Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022

21 novembre - 18 décembre

Coupe du Monde de la FIFA 2022™

Premier stade entièrement démontable pour une Coupe du Monde de la FIFA™

© Others
  • Le Stade Ras Abu Aboud est la septième arène dévoilée dans le cadre de Qatar 2022
  • L’enceinte pourra être démontée et réassemblée sur un autre site, ou transformée en plusieurs arènes plus modestes
  • La construction de ce stade de 40 000 places a déjà été lancée

Le Comité Suprême pour la Livraison et l’Héritage (CS), l’organisme chargé de livrer les infrastructures requises pour accueillir la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™, a dévoilé les plans du Stade Ras Abu Aboud. Il s’agit de la septième arène prévue pour le grand rendez-vous qatari de 2022.

Ce stade affiche une conception audacieuse et novatrice, avec un concept jamais utilisé dans l’histoire de la* *Coupe du Monde de la FIFA™. Constitué à partir de blocs modulables, contenant chacun des sièges démontables, des stands de restauration, des sanitaires et d’autres éléments clés, le Stade Ras Abu Aboud conjugue l’expérience sportive au moment du tournoi et l’héritage post-compétition d’une façon révolutionnaire et unique.

"L’innovation a toujours été au cœur d'un projet qui vise à offrir au Qatar et à la planète entière une Coupe du Monde de la FIFA™ historique, un principe que la conception du Stade Ras Abu Aboud illustre à merveille", déclare Hassan Al Thawadi, Secrétaire général du CS. "Cette enceinte constitue l’héritage idéal, avec sa capacité à être entièrement réassemblée sur un nouveau site ou transformée en plusieurs arènes sportives et culturelles. Le tout dans un stade qui réservera aux fans une ambiance digne d’une Coupe du Monde de la FIFA™ et sera bâti selon les principes les plus durables qui soient. Je suis enchanté par ce projet et certain que le Stade Ras Abu Aboud deviendra une source d’inspiration pour les architectes des grands événements du futur."

"Le Qatar a de superbes résultats en termes de durabilité, comme le montre la conception proposée pour le stade Ras Abu Aboud", a déclaré Federico Addiechi, responsable de la Durabilité et de la Diversité à la FIFA.

"Depuis le premier jour, le Qatar a mis l'accent sur la durabilité en s'engageant notamment à ce que toutes les infrastructures répondent à des critères de conception stricts, de construction et d'exploitation conforme au programme de certification GSAS", a poursuivi Addiechi. 

"Le GSAS est la certification de construction la plus ambitieuse sur le plan écologique. En plus de la conception et de la construction, il mesure également le fonctionnement. Cela a guidé le processus d'appel d'offres de la Coupe du Monde de la FIFA 2026. Les candidats sont maintenant tenus de respecter les trois étapes concernant les nouveaux projets, tandis que les bâtiments existants doivent être exploités conformément aux directives de durabilité."

Empreinte carbone réduite
La structure modulable du Stade Ras Abu Aboud signifie également que sa construction nécessitera moins de matériaux, créera moins de déchets et réduira l’empreinte carbone. Grâce à l’approche durable de son projet de construction, le Stade Ras Abu Aboud recevra la certification quatre étoiles du Global Sustainability Assessment System.

Ce stade de 40 000 places, dont la livraison est prévue pour 2020, sera logé au cœur d’un site de 450 000 m2, au bord de la mer. L’utilisation de conteneurs maritimes pour constituer l’un des blocs principaux de l’édifice renvoie d’ailleurs à la présence du port voisin. Situé juste au sud-est de Doha et à 1,5 km du très moderne aéroport international Hamad, le site sera parfaitement desservi par les transports, avec notamment un arrêt spécifique sur la Gold Line, ligne du réseau ferroviaire de Qatar Rail (à moins de 10 minutes de Msheireb, la gare Centrale de Doha, et à seulement 25 minutes de l’aéroport). Citons aussi les liaisons directes par la route depuis le centre de Doha et Al Wakrah, ou encore l'éventuelle station de bateau taxi.

En outre, le secteur du stade offrira une vue exceptionnelle sur l’emblématique corniche de Doha et le quartier central de West Bay, facilitant le projet éventuel d’un futur complexe de bord de mer et offrant un legs passionnant à la ville. La conception du stade confirme également la volonté du Qatar de laisser un héritage physique à la mesure des besoins du pays au lendemain du tournoi, tout en initiant une nouvelle génération d’infrastructures durables susceptibles d’élargir le nombre de pays capables d’accueillir de pareils événements.

La publication de ce projet complète celle du Stade Al Thumama en août 2017 et l’achèvement du Stade international Khalifa en vue de la finale de la Coupe de l’Émir 2017 en mai. Le Stade Ras Abu Aboud est l’une des huit enceintes prévues pour accueillir la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Le Stade Ras Abu Aboud en images

26 nov. 2017