Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Robben : "Une telle chance ne se représentera peut-être jamais"

Arjen Robben of the Netherlands reacts
© Getty Images

C'est frustrés et la tête basse que les joueurs, les entraîneurs et le personnel d'encadrement de l'équipe des Pays-Bas ont quitté les vestiaires du stade Soccer City de Johannesburg dimanche soir. Tard dans la nuit, la déception se lisait encore sur leurs visages après la défaite en prolongation de la finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 face aux Espagnols, nouveaux tenants du titre.

"Ça fait mal et c'est très décevant. Une telle chance ne se représentera peut-être jamais", regrette Arjen Robben au cours d'un entretien exclusif avec FIFA.com à l'issue de la rencontre, qui s'est déroulée devant 84 490 spectateurs. Après 25 matches sans défaite et 14 victoires consécutives en rencontres officielles, c'est lors de leur duel le plus important depuis la finale de l'édition 1978 de l'épreuve suprême que les Néerlandais se sont inclinés. "C'est aussi cela le football, il faut bien qu'il y ait une équipe qui perde. Aujourd'hui, c'est nous", commente Robben.

En inscrivant le but de la victoire quatre minutes seulement avant la fin de la prolongation, Andrés Iniesta a réduit à néant les espoirs des Néerlandais, qui espéraient faire mieux que la légendaire génération des années 70 emmenée par Johan Cruyff. Cette année, ils étaient à deux doigts de ramener chez eux leur premier titre mondial, un trophée convoité depuis si longtemps. "Quand on arrive en finale, on a évidemment envie de gagner", souligne Nigel de Jong au micro de FIFA.com, avant d'ajouter : "C'est déjà formidable que nous soyons arrivés jusque-là, bien sûr."

Une occasion qui aurait tout changé
"Nous étions si près du but, c'est une énorme déception", confie quant à lui le capitaine Giovanni van Bronckhorst, sans cacher sa tristesse. Le joueur de 35 ans a disputé face à l'Espagne son 106ème match international. Pour marquer la fin de sa longue carrière, il aurait bien sûr aimé repartir avec le précieux trophée. "Nous aurions dû concrétiser l'une de nos occasions, ça aurait tout changé. Je suis néanmoins fier d'appartenir à cette équipe", précise l'ancien Barcelonais.

Si les Néerlandais n'ont pas réussi à s'emparer de la couronne, c'est parce que leurs adversaires espagnols, champions d'Europe et désormais champions du monde, se sont montrés plus actifs pendant toute la durée du match et ont eu davantage d'occasions. La Furia Roja n'a pas volé le premier titre mondial de son histoire. "Il ne faut pas oublier que l'Espagne est une super équipe", souligne Robben. Et l'entraîneur Bert van Marwijk d'ajouter : "C'est la meilleure équipe qui a gagné."

D'autre part, les Néerlandais n'ont pas su prendre leur chance. Robben a manqué ses deux duels avec Iker Casillas, autant d'occasions de faire basculer le match en faveur de son équipe. "Nous avons eu nos opportunités. Mais les occasions qui se présentent, il faut les saisir. En tout cas, l'Espagne est une équipe fantastique", explique Dirk Kuyt.

Festivités à Amsterdam
Au petit matin, quelques heures seulement après avoir quitté le stade, la délégation *oranje *a pris l'avion en direction des Pays-Bas, où l'attendait un accueil chaleureux de la part des supporters néerlandais, malgré la défaite. Mardi, les joueurs seront reçus par la Reine Beatrix et le Premier ministre sortant Jan Peter Balkenende avant de se rendre à Amsterdam, où des festivités seront organisées. Ils devaient y parader en bateau sur les canaux, comme en 1988 après leur triomphe en Championnat d'Europe.

"En ce moment, notre déception est grande, mais dans quelques heures, ce sentiment va évoluer", espère De Jong, insistant sur le fait que ses coéquipiers et lui pouvaient rentrer chez eux "la tête haute". Il s'agit maintenant pour eux de tourner la page. Dans un mois, les vice-champions disputeront un match amical contre l'Ukraine, mais sans leur capitaine Van Bronckhorst et André Ooijer, qui fêtait ses 36 ans le jour de la finale et va lui aussi mettre un terme à sa carrière internationale.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Andres Iniesta of Spain holds the trophy in the Spanish dressing room

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Le jour de gloire d'Iniesta

12 juil. 2010

L'Espagne fête la victoire

Coupe du Monde de la FIFA™

L'Espagne fête la victoire

11 juil. 2010

Pays Bas - Espagne

Coupe du Monde de la FIFA™

Pays Bas - Espagne

11 juil. 2010

Wesley Sneijder of the Netherlands is dejected

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

L'Oranje amère

12 juil. 2010