Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Russie 2018

Rakitic pour un nouveau chapitre

Ivan Rakitic of Croatia celebrates scoring the winning penalty against Denmark 
© Getty Images
  • La Croatie gagne la guerre des nerfs contre le Danemark​
  • *Les Vatreni se rapprochent du record de la génération 1998
    *
  • Ivan Rakitic a transformé le penalty décisif

Par Vjekoslav Paun, avec la Croatie

La précédente sortie de la Croatie à Nijni-Novgorod n’avait laissé que de bons souvenirs. En écrasant l’Argentine 3:0, les hommes de Zlatko Dalic avaient envoyé un sérieux avertissement à la concurrence. Mais le match de dimanche contre le Danemark a produit une impression bien différente. Certes, les Croates ont obtenu la place en quart de finale qu’ils convoitaient, mais au prix d’une rencontre riche en rebondissements.

Avec la Belgique et l’Uruguay, ils étaient pourtant les seuls à avoir gagné tous leurs matches en phase de groupes. Malheureusement pour elle, face à des Scandinaves sérieux et bien organisés, la Croatie n’a jamais réussi à imposer son jeu, malgré un effectif de rêve en milieu de terrain.

Le gardien Danijel Subasic a donc été contraint d’endosser le costume de sauveur, en repoussant les tentatives de Christian Eriksen, Lasse Schone et Nicolai Jorgensen lors de la séance fatidique. Les Vatreni sont finalement sortis vainqueurs du duel (1-1, 3-2 tab). À l’issue d’un combat de 120 minutes, Ivan Rakitic s’est chargé d’asséner le coup de grâce.

"En me préparant à tirer le dernier penalty, j’ai pensé à ma femme et à mes filles", explique l’intéressé. "Mon épouse m’avait dit que je ferais la différence. C’était sans aucun doute l’un des matches les plus intenses de ma carrière." Rakitic et ses compatriotes ont désormais l’opportunité d’égaler, voire de dépasser, la troisième place conquise par la génération dorée du football croate, en 1998.

"Nous avons grandi en admirant ces joueurs", poursuit le milieu du Barça. "Ils nous ont montré la voie mais maintenant, il ne faut plus penser à eux. Nous devons laisser de côté la pression et prendre du plaisir dans cette Coupe du Monde. J’aimerais que dans 20 ans les enfants parlent encore de nous."

L’échec de Luka Modric sur penalty dans les dernières minutes de la prolongation, alors que les deux équipes étaient à égalité (1:1), aurait pu tout changer. Mais Rakitic préfère se concentrer sur le positif. "Si Robert Prosinecki dit que Luka Modric est le meilleur footballeur croate de tous les temps, il n’y a pas à discuter. Je ne crois pas qu’il existe une seule personne en Croatie qui comprenne le football mieux que lui."

"Mais Luka Modric ne se contente pas de briller sur le terrain, c’est aussi quelqu'un de génial", enchaîne-t-il à propos du Madrilène. "C’est toujours un plaisir de l’affronter en championnat, mais c’est encore mieux de jouer avec lui ! Quoi qu’il arrive, il reste notre meneur."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Résumé : Croatie 1-1 Danemark (3-2 t.a.b.)

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Résumé : Croatie 1-1 Danemark (3-2 t.a.b.)

01 juil. 2018

Ambiance, souvenirs et anecdotes de France 1998

Coupe du Monde de la FIFA 1998™

Ambiance, souvenirs et anecdotes de France 1998

09 juin 2018