain de l'Iran

"Je me rappelle très bien regarder la Coupe du Monde 2006 chez moi avec ma famille. On regardait un match et mon père s'est tourné vers moi pour me dire : 'Mon plus grand rêve, c'est de te voir un jour porter ce maillot à la Coupe du Monde'. Je n'étais qu'un enfant à l'époque. Aucun de nous deux n'aurait pu prédire que seulement huit ans plus tard, ça allait arriver. Son rêve est vraiment devenu le mien."

Gabriel Jesus

Attaquant du Brésil

"À l'occasion des trois dernières Coupes du Monde, j'ai comme tradition de peindre les rues de Jardim Peri, ma favela de naissance, pour rendre hommage à la compétition. C'est pratiquement une obligation pour la communauté. J'espère avoir la chance de jouer la Coupe du Monde en Russie pour donner autant de joie que j'en ai reçue grâce au football."

Radamel Falcao

Attaquant de la Colombie

"Mon premier souvenir de Coupe du Monde ? Le but de Freddy Rincon contre l'Allemagne à Italie 1990. Je devais avoir quatre ans. Tous les Colombiens ont fêté ce but, donc j'ai un vague souvenir de ce moment. En fait, je pense que je me souviens surtout de toutes les autres fois où j'ai revu ce but plutôt que le moment où il a vraiment été marqué. On a dû attendre 1994 pour jouer une autre Coupe du Monde, donc on a grandi en regardant ce but des centaines de fois."

Javier Hernandez

Attaquant du Mexique

"La première Coupe du Monde dont je me souviens, c'est 1998. Ma plus grande idole était là, c'était Ronaldo. À cause de la programmation des matches, je devais parfois finir les cours plus tôt et rentrer chez moi en courant pour les voir."

Hervé Renard

Sélectionneur du Maroc

"Ma première Coupe du Monde à la télé a été celle de 1978 en Argentine. Je me souviens de Mario Kempes et de l'ambiance génialissime, tous ces petits morceaux de papier sur la pelouse. Mon pire souvenir de Coupe du Monde reste la défaite de la France contre l'Allemagne en 1982, avec Schumacher et Battiston, et l'élimination aux tirs au but. Je m'en souviens très bien et ça m'aide à comprendre la frustration des supporters quand leur équipe nationale perd. C'est horrible. C'est comme si j'avais perdu un être cher !"

Harry Kane

Attaquant de l'Angleterre

"Je me souviens de 2002 et du coup franc de Ronaldinho en pleine lucarne contre l'Angleterre en quart de finale. La plaie est toujours ouverte ! C'est mon premier souvenir de Coupe du Monde et depuis, j'ai toujours rêvé d'en disputer une."

Julian Draxler

Milieu de terrain de l'Allemagne

"La première Coupe du Monde que j'ai réellement regardée, c'était celle de 2006. J'étais un peu trop petit en 2002, mais en 2006, elle s'est jouée ici en Allemagne, donc toute ma famille et moi l'avons regardée de A à Z. L'équipe d'Allemagne a inspiré tout le pays donc chacune de leur rencontre était un temps fort."

Thierry Henry​

Sélectionneur adjoint de la Belgique et champion du monde avec la France

"Mon premier souvenir de Coupe du Monde date du but de Marius Trésor en demi-finale de la Coupe du Monde 1982 contre l'Allemagne de l'Ouest. Enfin, je me souviens surtout que tout le monde s'est mis à sauter partout dans la maison et à tout casser. Trésor vient des Antilles et à ce moment-là, j'étais aux Antilles en vacances. J'avais cinq ans et franchement, j'ai cru que la maison allait exploser."

Igor Akinfeev

Gardien de but de la Russie

"Je me souviens avoir regardé la Coupe du Monde aux États-Unis en 1994. C'était beaucoup d'émotions. C'était la première fois que je comprenais ce qu'était le football, chaque mouvement, le jeu dans sa globalité. Mon meilleur souvenir reste le match contre le Cameroun quand Oleg Salenko a marqué cinq buts et que la Russie a gagné 6:1."

Son Heungmin

Attaquant de la République de Corée

"Je garde beaucoup de bons souvenirs de 2002. Je me souviens encore des tirs au but contre l'Espagne en quart de finale, tout le monde était absolument fou. On n'en croyait pas nos yeux. Tout le monde portait des maillots rouges en 2002, moi aussi ! Je ne peux pas choisir un moment particulier de cette Coupe du Monde. En 2002, chaque instant était merveilleux."

Neymar

Attaquant du Brésil

"Mon premier souvenir date de 1994. Je n'avais que deux ans, c'est vrai, mais je me souviens regarder les matches à la télé et voir Romario marquer contre les Pays-Bas. Je me souviens du centre de Bebeto et de la reprise en première intention. Quel 'golazo'."

Paul Pogba

Milieu de terrain de la France

"Je me souviens de la victoire 3:0 de la France contre le Brésil en 1998. J'étais vraiment jeune, je devais avoir six ou sept ans et j'ai regardé le match à la télé avec tous les autres. Dès que la France a gagné, on est sortis et on a sauté sur les voitures. On entendait des klaxons partout et on était heureux."

Explorer le sujet

Articles recommandés