Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe des Confédérations de la FIFA

Puyol rencontre les Volontaires et prend le pouls de Moscou

Carles Puyol Meeting Candidates for FIFA World Cup 2018 and Confederations Cup 2017 Volunteer Programme
© FIFA.com

L’entretien est sans doute l’étape la plus stressante pour les milliers de candidats à un poste de Volontaire lors de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 et la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™.  C’était encore plus vrai pour ceux qui se sont présentés le mardi 28 février au Centre des Volontaires de l’Institut d’État des Relations Internationales de Moscou. Et pour cause : ils ont été interrogés par un champion du monde en chair et en os.

Vainqueur de la Coupe du Monde 2010 avec l’Espagne, Carles Puyol s’est rendu à Moscou afin de discuter avec les aspirants Volontaires et même de prendre part au processus de sélection. Le Catalan a participé à trois Coupes du Monde, ainsi qu’à la Coupe des Confédérations 2009. Il est donc bien placé pour savoir à quel point les volontaires jouent un rôle clé pour assurer l’ambiance festive d’un tournoi. "Le sentiment d’allégresse qui se dégage des Volontaires est l’une des choses les plus formidables qu’ils m’aient été donné de voir en Coupe du Monde", confie-t-il. "Ils apportent leur joie de vivre et leur camaraderie. Certains ont vraiment aidé notre équipe lors de gros tournois."

Les préparatifs de la Coupe des Confédérations, Russie 2017 battent leur plein : les stades sont quasiment prêts et les supporters n’ayant pas réussi à obtenir des billets dans un premier temps attendent avec impatience la deuxième phase de vente, qui débutera le 1er mars. L’équipe des Volontaires prend également forme, la phase de sélection étant à un stade très avancé. Soutien de la première heure du Programme des Volontaires de Russie 2018, Puyol a développé un lien particulier avec ces bénévoles. L’ancien capitaine de l’Espagne était déjà à Moscou, le 1er juin 2016, lorsque le programme a été lancé. Il y est revenu cette fois pour expliquer aux candidats ce à quoi ils peuvent s’attendre lors d’un tournoi majeur.

*Les candidats à la victoire
*
Un candidat maîtrisant parfaitement l’espagnol s’est porté volontaire pour aider Puyol à communiquer avec les médias russes. L’ancien défenseur emblématique du FC Barcelone est même resté disputer un match de football. La partie n’aura duré que 20 minutes, mais les aspirants volontaires et les étudiants de l’Institut ont tout de même pu avoir un aperçu des qualités qui ont permis à leur visiteur de marque d’être couronné champion du monde.

L’Espagnol de 38 ans est parvenu à caler un large éventail d’activités lors de son court séjour de deux jours en Russie. Il a ainsi visité, avant son arrivée au Centre des Volontaires, l’une des principales attractions de la ville, le métro de Moscou, prenant même l’une des rames aux couleurs de la Coupe des Confédérations 2017. "Je ne me souviens pas avoir joué à Moscou", s’étonne-t-il. "Mais à en juger par mon expérience d’aujourd’hui, dont le trajet dans le métro, cela semble être une ville qui a beaucoup à offrir aux supporters au-delà des matches de la Coupe des Confédérations et de la Coupe du Monde."

Puyol s’était rendu à Saint-Pétersbourg, la veille, pour visiter le stade qui accueillera le match d’ouverture et la finale de la Coupe des Confédérations 2017. Il a également discuté avec des supporters russes, lors d’un chat vidéo en ligne dans les bureaux du réseau social VKontakte, et rencontré les vainqueurs d’un concours faisant gagner des billets pour le Tournoi des Champions. Cette visite a permis au Catalan de mieux se rendre compte de l’ampleur des préparatifs et des attentes en Russie à l’approche du grand rendez-vous, dont le coup d’envoi sera donné le 17 juin.

"Nous pouvons nous attendre à des matches passionnants lors de la Coupe des Confédérations", promet l’ancien défenseur, qui a également évoqué les candidats potentiels à la victoire finale. "La Russie entame un nouveau cycle, avec un nouveau sélectionneur, et pourra compter sur le soutien de ses supporters. L’Allemagne et le Chili peuvent être considérés comme favoris étant donné la qualité du jeu qu’ils ont produit dernièrement. Ils seront opposés lors de la phase de groupes et je ne serais pas surpris de les voir à nouveau s’affronter en finale."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Puyol : cinq moments en Coupe du Monde

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Puyol : cinq moments en Coupe du Monde

11 juil. 2015

Magazine Russie 2018 : Journée internationale des Volontaires

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Magazine Russie 2018 : Journée internationale des ...

23 déc. 2016

Canada 2015 : un moment inoubliable pour les volontaires

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Canada 2015 : un moment inoubliable pour les volon...

09 juin 2015

Interview de Marc Bartra

La FIFA

Interview de Marc Bartra

20 oct. 2015

Magazine Russie 2018 : "Mon Moscou"

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Magazine Russie 2018 : "Mon Moscou"

21 janv. 2016