Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Réactions et démonstrations

© AFP

LE FILM DE LA JOURNÉE -Le choc de la journée entre l'Italie et l'Espagne a tenu toutes ses promesses en termes d'intensité, mais pas sur le plan comptable puisque les deux équipes se sont finalement partagés les points, ce qui fait les affaires de l'Albanie au classement du Groupe G. En revanche, la Croatie a fait le plein avec un carton au Kosovo, tandis que l'Islande a connu une fin de match incroyable...

Les résultatsGroupe D : Autriche 2:2 Pays de Galles, République d'Irlande 1:0 Géorgie, Moldavie 0:3 Serbie
Groupe G : Italie 1:1 Espagne, Liechtenstein 0:2 Albanie, ARY Macédoine 1:2 Israël
Groupe I : Kosovo 0:6 Croatie, Islande 3:2 Finlande, Turquie 2:2 Ukraine 

L'affiche*Italie-Espagne
*Il y a avait de l'électricité dans l'air ce jeudi 6 octobre au Juventus Stadium pour la 36ème confrontation entre les deux pays, la première en éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA. Après avoir été éliminée sans ménagement par l'Italie en huitième de finale de l'UEFA EURO 2016, les Espagnols ont attaqué la rencontre le couteau entre les dents mais ont peiné à se montrer véritablement dangereux malgré une domination outrancière en terme de possession. 

Ils ont finalement pu compter sur une énorme erreur du vétéran Gianluigi Buffon, assez tranquille jusque-là, qui s'est troué en sortant sur une passe en profondeur à l'attention de Victor Vitolo. Ce dernier en a profité pour marquer dans le but vide (55', 0:1). Voilà qui a eu le mérite de réveiller les Transalpins qui se sont enfin lancés à l'offensive et ont fini par égaliser sur un penalty obtenu par Eder et transformé par Daniele De Rossi (82', 1:1).

Les autres rencontresLe Pays de Galles n'a rapporté qu'un point d'Autriche après avoir pourtant mené au score mais Marko Arnautović, auteur d'un doublé, a contrarié les plans des Dragons, qui gardent tout de même la tête du Groupe D (2:2) à la différence de buts. Derrière, on trouve la Serbie qui a signé un succès sans bavure en Moldavie (0:3) tandis que la République d'Irlande s'est imposée à domicile grâce à un but chanceux de Seamus Coleman, après plusieurs contres favorables dans la surface (1:0). 

Face au Liechtenstein, l'Albanie a enchainé une deuxième victoire consécutive (0:2) et poursuit son superbe parcours dans le Groupe G, dont elle occupe la tête à la faveur du nul entre Espagnols et Italiens. Israël s'est imposé, non sans trembler, contre la Macédoine qui a manqué un penalty en fin de rencontre (1:2). 

Il y a eu de l'action et des renversements dans le Groupe I. Après son point historique rapporté de Finlande, le Kosovo s'est écroulé devant son public face à une Croatie emmenée notamment par un grand Mario Mandzukic, auteur d'un triplé (0:6). Les Croates sont en tête devant l'Islande qui s'est offert son fameux "clapping" avec ses supporters après une fin de match incroyable où elle a renversé la situation avec deux buts, un à la dernière minute puis un autre dans les arrêts de jeu, inscrits contre la Finlande (3:2). L'Ukraine peut aussi se mordre les doigts après s'être fait remonter de deux buts en Turquie (2:2). 

Le joueurPrivée de plusieurs de ses cadres, la Croatie s'est reposée sur un Mario Mandzukic de feu pour écraser le Kosovo. Relégué au second plan à la Juventus de Turin cette saison avec l'arrivée Gonzalo Higuain et l’éclosion de Paulo Dybala, l'attaquant de 30 ans a démontré qu'il n'avait rien perdu de sa superbe en signant les trois premiers buts de son équipe, un ballon piqué pour commencer, puis deux têtes. 

La stat 15 - Gareth Bale est décidément indispensable pour le Pays de Galles. Depuis septembre 2014, il est directement impliqué dans plus de la moitié des buts inscrits par les Dragons. Sur 28 réalisations, l'attaquant du Real Madrid en a inscrit 12 et a signé trois passes décisives…

Le saviez-vous ?Andriy Yarmolenko et Hakan Çalhanoğlu ont signé des prestations parfaitement symétriques ce soir. Le premier a ouvert le score pour l'Ukraine sur penalty avant de faire la dernière passe sur le deuxième but de la rencontre. Le second a permis l'égalisation de la Turquie avec une passe décisive puis a égalisé… sur penalty !

Entendu...

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Fofana y croit

06 oct. 2016

Coupe du Monde de la FIFA™

Soudani, un second couteau bien affûté

06 oct. 2016

Coupe du Monde de la FIFA™

Oranjes pressés... puis amers

06 oct. 2016

Coupe du Monde de la FIFA™

Leckie, gros muscles et grandes ambitions

05 oct. 2016

Coupe du Monde de la FIFA™

Sissoko : "J'ai passé un été compliqué"

05 oct. 2016