Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Russie 2018

Succès technologique pour les Bleus (2-1)

La troisième journée de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ a proposé, en guise d’entrée en matière, un match entre la France et l’Australie à Kazan. Les Bleus sont les premiers à attaquer mais Kylian Mbappé, Paul Pogba et Antoine Griezmann manquent d’efficacité dans le dernier geste. Après un premier quart d’heure difficile, les Socceroos se montrent plus entreprenants et contraignent Hugo Lloris à sortir le grand jeu suite à une intervention malheureuse de Corentin Tolisso sur un coup franc.

Les choses se décantent en seconde période. Après avoir consulté l’arbitre assistant vidéo (VAR), l’arbitre Andrés Cunha siffle un penalty en faveur de la France. Griezmann, qui avait subi la faute, se charge de convertir la sentence. Quelques minutes plus tard, Samuel Umtiti touche le ballon de la main dans la surface. Un second penalty est accordé et Mile Jedinak remet les deux équipes à égalité. Piqués au vif, les hommes de Didier Deschamps reprennent l’avantage, sur une frappe de Paul Pogba déviée dans ses propres buts par Aziz Behich et validée par la technologie sur la ligne de but (GLT).

Les deux équipes seront de nouveau en action le jeudi 21 juin. La France affrontera le Pérou, tandis que l’Australie, déjà au pied du mur, donnera la réplique au Danemark.

Analyse du reporter d’équipe

Adrien Gingold, France [suivre : Twitter, Facebook]

À l’issue de ce match, une seule chose est sûre : les Français ont encore du pain sur la planche. Visiblement en quête de cohérence, l’équipe a montré d’inquiétantes faiblesses. Les Bleus ont vécu un match difficile à Kazan et il ne fait aucun doute que cette première victoire doit beaucoup à la chance. Onze grands joueurs ne font pas toujours une grande équipe. Pas encore, en tout cas...

Sarah Widera, Australie [suivre : Twitter, Facebook]
Les Australiens ont réussi à tenir tête à la France. Sans doute auraient-ils même mérité d’arracher le point du nul. Quoi qu’il en soit, ils peuvent être fiers de leur performance. En défense, les Socceroos sont apparus bien organisés et rigoureux. Le sélectionneur Bert van Marwijk sera sans doute satisfait de voir que ses joueurs ont su s'identifier aux valeurs qu’il a martelées tout au long de la semaine. Globalement, les Australiens n’ont pas eu à rougir de leur prestation.

Homme du Match Budweiser

Antoine Griezmann : L’attaquant français n’a pas ménagé ses efforts et il a de nouveau fait apprécier sa polyvalence. Le joueur de l’Atlético de Madrid a évolué sur tout le front de l’attaque. On a pu le voir en pointe, mais aussi sur les côtés. Insaisissable, il a finalement poussé un défenseur à la faute sur le premier penalty, qu’il a lui-même converti avec aplomb.

*La stat
*
19 - À 19 ans et 178 jours, Kylian Mbappé est le plus jeune joueur à représenter la France en Coupe du Monde. Il bat le record de Bruno Bellone, qui avait participé à Espagne 1982 à 20 ans et 118 jours.

À venir

Danemark - Australie, Groupe C, 21 juin, Samara (Samara Arena)
France - Pérou, Groupe C, 21 juin, Ekaterinbourg (Ekaterinburg Arena)

Votre opinion

Supporters de la France | Supporters de l’Australie

Suivez la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ sur

Twitter | Facebook | Instagram

Explorer le sujet

Articles recommandés

Photomontage of Antoine Griezmann and Kylian Mbappé of France

Russie 2018 - France

Griezmann-Mbappé, beau jeu et mots croisés

14 juin 2018

Australia's Jackson Irvine (R) and Jamie Maclaren

Russie 2018 - Australie

Des U-12 à la Coupe du Monde

15 juin 2018