Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Communiqué de presse

Fédération Internationale de Football Association

FIFA-Strasse 20 - P.O. Box - 8044 Zurich - Switzerland

Tel: +41-(0)43-222 7777

Coupe du Monde de la FIFA 2022™

Proposition de jouer la Coupe du Monde 2022 entre fin-novembre et fin-décembre

© LOC

Au terme d’une procédure de consultation qui aura duré six mois et après une troisième et dernière réunion tenue ce 24 février à Doha, au Qatar, la Task Force de la FIFA pour le calendrier international des matches 2018-2024 a identifié la période de fin-novembre fin-décembre comme étant la plus appropriée pour disputer la Coupe du Monde de la FIFA 2022™. Ce créneau est approuvé par les six confédérations. La proposition sera débattue lors de la prochaine séance du Comité Exécutif qui aura lieu au siège de la FIFA à Zurich les 19 et 20 mars 2015.

Les discussions ont également abouti à une proposition visant à réduire la durée de la compétition, dont les dates exactes seront définies conformément au calendrier des matches et au nombre de sites retenus. La task force, présidée par le cheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, président de la Confédération Asiatique de Football et membre du Comité Exécutif de la FIFA, envisage par ailleurs que la Coupe des Confédérations de la FIFA 2021 soit disputée dans un autre pays de l’AFC durant le créneau habituel de juin/juillet, et qu’une autre compétition - possiblement la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA - serve de test opérationnel pour le Qatar en novembre-décembre 2021.

Les dates alternatives à une Coupe du Monde de la FIFA 2022™ disputée en juin/juillet ont été analysées lors des trois séances de la task force - où siègent des représentants de la communauté du football émanant des confédérations, des associations membres, des ligues et des clubs, mais aussi de la FIFPro, de l’ECA et l’EPFL, sans oublier Hassan Al Thawadi, directeur général du Comité Organisateur Local Qatar 2022, et les experts médicaux de la FIFA. L’analyse de l’impact sur les joueurs, l’encadrement et les supporters, ainsi que sur les ligues nationales, a permis à la task force d’aboutir à la solution la plus viable pour toutes les parties prenantes. Les représentants des ligues ont une fois de plus souligné l’impact qu’une compétition en novembre-décembre aurait sur leurs calendriers respectifs.

Étant donné que les deux villes candidates à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver 2022 ­que sont Almaty, au Kazakhstan, et Pékin, en RP Chine, se sont toutes deux récemment engagées à organiser les Jeux du 4 au 20 février 2022, que le mois du Ramadan débutera en 2022 le 2 avril et que les températures restent élevées au Qatar entre mai et septembre, la seule option restante s’avère être la période de novembre/décembre. Pour des raisons juridiques, la 22ème édition de la Coupe du Monde de la FIFA™ doit être disputée en 2022. 

Les membres de la task force ont débattu des différentes options qui permettraient d’affecter le moins possible le calendrier international et les calendriers nationaux. Ils se sont notamment posé la question de savoir si les dates de la compétition préliminaire allaient demeurer en l’état ou si celle-ci devait être décalée pour s’achever début 2022. Pour finaliser le calendrier international des matches 2018-2024, la task force se réunira à nouveau, dans sa même composition, après que le Comité Exécutif de la FIFA aura décidé des dates définitives de la Coupe du Monde de la FIFA 2022™. La date de cette séance sera confirmée en temps utile.

"Après avoir longtemps et minutieusement analysé les différentes options et consulté toutes les parties prenantes, nous sommes heureux d’avoir pu aboutir à ce que nous pensons être la meilleure solution pour le calendrier international des matches 2018-2024 et le football en général. Cette mission s’est avérée difficile et je tiens à remercier l’ensemble de la communauté du football pour son active participation ; les propositions ont été constructives et nous avons pu trouver une solution qui devrait, selon nous, pouvoir contenter tout le monde", a déclaré le cheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa.

Documents connexes

Explorer le sujet