Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Tahiti prend une belle option

© FIFA.com

Lors d’une rencontre incroyable disputée à Honiara, Tahiti a pris une belle option sur la première place du Groupe A. Les Polynésiens ont dû néanmoins endiguer un splendide retour d’une Nouvelle-Calédonie réduite à neuf, dominée finalement 4:3 après avoir été menée 3:0. FIFA.com revient sur la troisième journée de la Coupe des Nations de l’OFC 2012.

Dominateur d'entrée de jeu, Tahiti a logiquement ouvert le score à la 19ème minute, Alvin Tehau reprenant de la tête un corner de son frère Lorenzo. Les Tahitiens ont doublé la mise dix minutes plus tard sur un penalty de leur capitaine Nicolas Vallar, consécutif à une main de Georges Gope-Fenepej dans la surface, synonyme d’exclusion. Trois minutes plus tard, les hommes d’Eddy Etaeta portaient la marque à 3:0, grâce à Lorenzo Tehau, bien servi par Jonathan, le troisième membre de la fratrie.

À la pause, Alain Moizan décidait alors d’effectuer un double changement, avec l’entrée de Jacques Haeko et d’Émile Bearune. Malheureusement pour l’entraîneur néo-calédonien, Jean-Patrick Wakanumune écopait rapidement d’un carton rouge pour jeu dangereux.

Mus par l'énergie du désespoir, les Néo-Calédoniens se ruaient alors à l’attaque, ramenant le score à 3:2 grâce à Marius Bako puis au nouvel entrant Haeko. Tahiti prenait de nouveau le large sur une réalisation de Roihau Degage à la 84ème minute, mais un but de Dick Kauma à quatre minutes du terme permettait à la Nouvelle-Calédonie d'espérer encore. Les Polynésiens ont néanmoins fini par remporter le derby francophone du Pacifique.

Lors du match précédent, disputé par plus de 30 degrés, le favori du Vanuatu a facilement disposé 5:0 des Îles Samoa, avec des réalisations signées Jean Naprapol, Brian Kaltack, Derek Malas, Robert Tasso et Freddy Vava.

Les résultatsVanuatu 5:0 Îles Samoa
Tahiti 4:3 Nouvelle-Calédonie

Les enseignementsSi Tahiti, la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu peuvent encore se qualifier pour les demi-finales, les Îles Samoa sont d’ores et déjà éliminées. Tahiti n’aura besoin que d’un petit point face au Vanuatu, tandis que son adversaire devra impérativement l'emporter pour poursuivre sa route. Si cette dernière éventualité se vérifiait, une victoire de la Nouvelle-Calédonie devant les Samoa pourrait s’avérer insuffisante, les deux favoris du groupe comptant actuellement la même différence de buts (+2). La situation reste donc très ouverte.

A venir
La Coupe des Nations de l’OFC 2012 se poursuit lundi 4 juin 2012 au stade Lawson Tama, où les quatre équipes du Groupe B disputeront leur deuxième rencontre du tournoi. La Nouvelle-Zélande, championne en titre, affrontera la Papouasie-Nouvelle-Guinée à 12 heures (heure locale). Pour leur part, les Îles Salomon, pays organisateur, rencontreront les Fidji à 15 heures dans l’un des matches-clés de la compétition.

Articles recommandés