Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

9 juin - 9 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2006™

"La récompense aux efforts des Suédois"

Analyse technique d'Andy Roxburgh

Ce match a été l'un des plus équilibrés de la compétition à ce jour. Dès le coup d'envoi, il était évident qu'on allait assister à un duel très serré, car les deux équipes s'appliquaient avant tout à défendre. Avec quatre arrières soutenus par leurs milieux défensifs, les deux formations ont d'abord joué la carte de la prudence, laissant très peu d'espaces.

La différence s'est donc faite dans le secteur offensif. Tandis que les Suédois attaquaient de manière très organisée, les Paraguayens misaient plutôt sur la percussion. Ainsi, les hommes de Lagerbäck ont en permanence abreuvé de longs ballons aériens leurs deux avants-centres, experts en la matière. Côté sud-américain, on préférait procéder par passes courtes.

De ce point de vue, il est intéressant de noter que le but suédois a été marqué de la tête, sur une phase de jeu répétée à maintes reprises au cours de la rencontre. Centre, remise de la tête et second coup de tête, victorieux cette fois, de Freddie Ljungberg. Si l'on consulte les statistiques et le temps de possession, les Scandinaves méritent leur succès.

La condition physique des deux équipes a également joué un rôle important dans cette rencontre. En effet, en dépit d'une chaleur étouffante et d'un taux d'humidité très élevé, les Suédois n'ont jamais relâché leurs efforts. On peut dire qu'ils ont inscrit le seul but de la partie à l'usure. L'ouverture du score, quoique tardive, est arrivée comme une juste récompense.

Côté paraguayen, le gardien Aldo Bobadilla semblait atterré suite au but encaissé. On le comprend. Il avait jusque-là réalisé un match impeccable. Son coéquipier Roberto Acuña a été l'un des meilleurs joueurs ce soir. Véritable chef d'orchestre de son équipe, il a largement contribué à donner à la rencontre un tempo incroyablement soutenu.