Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022 - Zone Asie

Premiers tournants à mi-chemin

Iran's midfielder Omid Ebrahimi (R) fights for the ball against Iraq's defender Ali Adnan
© AFP
  • Des retrouvailles au programme de la 5ème journée
  • L’Irak et la RI Iran ont rendez-vous pour un match décisif
  • La RP Chine au pied du mur face à la Syrie

La cinquième journée du Tour 2 des qualifications asiatiques pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ est placée sous le signe des rencontres décisives et des retrouvailles. À l’issue des matches du 14 novembre, on aura franchi la mi-parcours.

Quelques rivaux de longue date se retrouvent, comme l’Irak et la RI Iran, la Malaisie et la Thaïlande ou encore l’Arabie Saoudite et l’Ouzbékistan. Pendant ce temps, la Jordanie et l’Australie se préparent à écrire un nouveau chapitre d’une histoire récente de plus en plus compétitive. La RP Chine et la Syrie s’affrontent dans un choc au sommet du Groupe A, qu’aucune des deux équipes ne peut se permettre de perdre. FIFA.com fait un tour d’horizon des principales batailles qui vont avoir lieu en Asie.

Les matches de la cinquième journée

(14 novembre)

Groupe A : Maldives - Philippines, Syrie - RP Chine
Groupe B : Koweït - Chinese Taipei, Jordanie - Australie
Groupe C : Hongkong - Bahreïn, Irak - RI Iran
Groupe D : Yémen - Palestine, Ouzbékistan - Arabie Saoudite
Groupe E : Afghanistan - Inde, Oman - Bangladesh
Groupe F : Myanmar - Tadjikistan, République kirghize - Japon
Groupe G : Malaisie - Thaïlande, Viêt-Nam - Émirats Arabes Unis
Groupe H : Turkménistan - RDP Corée, Liban - République de Corée

L’affiche

Irak - RI Iran

Actuellement en tête du Groupe C, l’Irak accueille l’Iran en terrain neutre, à Amman, pour un nouvel épisode d'une rivalité qui remonte à 1962. Les visiteurs, emmenés par Marc Wilmots, affichent un bilan positif dans les confrontations directes et restent sur deux victoires et une défaite lors de leurs trois derniers affrontements dans les qualifications pour l’épreuve mondiale. Mais les hommes de Srecko Katanec ont prouvé qu’ils n’avaient rien à envier à leurs adversaires du jour, notamment lors de la dernière Coupe d’Asie de l’AFC.

Après le revers (1-0) concédé au Bahreïn lors de sa dernière sortie, la Team Melli doit s’imposer pour se relancer. Wilmots a battu le rappel des troupes et convoqué dix expatriés. De son côté, Katanec a appelé trois nouveaux venus, afin de dynamiser son groupe. En cas de succès, l’Irak conforterait sa première place au classement. Un résultat nul ferait en revanche les affaires du Bahreïn. Actuellement à égalité de points avec les Lions de Mésopotamie, l’équipe entraînée par Helio Sousa pourrait prendre les commandes, à condition de s’imposer à Hongkong.

Les autres rencontres

La Syrie, qui fait la course en tête dans le Groupe A, reçoit la RP Chine sur terrain neutre, à Dubaï, avec l’ambition de signer un quatrième succès de suite. Les locaux compteront sur leur buteur Omar Al Somah, actuel meilleur buteur des qualifications (sept réalisations), sur le défenseur Ahmad Al Salih et sur l’attaquant Omar Kharbin, de retour au sein du groupe. Pour Marcello Lippi et ses joueurs, la victoire est pratiquement impérative. En déplacement aux Maldives, les Philippines vont devoir prendre les trois points si elles ne veulent pas laisser les formations de tête s’échapper définitivement.

Dans le Groupe B, l’Australie de Graham Arnold se rend en Jordanie dans l’espoir de prolonger sa série victorieuse et passeront un sérieux test. Les Al-Nashama ont remporté deux des quatre dernières confrontations en qualifications pour la Coupe du Monde. Les locaux peuvent se réjouir du retour de l’expérimenté gardien de but Amer Shafi, auteur d'une excellente prestation lors de la courte victoire (1-0) face à l’Australie au premier tour de la Coupe d’Asie de l'AFC 2019. Dans l’autre rencontre, la lanterne rouge Chinese Taipei tentera de prendre ses premiers points à l’occasion de la visite du Koweït.

Leader du Groupe D, l’Ouzbékistan accueille l’Arabie Saoudite avec l’ambition de maintenir le cap initié depuis le retour aux commandes de Vadim Abramov. Auteur de trois réalisations en autant de sorties, Eldor Shomurodov (Rostov FC) sera attendu au tournant pour des Loups Blancs, qui restent sur un succès en amical contre la République kirghize. Parallèlement, la Palestine pourrait monter sur la deuxième marche du podium indépendamment du résultat entre les deux favoris, à condition de s’imposer face au Yémen.

Le Qatar, en tête du Groupe E, sera au repos cette semaine. Une victoire à domicile contre le Bangladesh permettrait donc à Oman de refaire une partie de son retard. Néanmoins, les joueurs d’Erwin Koeman auront intérêt à se méfier des Tigres du Bengale, qui restent sur un nul contre l’Inde. L’Inde, justement, affronte l'Afghanistan sur terrain neutre, et espère à signer enfin son premier succès dans ce groupe.

Dans le Groupe F, le leader japonais se déplace en République kirghize. Un quatrième succès de rang, qui plus est face à son dauphin, lui permettrait de prendre de la hauteur au classement. Les protégés de Hajime Moriyasu sont favoris mais leur adversaire s’était illustrée en surprenant la Jordanie (1-0) au même stade des qualifications pour Russie 2018. Une défaite des hôtes ferait par ailleurs le bonheur du Tadjikistan, qui pourrait leur reprendre la deuxième place en cas de succès au Myanmar.

Encore portée par son récent succès 2-1 sur les Émirats Arabes Unis, la Thaïlande, première du Groupe G, se rend en Malaisie. Malgré ses deux revers consécutifs contre les EAU et le Viêt-Nam, les hôtes restent sur une victoire (1-0) contre le Tadjikistan, en amical, sur un but de Safawi Rasid. Dans l’autre affiche, le Viêt-Nam, à égalité de points avec la Thaïlande, reçoit les EAU. Une victoire permettrait aux locaux de creuser l’écart avec leur premier poursuivant.

Dans le Groupe H, la République de Corée et la RDP Corée, qui se partagent la pole position, devront s’imposer au Liban et au Turkménistan, respectivement, pour se maintenir mutuellement sous pression. La première misera sur son redoutable duo offensif composé de Son Heungmin et Kim Shinwook, auteurs de six réalisations à eux deux lors de la victoire 8-0 sur le Sri Lanka. La seconde s’appuiera sur son art du contre.

Le saviez-vous ?

L’Irak, la Syrie, l'Afghanistan et le Yémen disputeront leurs matches "à domicile" en terrain neutre.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Ahmed Khalil Al-Junaibi of the UAE in action during the AFC Asian Cup semi final

Qatar 2022 - Émirats Arabes Unis

Khalil reprend place au premier plan

12 nov. 2019

Thailand midfielder Ekanit Panya controls the ball

Qatar 2022 - Thaïlande

Panya déjà brillant dans la cour des grands

11 nov. 2019

Chinese Taipei v Australia

Qatar 2022 - Zone Asie

Revivez les qualifications asiatiques

15 oct. 2019