Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Russie 2018 - Tunisie

Sassi veut faire une entrée réussie

Ferjani Sassi
 of Tunisia

De notre reporter d'équipe avec la Tunisie, Tarik Gadri (suivre sur Facebook | Twitter)

La rencontre entre la Tunisie et l’Angleterre, le 23 juin au Stade de Volgograd, marque la deuxième confrontation entre ces deux pays en Coupe du Monde de la FIFA™ : les Aigles de Carthage ont affronté les Trois Lions en 1998, en France. À l'époque, l’Angleterre l’avait emporté 2:0.

Les années ont passé et les données ont changé pour les deux sélections : elles misent désormais sur la jeunesse. La nouvelle génération tunisienne est emmenée par Ferjani Sassi, milieu de terrain élégant et doté d'une bonne vision du jeu. "Le match de 1998 s’est déroulé dans des circonstances bien différentes. Nous pratiquons désormais un football plus sophistiqué. Tout a changé", assure-t-il avant l'entrée en lice tunisienne à Russie 2018.

Un match difficile

Saisi affiche une confiance à toute épreuve, mais reconnaît que la tâche s’annonce difficile face à l’Angleterre, mais les Tunisiens n'entendent pas se contenter de résister au jeu des Anglais. "Le plus important, c'est d’être prêt le jour J. Il faut travailler sérieusement de notre côté. Si nous sommes à cent pour cent, nous pouvons réaliser de belles choses, comme nous l'avons prouvé lors des matches amicaux", annonce le joueur d'Al-Nasr, passé par le FC Metz en 2015/16. "Face à l’Angleterre, nous essaierons de corriger nos erreurs passées pour réussir un grand match."

Les huitièmes en ligne de mire
La Tunisie est tombée dans un groupe relevé, au sein duquel figurent également l’Angleterre, la Belgique et le Panama. Pour autant, Ferjani se veut optimiste : "Nous sommes venus pour obtenir de bons résultats et nous aurons donc tout intérêt à bien débuter contre l’Angleterre, afin d'évoluer en confiance par la suite", estime-t-il. "Nous jouerons chaque match pour gagner. L’objectif est d’atteindre la seconde phase du tournoi. Nous sommes très confiants et nous ne craignons personne. Nous l'avons prouvé en amical face à l’Espagne. J’espère que nous aurons encore notre destin entre nos mains au moment d'affronter le Panama".

"La Belgique est la meilleure équipe du groupe, à en juger par les récents matches amicaux et le Classement FIFA", juge-t-il encore. "Nous respecterons chaque adversaire comme il se doit. J’ai la chance de représenter mon pays dans cette compétition et j’espère que nous laisserons une trace dans l’histoire", conclut-il.

Explorer le sujet

Articles recommandés

La Tunisie épate la galerie

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

La Tunisie épate la galerie

15 juin 2018